Ynis Witrin v3

Les armées démoniaques assiègent le Continent, mais une île résiste toujours
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le repos des Conseillers [Alaïss]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le repos des Conseillers [Alaïss]   Mar 22 Juil - 18:29

En cette journée, le temps était clément, et les rayons du père des astres se reflétaient sur les pavés d'Ynis Witrin. Une journée qui s'annonçait donc bien, et dont Skalev' voulait bien profiter.
Depuis l'arrivée de Lyan Key Aleyna, le conseil n'avait encore eu d'occasion de réunir chacun de ses membres, mais l'hybride pensait que cela n'allait tarder. Il attendait impatiemment le jour où tous débattraient sur un sujet important, espérant ainsi faire connaissance avec nombre d'entre eux, et étant surtout désireux d'arriver à répandre sa façon de voir les choses. Peut-être qu'à l'inverse de gens comme Stark, les Conseillers, eux, étaient dotés d'une ouverture spirituelle que l'Asnou souhaitait réellement, alors que paradoxalement, il était lui incapable de se défaire de ses partis pris.

Mais pour le moment, il était temps de reposer et son corps, et son esprit. Et, naturellement, l'agréable temps guidait les habitants de l'ile vers l'extérieur. Pour l'homme-serpent, ce serait les magnifiques jardins du Pavillon de Verre, lieu représentant la splendeur et la force de l'ile mieux que tout le reste.
D'ailleurs, en ces jardins, on trouvait de nombreux bancs, mais le corps de Skalev' lui empêchait de profiter de ce confort réservé aux bipèdes. Et puis après tout, cela ne l'embêtait pas plus que ça, il profiterait alors de la beauté des allées pour se détendre.

Il aimait cette logique humaine, et propre à de nombreuses races, et qui stipulait qu'il fallait faire bonne impression. Les Asnous, eux, n'accordaient pas réellement leur temps à l'esthétisme de leur lieu de vie, alors que les architectes du Pavillon de Verre l'avait doté d'allées fleuries et colorées. Skalev' découvrait ainsi un mœurs qu'il appréciait, et qu'il tentait d'appliquer à soi-même, prenant soin de se parer de ses plus beaux bijoux à chaque fois qu'il sortait, alors qu'avant, ils les réservaient aux cérémonies d'appel des esprits.

Puis vint un visage. Skalev' observa celui, ou plutôt celle, qu'il pensait avoir reconnu. Elle aussi se promenait des les jardins. Elle était là, face à lui, à une dizaine de mètres, observant la flore du Pavillon.
Il s'agissait, à n'en pas douter, d'Alaïss Forsaken, une Conseillère sur l'ile. L'Asnou de lui avait jamais adressé la parole, mais savait qui elle était, et ce car depuis longtemps déjà il avait pris la peine de repérer chacun de ses collègues, et ce pour ne pas être pris au dépourvu le jour du fatal conseil.
Lorsqu'enfin il ne fut plus qu'à quelques pas de la demoiselle, il la salua noblement.


" Alaïs Forsaken, agréable surprise. Je vois que les jardins sont le lieu de repos des Conseillers. "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le repos des Conseillers [Alaïss]   Jeu 24 Juil - 12:54

Ce matin là, Alaïss se réveilla difficilement. L'éclat lumineux du soleil matinal dans sa chambre lui agressa les yeux lorsqu'elle les ouvrit et elle poussa un petit sifflement irrité avant de se cacher sous ses draps. Elle avait la bouche pâteuse, et tentant de se remémorer les évènements de la soirée elle se rendit compte avec effroi que ceux-ci étaient flous. Après un bon quart d'heure, la conseillère glissa hors de ses draps et d'un pas trainant s'en alla se laver. Mais en chemin son regard tomba sur l'image que lui renvoyait un miroir et en deux trois mouvements elle s'approcha et s'examina de plus prêt.

« Mais quelle tête ... »

Sa peau était d'une blancheur effrayante, et ses yeux étaient cerclés de cernes profondes. Dans un petit soupire, elle reprit sa marche vers la salle de bain et disparut jusqu'au nez sous l'eau chaude de son bain. Dans un coin de son esprit elle remercia silencieusement la petite femme ronde qui s'occupait d'elle depuis des années, et qui en cette dure matinée avait prit la bonne initiative de lui faire couler un bain. Avec une moue appréhensive, Alaïss espéra que celle-ci ne l'avait pas vu rentrer hier soir. Si elle ne se souvenait que vaguement des évènements, son état lui en disant long sur ses activités. Ses poumons et sa gorge étaient en feu et pour la énième fois elle se promit de ne plus fumer ses drogues...

* Bien sur oui ... *

Jugeant qu'elle ne pourrait être plus propre elle retourna à sa chambre où ses vêtements l'attendaient patiemment sur son lit refait. Un petit sourire vint effleurer ses lèvres et elle s'habilla. La robe que lui avait laissé la petite femme était assez simple dans son ensemble. D'un bleu nuit profond, une petite ceinture argenté lui entourait la taille. De petites arabesques argentés décorés subtilement l'encolure profonde, ainsi que le bout de ses longes manches qui lui cachait en partis les mains.. D'une main sure, elle entreprit de lisser le devant de la robe, glisser un pendentif en forme de lune autour de son coup et replacer les boucles blondes qui lui tombaient en cascade sur les épaules. D'un oeil critique elle se jugea apte à sortir en publique bien que les traces de fatigues marquaient encore sont visage.

« Mademoiselle sort? »

La petite voix flutée de sa petite dame la fit sursauter, et un peu énervé pour le coup elle répliqua sèchement.

« Oui! »

Sans demander son reste, la petite femme quitta la pièce, et Alaïss quitta la demeure. Dehors aussi la jeune femme se sentit agresser par les rayons lumineux que dardait sur elle le soleil. Les bruits qui l'entouraient décuplés dans sa tête. Il fallait qu'elle trouve un endroit calme, sinon elle n'y survivrait jamais pensa-t-elle. Ses pas précipités la menèrent au pavillon de verre, dans les jardins tranquilles et calmes. Elle aperçut Skalev' du coin de l'oeil mais n'alla pas le voir. Elle n'aurait pu supporter une conversation. Son attention se porta alors sur la flore des lieux, et doucement, elle s'apaisa. Son crane ne menaçait plus d'éclater en deux. Ses yeux ne la picotaient plus. Élégante, raffiné, elle joua du bout de ses doigts avec les pétales rosés d'une fleure au parfum subtil.

« Bonjour Skalev' »

Toujours penché sur sa fleure, la jeune femme jura intérieurement de cette arrivée mais en toute bonne dame qu'elle était, elle se releva et fit face à son interlocuteur, un visage plaisant dénué de toute chaleur.

« C'est un endroit agréable et reposant oui »

Dit-elle un peu rêveuse de ces quelques instants de solitude. Elle n'avait jamais vraiment eu l'occasion de s'adresser à l'homme serpent, et d'un certain côté cela ne l'avait jamais dérangé plus que cela. Elle savait qui il était, qu'il était proche de l'une de ses cousines, qu'il était un homme conservateur et buté sur ses idées et cela lui suffisait amplement. Mais aujourd'hui les choses allaient changer, car pour la première fois, les deux conseillers étaient face à face.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le repos des Conseillers [Alaïss]   Sam 2 Aoû - 13:33

Bizarrement, l'homme-serpent crut quelques instants que la Conseillère qu'il avait interpelé n'avait pas envie de répondre à son appel. Heureusement, l'impression fut de courte durée. La belle, qui s'imprégnait de l'agréable odeur d'une fleur, salua à son tour l'Asnou.
Elle incarnait une certaine classe, une élégance, un ensemble noble et délicat, qui n'aurait surement pas laissé indifférent un humain, mais qui en rien ne touchait quelqu'un au corps de serpent.

En observant un peu plus son interlocutrice, Skalev' s'aperçut qu'elle n'était pas dans sa meilleure forme, mais il ne fut pas marqué plus que ça par l'état de fatigue que la jeune femme dissimulait si bien, ne se doutant pas un instant de la réalité, peu glorieuse.


" En effet, et en cette journée où l'Astre solaire nous empreigne, ce lieu, en éveil, est plu qu'appréciable. "


A vrai dire, désormais, l'Asnou se montrait désireux d'en savoir plus sur les idées qu'avait Alaïss, et cela pouvait énerver. En effet, en tout moment, il prenait plaisir à parler diplomatie, ne se doutant pas que les autres ne fonctionnaient pas dans ce sens, qu'une discussion ne tournait pas forcément autour d'Ynis, et que l'on pouvait parler de choses simples.

Mais que dire en cet instant, à cette femme semblant toutefois ne pas avoir une envie folle de parler des institutions diverses de l'ile, des autres Conseillers. Mais si ce n'était pas le moment, Skalev' ne ferait qu'abasourdir la jeune femme de par ses propos.
Mais tentez de chasser le naturel, il reviendra au galop. Après un silence durant lequel l'Asnou se demandait s'il pouvait ou non parler, il finit par se décider.


" J'espère juste que le Pavillon de Verre trônera ici encore longtemps. Il incarne l'esprit d'Ynis Witrin, et l'avancée démoniaque compromet désormais les chances qu'il a d'offrir à l'ile une certaine beauté, un charme unique.
Lyan Key Aleyna nous a déclarés en guerre, qu'en pensez-vous, Alaïss Forsaken ? "


[ Diantre, que c'est court, je m'excuse, c'est pas top du tout Embarassed ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le repos des Conseillers [Alaïss]   Jeu 14 Aoû - 13:20

Le soleil ... Oui il était la, il les entourait, les caressait de ses rayons. Si seulement il pouvait arrêter se dit la jeune femme. Si seulement il pouvait retourner derrière les nuages mousseux qui se trainaient langoureusement à travers le ciel d'un bleu éclatant. La petite dame plissant les yeux, secoua sa tête et laissa échapper un soupir à fendre l'âme.

« Hmhm »

Elle aurait donné n'importe quoi pour être assise sous une ombrelle, sirotant quelque chose de frais et remontant. Mais non, à la place elle était là à jouer au bonne petite dame; avec cet homme serpent, jurant intérieurement contre sa dame de chambre. Pourquoi lui avait-elle laissé une robe aux couleurs sombres alors que le soleil n'attendait qu'une chose : la faire fondre? Bref, comme si quelqu'un avait appuyé sur un interrupteur son visage se durcit et ses yeux se firent plus perçant.

Et voilà qu'une fois de plus elle se retrouvait prise dans une conversation à but politique. Pourquoi donc s'était-elle engagée dans une telle voie? D'un mouvement de tête dédaigneux, Alaïss se retourna vers le dit pavillon de verre et le contempla un petit moment, silencieuse.


« Je pense ... qu'il est encore trop tôt pour parler de ces choses la, très cher Skalev' Shisstan' »

Disant cela, une expression de marbre peinte sur le visage, sa voix pris une tournure différente. Il semblait être de ceux qui déballait votre nom en entier. Elle en ferait donc de même avec une pointe d'amusement. La petite conseillère se détourna alors du pavillon de verre qui avait accaparé toute son attention et s'avança dans l'allée d'un pas mesuré.

« Le jardinier des lieux fait un très bon travail, ne pensez-vous pas? »

Elle se pencha alors au-dessus d'une fleure d'un rouge sanguin et huma son parfum avec un évidant plaisir. Mais sous sa masse doré, son esprit travaillait à toute vitesse lui causant une vilaine migraine naissante. Elle aurait aimé garder la bouche close, écouter les paroles de l'Asnou s'il le fallait, mais elle n'avait aucune envie de discutailler de chose ayant un rapport avec le futur de l'île, de ses gens. C'était un sujet de toute importance, et elle le savait mieux que quiconque, elle n'était juste pas dans un état approprié. Mais elle ne pouvait rester silencieuse, sinon ce serpent allait surement la bombarder de questions et autres. Il fallait donc qu'elle prenne en main la conversation, même si pour cela elle se retrouvait à parler de chose tout à fait inutile comme ... le jardinier. Sans détourner son attention des fleures diverses et variés, Alaïss continua comme si de rien était.

« J'aimerais avoir un jardin pareil. Ainsi je n'aurais plus à venir ici aussi souvent. Je pourrais contempler ces fleures de ma fenêtre, m'assoir entre elles en toute tranquillité sans que personne ne puisse venir me déranger. » Elle marqua une courte pause avant de reprendre « Mais dans ce cas là, je ne pourrais pas faire de rencontre aussi plaisante. »

Mielleuse, elle parlait évidemment de leur rencontre. Mais toute trace d'ironie était subtilement masqué afin de ne pas froisser son compagnon.

[Huhu désolé si c'est pas top, et surtout sorry pour le retard!!! Very Happy]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le repos des Conseillers [Alaïss]   Ven 22 Aoû - 14:57

Inlassable, infatigable, Skalev' avait engagé la conversation vers un horizon politique. Pourquoi fallait-il sans cesse qu'il cherche à aborder ce sujet ? Sans doute car c'était la seule chose qui lui plaisait vraiment, l'une de ses rares occupations sur l'ile, avec l'écriture. Car Skalev' écrit, et il faut le savoir. L'hybride ne veut laisser la mémoire de son peuple s'éteindre en même temps que lui, et retranscrit ainsi tout ce qu'il a à dire sur les Asnous. Peut-être aidera-t-il à ce qu'un jour, on leur offre une quelconque reconnaissance, bien que savoir que celui ayant écrit l'œuvre de la vie d'un peuple est celui qui l'a condamné n'aide en rien en l'augmentation de sa côte de popularité.

Trop tôt ? Cette femme était-elle sotte ? La guerre était déclarée, et un combat, inutile, allait être engagé. Le terme "tôt" était donc plus que déplacé. Les rênes étaient tirées par quelqu'un n'ayant pour lien avec l'ile qu'un cousinage avec les anciennes dirigeantes, un homme s'excluant lui-même de la vie d'Ynis Witrin et approuvant les idées de combat d'hommes comme Dan Ryu, alors non, il n'était pas trop tôt.
Et même si Alaïss restait stoïque, cela ne lui offrait pas la prestance des grandes dames. Elle avait réussi à choquer Skalev', qui bien évidemment, lui non plus, ne laissait rien montrer son courroux sur ce corps si étrange et froid.
Mais l'homme-serpent ne dirait rien cette fois-ci.

Puis Alaïss, telle une princesse, s'en alla humer les délicates saveurs de la flore du lieu. C'était une dame, ne l'oubliant pas, et les femelles humaines semblaient apprécier faire dans l'inutile. Profiter de l'instant présent, une philosophie de vie bien simplette et dérisoire.


" Je ne pense pas qu'il fasse un bon travail, je pense juste qu'il fait son travail. "

Pourquoi cette réponse presque désagréable ? Car Skalev' n'avait pas l'intention de discuter de la pluie et du beau temps, des marguerites et des coquelicots, des perruches et des rouge-gorges. Hé non, Skalev' Shisstan' n'était pas un homme, et ne faisait rien sans but précis. Il ne comptait pas en savoir plus sur les gouts en matière de plantes d'une Conseillère.

Mais Alaïss reprit, comme décidée à ne pas laisser le fil de la discussion lui échapper. Alors c'était ça qui incarnait la sagesse de l'ile, une obstinée amoureuse de la nature ? Youpi.
Quoi qu'il en soit, Skalev' n'était pas dupe, et ne réussit à faire pencher la balance suite à la déclaration de la femme. Ironie ou sincérité, il était difficile de trancher. Et s'il était difficile de trancher, alors le serpent ne trancherait pas.


" Je ne pense pas que s'isoler soit une bonne chose à faire sur Ynis. Chacun apporte ici sa mémoire, ses capacités et son savoir, et c'est une chance que de pouvoir partager nos expériences.
Racontez-moi, Alaïss, d'où venez-vous, et pourquoi avoir été nommée membre du Haut Conseil ? "
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le repos des Conseillers [Alaïss]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le repos des Conseillers [Alaïss]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MON REPOS 50 CARREFOUR!!! SOS!
» Repos après un long voyage
» Un repos bien mérité [NEUTRE]
» Repos bien mérité dans une taverne.
» L'Auberge du Repos Eternel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ynis Witrin v3 :: ~.*.~ Hors Rp ~.*.~ :: Archives :: Topics-
Sauter vers: