Ynis Witrin v3

Les armées démoniaques assiègent le Continent, mais une île résiste toujours
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le maudit cherchant sa maudite, autrement dit, Syamoc cherchant son Katana.

Aller en bas 
AuteurMessage
Koutetsu Shinsei
Maître d'Armes
avatar

Masculin Nombre de messages : 46
Age : 28
Localisation : Sur Ynis pardis ! xD
En deux mots : Membre du clan Koutetsu...
Date d'inscription : 22/06/2008

MessageSujet: Le maudit cherchant sa maudite, autrement dit, Syamoc cherchant son Katana.   Mar 5 Aoû - 13:50

Syamoc et la demoiselle arrivèrent en vue du bâtiment en verre... (rime<3). La demoiselle lui avait assuré d'une manière implicite qu'elle ne toucherait pas au katana. Il l'espérait, ne voulant pas être accusé une nouvelle fois d'avoir blessé un habitant de l'île... Surtout que cette fois, ça n'aurait pas vraiment été lui mais son katana... Néanmoins, il fera son possible pour que personne n'y touche. Ils étaient donc à portée de vue du bâtiment, il ne restait plus qu'une petite centaine de pas pour pouvoir le toucher et encore un peu pour y entrer. Syamoc laisser son regard allez vers la demoiselle de temps en temps, elle semblait moins enclins à l'ennuie qu'au début... il se demandait aussi pourquoi elle le suivait? Et cela le gênait tellement de ne pas savoir qu'il eut du mal à se retenir jusqu'au point de craquer.

" Dis... "

Il regarda dans la direction opposée à celle où se trouvait la jeune fille puis soupira pour continuer sa phrase sans laisser le temps à la demoiselle de réagir à son verbe de parole.

" Pourquoi tu es venue avec moi? Je croyais que je t'ennuyais ? "

Il prit un léger air boudeur qu'il amplifia en plaçant ses bras croisés derrière sa tête après avoir retiré ses mains de ses poches. Il laissait ses pensés aller aux débuts de la journée. Il s'était entrainer à utiliser son pouvoir des flammes, laissant son katana posé contre un mur, puis une fois terminé il était sortie de la salle, oubliant de récupérer son katana. Il espérait qu'il y était encore... Après ça, il s'est dirigé dans la forêt pour se détendre un peu et prendre une pause. C'est à ce moment là qu'il se fit attaché par une munition bien étrange qui se trouvait être une graine pour oiseau. Après il se laissa prendre au jeu de la demoiselle, croyant qu'il l'ennuyait mais sentant tout de même qu'il devait lui parler et faire connaissance avec elle. Après tout, c'est une chevaucheuse d'ombre, tout comme lui, et ils serront surement amené à combattre ensemble... Enfin, il découvre que son coté ennuyé dissimule une légère curiosité mais il n'arrive toujours pas à en être sur... D'où sa question... Si elle le suivait, c'était surement pas curiosité... non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://i-shuku-n.skyrock.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le maudit cherchant sa maudite, autrement dit, Syamoc cherchant son Katana.   Mar 5 Aoû - 15:03

Alors qu’ils étaient tout deux en train de marcher. Un petit quelque chose était en train de turlupiner l’elfe. Le seul problème c’est qu’elle n’arrivait pas à mettre le doigt dessus. Elle n’essayait pas de trop chercher, car elle sentait que ce n’était pas très important. Mais cela restait quand même agaçant. Voyant que sa maîtresse n’allait pas rester dans la forêt, Torme c’était envolé de son épaule pour se perdre dans l’océan d’arbre. Miriel ne s’était pas inquiété de son départ, il reviendrait quand il en aura assez de ne pas être près d’elle. Ou quand il aura fini de chasser, si c’était bien ça l’objectif du corbeau.
Miriel avait entendu la question de Syamoc, mais elle n’avait pas envie de répondre tout de suite. Au bout d’un moment, elle avait commencé à réagir pour lui répondre.


"Hm … Je pensais t’embêter avec ma simple présence pour aller chercher ton katana, mais cela ne semble pas marcher."

En réponse à l’air boudeur de Syamoc. Miriel avait placé ses mains de la même manière que lui en affichant également un air boudeur. Bien entendu, c’était à dessin de pouvoir l’embêter un peu. Mais le faux air boudeur avait bientôt laissé place à un air désinvolte.


"Qui t’as dit que tu m’ennuyais ?"

Il était vrai que l’attitude de Miriel faisait penser, que Syamoc l’ennuyait. Mais il est vrai aussi que l’elfe était toujours comme ça. Quelle que soit la personne avec qui elle était, elle se comportait toujours de la même manière. Ce n’était pas aujourd’hui qu’elle allait changer d’attitude. Même si peut-être qu’il fallait avouer, que selon la personne elle n’était pas tout à fait pareil. Enfin presque, pas tout à fait pareil. Au final l’elfe n’avait pas du tout répondu à la question de Syamoc. La question lui était sortie de la tête, mais de toute façon. Si le petit voulait savoir, il n’aurait qu’à le lui redemander.
Revenir en haut Aller en bas
Koutetsu Shinsei
Maître d'Armes
avatar

Masculin Nombre de messages : 46
Age : 28
Localisation : Sur Ynis pardis ! xD
En deux mots : Membre du clan Koutetsu...
Date d'inscription : 22/06/2008

MessageSujet: Re: Le maudit cherchant sa maudite, autrement dit, Syamoc cherchant son Katana.   Dim 17 Aoû - 20:43

Syamoc fit un léger sourire en coin à sa remarque et ferma les yeux tout en marchant gardant son sourire. Il ne réagissait pas à cette remarque autrement que comme cela. Ils se rapprochaient du pavillon de verre, assez près pour distinguer des formes à l'entrer, des gens habillés d'un uniforme et d'une arme, sans doute des gardiens. Ils devaient se dirigé vers l'aile Est, l'aile de la garnison, l'aile où se trouve la salle d'entraînement, enfin, lieu où se trouve le katana. Syamoc entendit la réponse de la demoiselle et n'y réagit pas tout de suite. Il soupira et fit un léger sourire sur de lui tout en gardant les yeux fermés, concentré pour tenter de dissimuler son aura de démon étant donné la présence des prêtres non loin. La faignantise d'expliquer sa situation était grande, et surtout le fait de devoir perdre son temps, chose qui l'insupporte car pour lui, chaque instant doit le rendre plus fort et la discussion sur sa nature avec des prêtres n'est pas quelque chose qui le rendrait fort, d'après lui.

" Ton corps, ton attitude et tes paroles me l'ont dit. Je pense que ça fait assez de témoin, non ? "

Il laissa son sourire, satisfait de sa remarque, sur son visage tout en dirigeant son regard vers l'aile qu'ils devaient emprunté. Ils entrèrent ensuite dans le pavillon, passant entre les gardes sans qu'ils ne montrent aucunes réactions offensives ou même intéressé... Syamoc n'avait d'ailleurs pas souvent vu de garde éveillé à la porte, et encore moins aussi droit... Mais passons, ce n'est pas le sujet. Il fit un léger signe du doigt à la demoiselle pour lui demander de suivre la direction qu'il prenait.

" C'est par là, si tu veux bien m'accompagner jusqu'à la fin du trajet. "

Il lâcha un léger rire satisfait puis il ouvrit les yeux lorsqu'ils s'approchèrent de la tour de verre. Il laissa sa main gratter sa joue puis il soupira. Il observa les alentours avant de lâcher un grognement agacé. Il observa le sol espérant voir quelconque indication puis se résilia à avancer vers une direction. Il observa toujours tout ce qu'il l'entourait cherchant quelque chose puis il soupira et baissa les bras.

" Je me souviens plus dans quelle salle je me suis entrainé... "

Il soupira et se résigna à tenter de ressentir l'aura du katana qui, malgré la protection, se laissait filé légèrement à travers les murs, mais ce n'était absolument pas assez pour être ressentit par quiconque, même si Syamoc a vécu tellement à ses cotés pour s'être habitué à cette aura, il ne sait pas s'il y arrivera. Il ferma donc les yeux et se crispa légèrement en se rappelant qu'il n'était pas seul... Mais à quoi bon... Il se laissa tombé, assit en tailleur, et posa ses mains l'une contre l'autre.

" J'vais tenter de ressentir l'aura du katana, merci de garder tes moqueries pour quand je l'aurais trouvé. "

Il ne souriait plus vraiment, même si sa remarque n'était pas méchante, autre contraire, mais il devait se concentré et devenir sérieux pour oser espérer la ressentir. Après quelques secondes, il ressentit l'aura contre toutes ses propres attentes. C'était faible, mais il pouvait identifié la zone où se trouvait le katana. Il ne bougeait pas, c'était bon signe... Ou pas? Il n'aurait pas pu bouger de toute façon. Syamoc se redressa puis il se dépoussiéra et prit un air blasé.

" Sayé, tu peux te moquer. "

Il fit un sourire en coin, brisant l'air blasé avant de se diriger vers la salle qu'il a repéré. Il ouvrit la porte et soupira de soulagement lorsqu'il vit son katana sur le mur en face, là où il l'avait laissé, sans que personne ne soit évanouie, ou pire, autour. Il poussa la porte et la tenue, le temps que la demoiselle rentre.

" Je vais aller le chercher... Tiens, pendant qu'on est là, tu veux qu'on s'entraine un peu? Après tout, on est des chevaucheurs de l'ombre. "


Il la regardait d'un oeil, l'autre fermé, il pourrait arrêté de retenir sa propre aura lorsque la porte sera fermé, les murs étant quelque peu isolant, assez pour retenir l'aura d'un être vivant, pas assez pour retenir l'aura d'un objet.

[HJ: Désolé, pour le retard, j'avais perdu ma motivation ^^']
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://i-shuku-n.skyrock.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le maudit cherchant sa maudite, autrement dit, Syamoc cherchant son Katana.   Lun 18 Aoû - 15:59

Miriel n’avait pas eu de réponse à ces remarques, tout ce que Syamoc avait laissé transparaître était un sourire sûr de lui. Peut importait pour l’elfe s’il avait eu sa réponse ou non. La seule chose qu’il fallait retenir c’est qu’elle l’accompagnait alors qu’elle n’y était pas obligée, ce qui était une preuve qu’au final ça ne devait pas l’ennuyer tant que ça. Même si avec les dires de jeune homme, tout dans son attitude montrait le contraire de ce qu’elle pensait. Elle n’avait pas confirmé la question de Syamoc, car elle était plutôt curieuse de voir un peu comment était cet endroit. C’était la première fois qu’elle y allait et sans doute la dernière, car normalement c’était le territoire des gardiens. Gardien qu’elle ne se souvenait pas avoir croisé, peut-être parce que le nouveau capitaine était en train de réorganiser un peu le tout. Ce qui expliquerait le manque de présence de ces personnes, ou alors c’était peut-être qu’elle manquait d’attention quand elle croisait des personnes quand elle allait se promener quelque part.

Miriel suivait Syamoc en silence, en retenant sans en avoir l’air la disposition de ce qu’elle était en train de traverser. Qui sait, peut-être qu’elle remettrait les pieds dans les alentours et dans ce cas-là il serait peut-être préférable de ne pas trop perdre son chemin. Mais pour le moment elle se laissait guider par Syamoc en toute confiance, entre guillemet évidemment. Les lieux semblaient grands, il était peut-être un peu normal que le chevaucheur d’ombre ne sache plus exactement où est-ce qu’il avait laissé son katana. Un katana qui éveillait malgré tout la curiosité de Miriel, non pas pour pouvoir vérifier la véracité des dires de Syamoc. Mais plutôt pour voir quel genre d’apparence pouvait avoir ce genre d’arme. Est-ce qu’ils avaient une apparence bien particulière, où est-ce qu’elle semblait banale pour les yeux d’une personne qui n’y connaissait rien.


"Me moquait ? Je ne vois pas ce qu’un air sérieux pouvait avoir d’amusant …"

Elle avait légèrement haussé les épales en fermant les yeux pour parler. Pour une fois elle disait clairement ce qu’elle pensait, quel était l’intérêt de s’en moquer. Surtout que Miriel avait déjà décidé de se moquer gentiment de sa taille, sujet qui poquait un peu Syamoc.
Miriel avait suivi Syamoc dans la salle ou semblait être le katana. Elle se demandait s’il était difficile de sentir l’aura de cette arme, mais peut-être que c’était parce que le jeune chevaucheur était habitué à sentir sa présence. L’elfe ferma la porte alors que le petit Syamoc lui proposait de s’entraîner parce qu’ils étaient tout deux dans la même guilde.


"Si tu veux."

Cette fois il était difficile de savoir si elle était vraiment intéressée, ou si ça l’ennuyait. Mais en vrai Miriel trouvait qu’il avait eu une bonne idée, puisqu’un jour peut-être qu’ils auraient à combattre ensemble et connaître les forces et les faiblesses d’un allier pouvaient apporter un avantage contre un ennemi commun. Sans attendre un quelconque commentaire de la part de Syamoc, Miriel avait sorti ses deux longues dagues. Ces derniers étaient attachés dans son dos de manière à ce qu’ils ne la gênent pas, surtout qu’ils étaient en partie cachés par ces longs cheveux. L’elfe aimait bien les utiliser, car depuis toujours elle préférait la rapidité à la force brute comme certain.
Revenir en haut Aller en bas
Koutetsu Shinsei
Maître d'Armes
avatar

Masculin Nombre de messages : 46
Age : 28
Localisation : Sur Ynis pardis ! xD
En deux mots : Membre du clan Koutetsu...
Date d'inscription : 22/06/2008

MessageSujet: Re: Le maudit cherchant sa maudite, autrement dit, Syamoc cherchant son Katana.   Sam 20 Sep - 21:09

Syamoc n'eut pas le temps de confirmer son propre vouloir que la demoiselle dégainait déjà ses propres armes. Cela fit sourire l'humaine au corps démoniaque, un léger sourire en coin, aux faux airs attendris. Alors qu'il avait ramassé son katana encore dans son étui, il laissa ses doigts effleurés celui-ci cérémonieusement puis il laissa quelques centimètres de la lame de l'épée maudites sortir de sa prison inébranlable. L'aura de l'épée balaya instantanément celle de Syamoc, ne laissant plus qu'une lourde aura remplir la salle, filtrant à travers les murs sensé être isolant se voyent devenir inefficace... Bien que ce mot puisse être exagéré sachant qu'il n'y a qu'une infime partie de l'aura du katana qui puisse voler librement hors de la salle, et cette infime partie ne pourrait être ressentit que par ceux dont les sens serraient aussi développé qu'une guerrier de haut niveau ou qu'une démon... Et bien sur, cette salle se trouve être au cœur du coin le plus remplit de personne surentrainé.
Ceci dit, Syamoc ne dégaina pas plus le katana, laissant juste l'aura s'attaquer aux nerfs de Miriel, pour voir si elle était apte, ou non, à encaisser ce choc de puissance, si Syamoc pourrait ou non se battre, lors de cet entrainement, en utilisant l'une de ses armes de base qu'est cette épée. Autrement, il pourra toujours utiliser son pouvoir pyromancien, enfin, kuropyromancien... La flamme noire, celle qui peut détruire tout ce qui ne devrait pas l'être... Celle qui peut engloutir tout, y compris son maitre sans crier garde... Un pouvoir puissant mais quelque peu instable.


" C'est quand tu veux, après tout, les dames d'abord. "

Le jeune homme n'était pas du genre à faire le premier pas, ceux qui le connaissait bien, même s'ils ne se comptent que sur une main, savent qu'il a toujours été timide, même en combat, même s'il ne le laisse pas paraitre à cause de sa fierté colossale.
Enfin, le démon humain tenait d'une main l'étui et l'autre la poignet du katana, prêt à changer de tactique au cas où l'aura démoniaque du katana empêcherait la demoiselle de bouger, ou la tuerait à petit feu... Il n'y a que de forts humains qui peuvent subir cet aura, ils seront évidemment légèrement handicapé à cause de celle-ci, ressentant comme un poids gigantesque sur les épaules, et ayant du mal à respirer à cause de la densité de l'air... Les faibles, eux, se verront écrasé instantanément sur le sol, suffoquant comme des poissons hors de l'eau.
Seuls les démons de hauts rangs et quelques rares humains peuvent subir ce pouvoir sans avoir de malus... Syamoc ne fait même pas partit de ces personnes, et il est le possesseur de cette épée légendaire. Il espère trouvé un camarade, capable de se battre à ses cotés... L'élu capable de subir cette aura sans problème, après tout, peut être qu'elle fait partit de ces humains dont l'aura résonne parfaitement avec celle du katana...
La seule façon de vaincre cette aura est de faire raisonné la sienne, soit naturellement, soit avec maitrise, pour ne pas être affecté. Syamoc tente de forcer sa propre aura à changer de résonance... Lucifer avait naturellement une aura qui raisonnait avec cet item... Ce qui est normal, étant le concepteur.


[HJ: désolé, c'est pas terrible... pas très inspiré ^^']
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://i-shuku-n.skyrock.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le maudit cherchant sa maudite, autrement dit, Syamoc cherchant son Katana.   Mar 23 Sep - 19:29

Si Miriel ne voyait pas en quoi le katana pouvait être dangereux, maintenant elle avait d’autre choix que de la comprendre. Sans un mot Syamoc avait découvert la lame de quelques centimètres. L’ambiance de la pièce changea alors d’un seul coup, comme si le katana n’attendait que ça pour s’étendre et faire ressentir sa présence à tout le monde. Maintenant la pièce close semblait vibrer d’une lourdeur inattendue, une sensation encore plus désagréable qu’une atmosphère lourde et surchargé d’humidité. Ce n’était pas vraiment comparable car la sensation était différente et un peu moins supportable même.
Il n’avait pas fallut longtemps pour que l’elfe comprenne que c’était l’aura de l’arme qui produisait cet effet et encore moins de temps pour comprendre pourquoi Syamoc prétendait que cette arme était dangereuse. Le changement palpable que provoquait l’aura lui donnait l’impression d’avoir un poids qui faisait pression sur tout son corps tout en lui donnant quelques difficultés respiratoire.

Son cerveau avait vite analysé le danger que pourrait provoquer cette aura et automatiquement Miriel avait levé ses défenses télépathiques. Comme si elle se protégeait d’une attaque provoquée par un autre télépathe, Miriel dressait des murs autour de son esprit pour pouvoir le protéger de cet aura. Que ce soit dû à son don ou à autre chose, l’elfe sentait moins de pression autour d’elle ce qui ne voulait pas dire que cette pression allait disparaître. Mais elle ne pouvait pas faire grand-chose pour le faire partir, tout ce qui lui restait à faire était de s’y habituer comme on s’habitue à un changement de température, comme on s’habitue à un changement de stabilité sur le sol. Elle devrait bien pouvoir s’habituer à cet aura et chasser cette sensation de lourdeur qu’elle ressentait.
Ignorant l’invitation de Syamoc, Miriel avait fermé les yeux avant de se mettre dans une garde presque accroupi de telle manière qu’elle était prête à sauter avec le maximum d’élan. Cependant, elle ne faisait rien pour le moment. Elle avait eu l’impression que cette lourdeur accompagnait ces mouvements comme pour chercher à la ralentir.

Toujours les yeux fermé, l’elfe respirait doucement et profondément comme si elle tentait de se concentrer. Elle était en train de calquer ces sensations au rythme de sa respiration, c'est-à-dire que quand elle expirait elle devait ne plus rien ressentir ou tout du moins le moins possible. Quand elle inspirait, elle laissait ces sensations revenir pour l’assaillir comme bon leur semble.
Finalement l’elfe avait fini par rouvrir les yeux, elle avait toujours cette impression de lourdeur sur ses épaules. Mais c’était plus supportable qu’au début, elle avait l’impression que même si elle avait réussi à s’y habituer un peu, elle n’avait pas tout à fait utilisé la bonne méthode. Mais pour le moment ce qu’elle avait fait marchait et l’aura de l’arme ne la dérangeait plus autant, peut-être que plus tard ou une prochaine fois elle aurait l’occasion de voir s’il n’y avait pas un meilleur moyen.


"Quelle galanterie."

Elle avait finalement répondu à l’invitation que Syamoc avait lancée un peu plus tôt. Son ton était gentiment ironique alors que son visage qui avait adopté un air sérieux et concentré au tout début, reprenait un air détendu et détaché.
Malgré le temps qu’elle était restée accroupi, les muscles de ses jambes n’en souffraient aucunement. Cela grasse aux nombreux exercices que les chasseurs utilisaient quand ils observaient les proies en restant parfaitement immobile. Ceux qui ne connaissaient pas la manière de détendre les muscles avait des crampes ou était complètement ankylosé, ce qui était loin d’être le cas pour l’elfe.
Quoi qu’il en soit, il était temps de commencer le combat.

Avec souplesse l’elfe sauta par-dessus Syamoc pour finir derrière lui et lui donner un coup de lame latéral qui partait du haut. Miriel avait pu voir que Syamoc semblait être quelqu’un de fort, de plus fort qu’elle à coup sûr. Mais elle voulait savoir si sa vitesse de combat pouvait égaler la sienne.
Revenir en haut Aller en bas
Koutetsu Shinsei
Maître d'Armes
avatar

Masculin Nombre de messages : 46
Age : 28
Localisation : Sur Ynis pardis ! xD
En deux mots : Membre du clan Koutetsu...
Date d'inscription : 22/06/2008

MessageSujet: Re: Le maudit cherchant sa maudite, autrement dit, Syamoc cherchant son Katana.   Mar 30 Sep - 21:31

Syamoc l'observait sans bouger. Son corps relâchait tous les muscles inutiles, comme ceux du front qu'il gardait souvent froncé ou encore ceux des bras pour les avoir légèrement relevé. Seuls ceux qui le maintenait debout, qui lui permettait de vivre et qui lui faisait tenir son arme restait actif. Bien sur, ses muscles lié à la vision étaient aussi actionné pour pouvoir observer la demoiselle. Elle lança une remarque qui, Syamoc le remarqua évidemment, était ironique. Cela l'amusa légèrement mais ne le fit pas bouger plus que ça, attendant l'attaque de la demoiselle qui ne se fit pas attendre longtemps. Elle se propulsa au dessus du jeune homme et envoya son arme depuis le haut, latéralement. Syamoc la contra avec son épée sans se tourner mais en frappant tout de même de toutes ses forces, changeant si besoin de main son arme avant de parer. Il sentait une chose en elle, la force, mais pas à l'état brute... non, elle était rapide et surtout possédait l'expérience. D'ailleurs cela s'était vu lorsqu'elle était longuement agenouillé. Syamoc, même avec son corps de démon, ne pourrait certainement pas resté aussi longtemps qu'elle dans cette position si ils devaient faire une sorte de concours.
Il tourna ensuite légèrement la tête et laissa son bandeau tombé de son front. Comment l'avait-il défait? Car il n'était pas serré à font et c'est pour cela qu'il gardait son front froncé, pour le maintenir. Son troisième se vit donc dévoilé et maintenant, la vitesse et la position de la demoiselle n'était plus un problème. Il n'aimait pas ses pouvoirs et c'est pour cela qu'il se devait de les utiliser souvent pour les dominer.


" Dis moi, si jamais tu venais à te révéler forte à mon égard, tu voudrais bien être ma partenaire d'entrainement? Je cherche quelqu'un d'assez fort pour pouvoir m'aider à l'être encore plus. "

Il parlait peut être trop dans ce genre de situation mais c'était quelque chose qu'il ne pouvait s'empêcher de faire, surtout lorsqu'il s'entraine avec un allié ou qu'il combat un être doté d'une intelligence au moins égale à celle d'un humain moyen. Il voulait essayé l'idée qu'il avait, celle de contrôler ses flammes noirs, d'utiliser le fait qu'il soit petit et agile avec ce corps avec la puissance brute et énorme des flammes noirs... En plus, avec son oeil qui voit à travers les choses, le mécanisme était juste prêt à être testé. Seul problème, il faut une cible à ce test même s'il ne pourra pas l'utiliser à fond, il pourra vérifier si cela peut fonctionner.

" Bat toi sans retenu demoiselle, même si je ne contrôle pas encore mon corps, il est beaucoup plus résistant que n'importe quel corps, je n'ai pas peur d'être blessé. "

Il ferma les yeux, restant dans cette position, l'arme de la chasseuse paré par son katana maudit, l'aura de celui-ci étant plus forte à cette distance, il ne voulait pas frappé directement celle-ci, se concentrant pour regardé à travers lui même avec son troisième œil, celui situé sur son front, pour voir derrière lui et surtout les mouvements que cette alliée allait faire contre lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://i-shuku-n.skyrock.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le maudit cherchant sa maudite, autrement dit, Syamoc cherchant son Katana.   Mer 1 Oct - 18:36

Syamoc avait été obligé de patienter, le temps que Miriel s’habitue un minimum à l’aura de l’arme. Dès le début l’elfe avait senti qu’elle n’avait pas entièrement utilisé la bonne manière pour s’habituer à cette aura démoniaque, mais au moins elle avait réussi à en atténuer les effets. Il fallait juste qu’elle garde une partie de son attention sur la solution qu’elle avait trouvée pendant que l’autre partie de son attention était concentré sur le combat qui venait juste de commencer.
L’elfe avait surgi en hauteur pour pouvoir lancer une attaque latérale avec l’une de ces longues dagues. Mais, le petit chevaucheur avait contré son attaque avec facilité. En tout c’est comme ça que voyait l’elfe, car Syamoc n’avait pas vraiment pris la peine de se retourner pour bloquer la dague. C’est alors qu’il lui parla pour lui faire une proposition.

Il proposait quelque chose d’intéressant, même si pour le moment Miriel ne savait pas du tout si elle était assez forte contre lui. Il avait beau être petit il possédait pas mal de capacité que l’elfe n’avait pas. Mais, une proposition restait une proposition puisqu’en retour elle pourrait elle-même continuer à s’améliorer.


"Pourquoi pas …"

Mais, il restait plus qu’à savoir si elle allait être assez forte pour lui. D’autant plus que s’il ne contrôlait pas encore son corps ça voulait dire que ces capacités actuelles n’étaient pas réellement le niveau qu’il possédait.
L’elfe aurait pu utiliser l’autre dague pour l’attaquer en profitant du fait que le katana était bloqué, mais puisque c’était un entrainement et qu’elle voulait voir de quoi il était capable elle préférait faire autrement. D’autant plus que l’aura du katana était plus présente quand elle était proche de ce dernier. Remarque, c’était assez logique. Mais alors qu’elle s’éloignait avec agilité de Syamoc une idée venait de lui traverser l’esprit. Miriel pouvait se protéger un peu de l’aura, mais est-ce que le double qu’elle pouvait créer allait lui aussi résister de la même manière ?


"Je vais tester quelque chose alors."

Elle avait plus parlé pour elle-même, bien que son murmure soit assez fort pour s’entendre dans la pièce. Et puis si son double le supportait elle pourrait tester un peu mieux sa rapidité pour voir comment il se débrouillerait avec deux adversaires possédants deux lames chacun.
Miriel était en derrière Syamoc puisque ce dernier n’avait pas pris la peine de se retourner, c’est pourquoi l’elfe avait décidé de faire apparaître son double en face du Petit. D’un même mouvement synchronisé, les deux Miriel avaient foncé sur Syamoc et tel des miroirs elles attaquaient. Ainsi la vraie Miriel donnait un coup de dague de sa propre gauche tandis que celle d’en face faisait la même chose, mais avec son bras droit. Elle voulait d’abord tester sa réaction et sa capacité à réfléchir avant de passer à la vitesse supérieure. S’il n’avait vraiment pas peur d’être blessé, Miriel n’allait donc pas hésiter sur ces attaques. Par exemple en cherchant à l’empêcher de pouvoir manier son arme en lui faisant une blessure au bras qui la maniait.
Revenir en haut Aller en bas
Koutetsu Shinsei
Maître d'Armes
avatar

Masculin Nombre de messages : 46
Age : 28
Localisation : Sur Ynis pardis ! xD
En deux mots : Membre du clan Koutetsu...
Date d'inscription : 22/06/2008

MessageSujet: Re: Le maudit cherchant sa maudite, autrement dit, Syamoc cherchant son Katana.   Mer 1 Oct - 22:10

La réponse de la demoiselle était encore une fois très difficile à déchiffrer. Dans ce genre de situation, si elle avait été une autre personne, Syamoc aurait pris cette réponse comme une contradiction envers ses envies juste pour faire plaisir au jeune homme... Cependant, venant d'elle, c'était devenue normal d'avoir ce genre de réponse froide, cela ne l'avait même pas choqué, juste amusé. La demoiselle s'était ensuite mise à s'éloigner de Syamoc avec, semblait-il, une idée en tête. Le jeune démon possède l'oeil d'un dragon, il peut lire dans le cœur des gens, il ressentait donc les gens sentiments et c'était donc une sorte d'interrogation, de curiosité qu'il lisait en elle, une curiosité qu'elle révéla par la suite avec une phrase murmuré, pas forcément destiné à Syamoc mais dites assez haut pour qu'il l'entende. Ensuite, elle fit une chose qui surprit assez le jeune homme pour lui faire ouvrir les yeux, ses deux yeux "normaux" car son troisième était déjà ouvert évidemment. Seulement, il voyait floue lorsque ses trois yeux étaient ouvert en même temps... Il ne savait pas trop pourquoi... Cependant, il remarqua qu'il voyait un peu mieux que précédemment... peut être devait-il s'habituer à garder ouvert simultanément ses trois yeux? Dans ce cas, il tentera de rester comme cela pour le moment, après tout, il voit les formes.

" Intéressante cette faculté, je suppose que ton clone est réel? J'espère que ce n'est pas qu'une illusion... "

Il ferma quelques secondes ses yeux pour lire dans le cœur du clone. Il était consistant. Ce n'était donc pas une simple illusion, il se ferrait certainement tranché s'il n'essayait pas de parer l'attaque de celui-ci qui arrivait déjà vers lui. Il rouvrit ensuite ses yeux, espérant que la qualité de sa vision s'améliorait, que sa vision normal se synchroniserait avec sa vision draconique. Il se tourna alors sur le cotés, pour avoir à sa droite le clone et à sa gauche la demoiselle. Il se concentra, espérant avoir le temps de réaliser l'exploit qu'il voulait faire à tant malgré la grande vitesse de l'elfe.

* Me concentrer, je dois faire passer les flammes par chaque ports de ma peau... *

Elle lança son attaque simultanément avec son clone. Le petit homme para de son arme l'attaque du clone, frappant de manière à paralyser le bras de celui-ci quelques secondes, empêchant ainsi une contre attaque direct. Cependant, de l'autre cotés, n'ayant pas d'épée, cela ne se passa pas pareil. Syamoc n'avait pas eut le temps de faire ce qu'il voulait faire, malgré tout, il avait réussie à faire sortir une légèrement flamme, inutile évidemment pour le moment. Il para donc avec son bras, la lame de la dague de la demoiselle traversa sa peau dure et la manche de son habit pour frôler son os. Celui-ci n'avait rien et c'est normal, les os démoniaques ont toujours été quasiment indestructibles... Cela ne les rends cependant pas invincibles, juste plus résistants aux gros chocs. Il intensifia ensuite sa flammes, augmentant sa taille et brulant le bandage qui entourait son bras, dévoilant de cette façon le tatouage en forme de dragon qui étreignait son bras de son coude jusqu'à sa paume.

" Kurohi, sword of the dragon ! "

La flamme noir pris alors la forme d'une épée noir. Évidemment, elle n'était pas du tout stable, d'où la demande d'entrainement. Syamoc ne contrôle pas encore assez bien sa flamme, le miracle qui s'est produis avec Cissée ne se reproduira pas à chaque fois. Il utilisa son épée pour tenter de faire reculer ses deux adversaires avant de lui même sauter en arrière pour atterrir sur le mur, l'épée planté dans celui-ci et les jambes prête à ses propulsés. Son autre bras, celui qui tenait l'épée instable, était endommagé, et cela se voyait, il saignait et son bras restait pendu le long de son corps. Il n'avait pas vraiment mal, ne ressentant pas la douleur que pourrait ressentir un humain, mais il ne pouvait pas se laisser se vider de ses forces comme cela. Il posa lâcha donc de sa main son épée et se tenu au mur en gardant serré la poignet entre son coude et ses cotes. Il devait beaucoup forcé et ce n'était pas une position qui permettrait de contre attaqué en cas d'attaque mais au moins, il pouvait utiliser la manche prédécoupé pour se nouer un bandage et stopper l'hémorragie. Après cela, il fixa la demoiselle tout en reprenant la poignet de son arme avec une vitesse assez grande pour ne pas laisse le temps à son corps de tomber.

" Voilà mes pouvoirs, je peux créer des flammes noirs, elles sont très puissants mais très difficiles à contrôler. Je suis aussi très agiles, et je peux voir à travers toute chose avec mon œil. Toi, tu semble pouvoir créer des clones réels et te déplacer très rapidement. Je sens qu'il n'y a pas que cela, mais ne me dis rien, j'aime découvrir. "

Il fit un léger sourire, un sourire en coin. Syamoc le demi-démon mélancolique souriait beaucoup lorsqu'il combattait, c'est normal, il aime combattre après tout. Après ça, il chercha du regard son fourreau, il rangera son katana dedans ensuite, pour pouvoir se battre en n'utilisant que les flammes. Il attendra le moment où la demoiselle attaquera pour se projeter en utilisant la flamme de l'épée comme énergie de propulsion, une détonation assez forte pour atteindre une grande vitesse et pouvoir aller jusqu'à l'endroit où se trouve le fourreau. Ensuite il se rangera son arme dedans, supprimant ainsi une contrainte qui l'affectait, après tout, lui aussi, c'est à dire l'aura du katana maudit, celui qui alourdissait les corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://i-shuku-n.skyrock.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le maudit cherchant sa maudite, autrement dit, Syamoc cherchant son Katana.   Dim 19 Oct - 16:11

Miriel avait attaqué Syamoc sans aucune hésitation, elle et son clone étaient parfaitement synchronisés dans leurs mouvements et leurs attaques. Le jeune homme semblait aussi avoir une idée derrière la tête, il avait paré l’attaque du clone avec son arme mais l’autre bras c’était pris la lame de l’elfe. La blessure était profonde et Miriel avait clairement senti qu’elle s’était dangereusement approché de l’os, bien qu’il lui avait dit qu’il ne craignait pas d’être blessé sa dérangeait un petit peu l’elfe. Elle ne pensait pas qu’il allait bloquer son attaque juste avec son bras, mais étrangement il ne semblait pas énormément en souffrir il ne semblait même pas déconcentré, car bientôt une épée de flamme noire était apparut. Cette nouvelle arme paraissait instable ce qui ne voulait pas dire qu’elle n’était pas dangereuse, de toute façon Miriel n’avait pas envie de rester planté au milieu de son chemin pour vérifier. Elle s’éloigna en même temps que son clone pour rester hors de porter de cette nouvelle arme.
Syamoc c’était éloigné et profitait de cette distance pour pouvoir bloquait le sang qui s’écoulait de sa blessure, c’était incroyable qu’il ne souffre pas alors que la lame avait effleuré l’os. Mais mal ou pas mal, l’elfe préférait lui laisser le temps de stopper l’hémorragie plutôt que d’attaquer à nouveau. Même si dans un combat réel il ne valait mieux pas faire ça, ici c’était qu’un entrainement et l’elfe n’avait pas envie de le porter jusqu’à l’infirmerie pour le soigner s’il tombait au sol parce qu’il avait perdu trop de sang. Même si d’un autre côté il paraissait assez petit, donc peut-être assez léger pour qu’elle le porte sans mal.


"Bah, comme tu veux ça ne me dérange pas."

Restait plus qu’à savoir si elle allait lui faire découvrir son pouvoir télépathique, mais peut-être pas puisqu’elle avait la flemme de l’utiliser pour le combat qui était actuellement en cours. D’autant plus qu’elle l’utilisait déjà pour tenter à sa manière de se défendre au mieux de l’aura démoniaque du katana.
Maintenant que le Petit c’était soigné, le combat pouvait reprendre son court. D’un mouvement souple, le clone de l’elfe avait sauté en direction de Syamoc pour pouvoir le déloger de son coin tandis que l’original l’attendait de pied ferme qu’il atterrisse. À partir de là, l’elfe allait utiliser ces deux longues dagues en même temps pour pouvoir attaquer Syamoc. Est-ce qu’il allait réussir à se défendre contre quatre lames ? C’est ce que l’elfe avait l’intention de découvrir. De son côté Syamoc avait décidé de laisser l’arme démoniaque de côté, ce qui arrangeait assez l’elfe qui n’avait plus de contrainte à cause de l’aura et qui n’avait plus besoin de se protéger avec ça télépathie.
Pour augmenter un peu plus la difficulté pour Syamoc, Miriel avait décidé qu’elle et son clone n’allait pas attaquer de la même manière. Les deux adversaires du Petit allaient réagir comme deux personnes totalement différentes qui utilisent les mêmes armes pour combattre. Ainsi ça forcerait Syamoc à faire d’autant plus attention aux deux Miriel, mais aussi ça permettrait à l’elfe de trouver une ouverture plus facilement et de s’y engouffrer pour passer sous ça garde.
Revenir en haut Aller en bas
Koutetsu Shinsei
Maître d'Armes
avatar

Masculin Nombre de messages : 46
Age : 28
Localisation : Sur Ynis pardis ! xD
En deux mots : Membre du clan Koutetsu...
Date d'inscription : 22/06/2008

MessageSujet: Re: Le maudit cherchant sa maudite, autrement dit, Syamoc cherchant son Katana.   Mer 29 Oct - 23:54

Syamoc avait donc esquivé l'attaque du clone en se propulsant à toute vitesse vers me fourreau et y ranger son katana maudis et ce qu'il en coute. Il se redressa ensuite et vit arriver la demoiselle et le clone d'une manière différente, armée de deux dagues chacune. Il tendit ses mains vers le sol, se concentrant sur les ports de sa peau, concentrant une grande énergie, une grande quantité de feu noir derrière ces fameux ports. Au dernier moment, il relâcha tout, se propulsant à une vitesse inouï vers le plafond, ayant à peine le temps de s'amortir en utilisant ses jambes. Il mit ensuite ses doigts dans un trou d'aération pour se retenir au plafond.

" Ça va être difficile à contrôler. Mais j'me laisserais tenter. J'espère que je ne t'ai pas brulé... Faire face à une amie dans un entrainement, c'est pratique. "

Il laissa un rire grave s'échapper tout en concentrant de nouveau ses flammes dans ses mains. Il les libéra ensuite en continue cette fois, mais en beaucoup plus petite quantité avant de ses laisser tomber. La chute fut d'abord rapide avant qu'il augmente rapidement la dose pour gagner en stabilité. Il n'avait maintenant plus qu'à utiliser un dosage plus fort pour accélérer. Il se laissa par la suite descendre en baissant la dose pour se rapprocher du sol et atteindre la hauteur de Miriel, sans pour autant toucher ce fameux sol à cause de sa taille. Il était à quelques mètres d'elle et son clone. Dès qu'elles attaqueraient, il se propulsera à toute vitesse vers le haut, puis vers l'avant, avant de se retourne et foncer vers le bas pour la frapper dans les cotes, tout ça avec une vitesse extraordinaire dût à la puissance des flammes noires... Bien sur, peut être qu'elle sera capable de prévoir ce coup, mais Syamoc n'en savait rien.

[HJ: Désolé, pas super ^^']
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://i-shuku-n.skyrock.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le maudit cherchant sa maudite, autrement dit, Syamoc cherchant son Katana.   Mar 11 Nov - 14:34

Cette fois, au lieu de subir l’attaque comme précédemment, Syamoc avait décidé de l’esquiver complètement d’une manière original. Cette fois il avait utilisé les flemmes noirs pour pouvoirs se propulser dans les airs, par chance Miriel était resté concentré dans le combat et c’était vite éloigné pour ne pas se faire brûler. Ce qui ne l’avait pas empêché de ressentir la chaleur que dégageait cet élément. Puis l’elfe leva les yeux au plafond pour découvrir que le Petit avait vite fait de se trouver quelque chose pour rester suspendu en hauteur.

"Non, pas de mal."

Il se passa alors un moment ou les deux Miriel n’avaient pas bougé d’un pouce tandis qu’elles observaient Syamoc. Il n’arrivait pas à contrôler ce qu’il avait réussi à faire, mais apparemment il était décidé à se servir de cette nouvelle manière d’utiliser les flemmes pour pouvoirs continuer le combat. Sa allait être compliqué, car Miriel allait avoir du mal à l’atteindre s’il passait son temps en hauteur.
Il était peut-être temps d’utiliser sa télépathie finalement, au moins si elle arrivait à entrée dans son esprit elle pourrait prévoir ces prochains mouvement et les anticiper. Elle continuait à observer Syamoc tandis que son esprit se tendait vers le sien pour pouvoir y entrer et découvrir sa nouvelle stratégie. Si il avait bel et bien énoncé tous les pouvoirs qu’il possédait, Miriel pouvait entrer dans son esprit sans ce faire remarqué à moins qu’il ait oublié de dire quelque chose.

Sans prévenir, les deux Miriel attaquaient Syamoc qui avait mis en place ce qu’il avait prévu de faire. Grâce à son pouvoir, Miriel avait compris ce qu’il comptait faire. C’est pourquoi elle avait décidé de faire disparaître son clone juste après que Syamoc ait esquivé vers le haut. L’elfe n’avait rien dit à ce propos, peut-être que Syamoc allait penser que le clone était arrivé à sa limite de temps alors qu’il n’en était rien. L’elfe voulait faire apparaître son clone juste derrière le chevaucheur, assez près pour qu’il ne puisse pas esquiver l’attaque des deux dagues tandis que l’original se chargerait de l’empêcher de faire quoi que ce soit pour qu’il ne reçoive pas le coup.
Prête à recevoir le Petit, Miriel avait presque réussi à parer le coup qu’il voulait lui donner dans les côtes. Peut-être à cause de la vitesse de sa propulsion, l’adversaire semblait avoir augmenter sa force, mais ce n’était pas un gros problème pour Miriel qui avait tout de suite appliqué la stratégie qu’elle avait imaginé. Le clone était apparut comme prévu dans le dos de Syamoc, suffisamment près pour pouvoir lui donner deux coups de dagues en même temps.


[J’espère que ça ira comme ça ^ ^"]
Revenir en haut Aller en bas
Koutetsu Shinsei
Maître d'Armes
avatar

Masculin Nombre de messages : 46
Age : 28
Localisation : Sur Ynis pardis ! xD
En deux mots : Membre du clan Koutetsu...
Date d'inscription : 22/06/2008

MessageSujet: Re: Le maudit cherchant sa maudite, autrement dit, Syamoc cherchant son Katana.   Mer 26 Nov - 15:56

Syamoc mit donc en place son plan, sans prendre en compte le fait que le clone ait disparu. Il aurait pu disparaitre à cause de la chaleur des flammes, et puis de toute façon il n'avait pas le temps d'y penser qu'il était déjà près de l'original. C'est là que ça devint intéressant. La demoiselle para plus ou moins le coup, assez puissant pourtant, mais qui semblait avoir été deviné, pour ne pas dire prévu. C'est comme si elle le savait et c'est tout de suite ce à quoi pensait Syamoc qui n'omit pas le fait qu'elle ai pu prévoir un contre. Il éteignit complètement sa propulsion, se laissa tomber sur l'arrière train au sol. Sa coupe pris de sérieux dégâts à cause de deux objets tranchants qu'il ne prit pas le temps d'identifier. Il attrapa les jambes d'elfette avec les siennes et tourna sur lui même pour la faire tomber et se propulser vers un mur en face en utilisant une grosse dose de flamme noire vers le clone. Bien sur, il aura évité certains coups, il les voyait venir avec son regard qui lui offre une vue de très grande portée. Donc le résultat devrait être, si tout s'est bien passé, Syamoc à terre, allongé sur le ventre, bloquant avec ses jambes l'elfette qui devrait être à terre elle aussi, le clone brulé par les flammes de l'homme au corps de démon, ces mêmes flammes qui serviront de propulsion pour envoyer l'elfe et le jeune homme vers un mur. Bien sur, elle aurait pu esquiver la prise en sautant ou autre, mais il sera toujours propulser vers un mur, évitant normalement les coups probables. Tout ceci n'ayant été que de l'improvisation instinctive, il n'y a donc pas pensé. En fonction de ce qui se passera, Syamoc tentera soit de se récupérer en utilisant les flammes dans le sens inverser et éviter de se prendre le mur de plein fouet puis réfléchir à un plan, soit il ralentira l'allure pour ne pas que l'elfette ne soit blessée et il s'éloignera.
Il commencera aussi à montrer des signes de fatigues. La kuropyromancie est beaucoup plus épuisante que l'utilisation de flamme simple.


[HJ: C'est pas terrible du tout, désolé ^^', j'ai du mal pour ce combat, pourtant d'habitude ça va en combat mais là... Ô.Ô']
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://i-shuku-n.skyrock.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le maudit cherchant sa maudite, autrement dit, Syamoc cherchant son Katana.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le maudit cherchant sa maudite, autrement dit, Syamoc cherchant son Katana.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Garadvishu, l'épée maudite [LIBRE]
» Île au crane + Maudit Graal
» Garadherza, le heaume maudit [LIBRE]
» [I] L'argent Maudit...
» Irio Tori le maudit ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ynis Witrin v3 :: ~.*.~ Hors Rp ~.*.~ :: Archives :: Topics-
Sauter vers: