Ynis Witrin v3

Les armées démoniaques assiègent le Continent, mais une île résiste toujours
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Promenade dans un endroit étrange [PV Kironian]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Promenade dans un endroit étrange [PV Kironian]   Jeu 21 Aoû - 20:36

Myriana sillonnait l’Île de Verre depuis plusieurs semaines. Elle avait eu beaucoup de chance d’arriver au bord du lac sacré : elle aurait pu errer des années dans cette immense forêt. Mais heureusement, son cheval avait toujours semblé guidé par une force invisible. Il fallut quelques mois à l’animal pour conduire sa protégée à bon port. Avait-il été ensorcelé ? Cette réponse restera certainement à jamais sans réponse. Toutefois, l’adolescente se sentait beaucoup mieux depuis qu’elle se trouvait à Ynis Witrin. Elle y était en sécurité. Du moins, pour le moment, car d’après les dires des insulaires, la protection de l’Île s’affaiblissait de jour en jour depuis la disparition des sœurs Aleyna. Myriana ne connaissait rien d’elles et elle se résolut à arpenter la bibliothèque très bientôt. Mais pour l’instant, elle avait décidé d’explorer cette étrange montagne en forme de cône. Elle n’avait jamais vu un volcan de sa vie. Celestis se trouvait sur une plaine plate, facilement repérable et attaquable… De mauvais souvenirs resurgirent dans sa mémoire et Myriana sentit les larmes lui monter aux yeux. Elle devait se montrer forte, pas question de pleurer ! Elle le devait à Palléas et à ses parents. Elle gravit d’autant plus rapidement la pente escarpée du volcan. La rage envahit son cœur, même si maître Abnar lui avait ordonné de ne jamais la laisser la contrôler. La jeune fille grogna de mécontentement et s’arrêta pour se calmer.

*Je promets de ne pas vous décevoir, maître Abnar…*

Il était rassurant pour elle de se parler intérieurement. Elle avait alors l’impression de ressusciter une partie de la population de Celestis. Mais en regardant autour d’elle, elle se rendit compte qu’elle était seule. Une plaine sans fin s’étendait en contrebas et elle en eut le souffle coupé tellement la vue était splendide. Décidément, cet endroit était bien étrange. Elle reprit la montée avec plus de calme et d’assiduité. De temps en temps, elle s’arrêtait pour reprendre son souffle. A quatorze ans, elle avait la carrure d’une jeune adulte. Son corps présentait déjà la silhouette qu’elle arborerait à l’âge adulte. Malgré ses muscles développés, elle conservait une grâce féminine dans chacun de ses mouvements. Ses cheveux blonds et mi courts flottaient librement derrière elle. Pour une fois, elle ne les avait pas attachés. Nouvelle vie nouvelles habitudes.

Après une marche d’environ une heure, elle sentit une odeur étrange qui lui remonta le cœur. Elle plaqua sa main contre son nez et grimaça de dégoût. Elle ignorait qu’il s’agissait de soufre et elle rebroussa chemin pour échapper à cette odeur pestilentielle. Dix mètres plus bas, elle ôta sa main de son visage et respira librement à pleins poumons. Myriana soupira et s’assit sur le sol chaud. La terre tremblait de temps en temps mais elle avait l’habitude de ces séismes, tout en ignorant leur provenance. Comme à chaque fois qu’elle sortait, elle avait sa dague et son poignard camouflés dans ses bottes brunes. Elle avait laissé son épée dans sa chambre.


*Quelle vue magnifique ! Je n’ai pas souvent eu l’occasion de contempler un pareil paysage.*

Myriana sourit et se laissa aller en arrière. Elle s’étendit sur le sol et fixa le ciel bleu et sans nuage. Elle avait exaucé le vœu de Palléas : elle était en sécurité, à Ynis Witrin. Toutefois, il restait encore plein de questions sans réponse. Pourquoi ne possédait-elle pas d’ailes comme les défunts habitants de Celestis ? Pourquoi les enfants se moquaient-ils d’elle ? Elle appartenait à quelle race ? Elle était troublée par ses origines. Tout était si flou ! La crise d’identité n’était plus très loin ! Elle devait trouver des réponses, et vite ! Son regard se troubla et ses yeux se remplirent à nouveau de larmes. La jeune fille grogna et se redressa vivement. Elle passa sa main devant ses yeux.

« Je ne dois pas pleurer, je dois être forte ! Pleurer, c’est pour les faibles ! Et je ne suis pas faible ! Je ne suis plus un bébé, j’ai déjà quatorze ans ! »

Myriana se parlait à voix haute pour se donner du courage mais la tristesse dévorait son âme. Elle avait tout perdu dans ce combat contre les Démons Vengeurs. Elle les haïssait de tout son être ! Elle sanglotait sans que les larmes ne parviennent à couler sur ses joues. Elle les retenait vaillamment depuis des mois. Elle n’avait toujours pas fait le deuil de sa famille et des habitants de Celestis. Pourquoi n’avait-elle pas péri comme tout le monde ? Est-ce qu’un autre destin l’attendait dans cette partie du monde ? La jeune fille inspira à fond pour remettre de l’ordre dans son esprit. Elle resta un instant tranquille, les yeux fermés, écoutant les bruits autour d’elle ainsi que la terre qui grondait de temps en temps sous elle. Bientôt, elle entendit des bruits de pas se rapprocher. Elle ouvrit les yeux et chercha un endroit où se réfugier. Malheureusement, il n’y avait que des cailloux et des rochers autour d’elle. Alors elle attendit anxieusement que le visiteur inopiné apparaisse. Elle était prête à dégainer si besoin en était…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Promenade dans un endroit étrange [PV Kironian]   Jeu 21 Aoû - 21:44

Ce matin là, comme tout les autres jours, Kironiant s’était levé tôt. Il s’était rendu près de l’embarcadère, mais toujours pas de nouvelle de Crysa. Avec un long soupire, il avait remercié la meneuse de barque qui l’avait renseigné et était retourné au pavillon de verre ou il était hébergé. Plus le temps passait, et plus il perdait espoir, il se laissa un moment tombé sur sa couche et soupira longuement.

*A quoi bon… J’ai échoué dans ma parole, je ne l’ai pas protégée, elle est sûrement morte maintenant… *

Une vive douleur lui avait alors irradié l’œil gauche, comme pour lui reprocher d’avoir ce genre de pensées. Il porta sa main au bandage avec un long grognement. Il ne devait pas se laisser aller à être défaitiste, même si elle le laissait faire, Crysa savait se défendre, et le jeune ange gardien le savait mieux que personne. Elle finirait sûrement par venir… Du moins, c’est ce qu’il espérait de tout son cœur… Se relevant, il décida d’aller faire un tour et remis l’illusion sur ses ailes, c’était devenu un réflexe pour lui. Il accrocha doucement sa harpe sur son dos. Il ne quitterait pas l’île, alors il pourrait toujours s’arrêter pour jouer un peu, on ne savait jamais. Kironian avait également accroché son bâton dans son dos pour qu’il reste accessible. Quand il restait sur l’île, il ne prenait pas son épée, se contentant de son bâton, pour ne pas risquer de blesser des habitants par inadvertance, après tout, son but était de les protégés. Bref, c’est ainsi harnaché qu’il quitta à nouveau le bâtiment, il jeta un dernier regard en direction de l’embarcadère, puis, il poussa un long soupire. Pourvus qu’elle soit encore en vie…

Alors, l’ange marcha, se laissant guidé par ses pas, il ne savait même pas vraiment où ceux-ci l’emmenait. Dans son esprit, il revoyait ses « amis » qui se moquait de son visage efféminé… Il revoyait sa mère qui lui parlait de l’île, puis, il revoyait sa rencontre avec Crysa et son cœur se serra d’inquiétude pour sa première protégée… Quand il ramena son esprit à la réalité, il s’arrêta vivement. Il était juste en face d’un arbre, à quelques centimètres du tronc d’ailleurs… Il déglutit et se recula, il avait faillit se prendre un arbre à cause de sa distraction, idiot qu’il était ! Il secoua vivement la tête et regarda autour de lui avant de s’apercevoir qu’il était auprès du volcan, il s’en rapprocha un peu, et, arrivé au bas de celui-ci, il porta son regard vers le sommet. C’est alors qu’il aperçut une jeune femme sur l’un des versant. A vu de nez, elle paraissait vraiment très jeune… Il se passa doucement une main derrière la nuque, envoyant sa queue de cheval sur le coté.

Kironian se décida alors à monter sur le versant, parler à cette jeune fille ne pouvait sûrement pas faire de mal… Il finit donc par monter tranquillement, il progressait vite, et, bientôt il fut un peu plus loin, et elle sembla alors entendre son arrivée, et même la craindre… Il se mordit alors l’intérieur de la lèvre. Il ne pouvait pas lui en vouloir, après tout il pouvait la comprendre, lui aussi venait du continent. Il réfléchissait, cherchant ce qu’il pourrait faire pour rassurer cette jeune fille et lui faire comprendre que ses intentions n’étaient pas mauvaise. Mais même en y réfléchissant ainsi, il ne su pas quoi faire, alors il se contenta de croiser les bras en la regardant et en inclinant doucement la tête en signe de salut, comme il en avait l’habitude.


« Bonjours… Désolé de troubler votre tranquillité… »

Kironian vit alors une longue mèche de cheveux pale glisser devant ses yeux, elle s’était échappée de sa queue de cheval. Il enleva alors le bandage qui lui servait à attacher ses cheveux pales. L’ange aux anges pour le moment invisible s’attacha à nouveau les cheveux, de sorte à ne plus être maintenant dérangé par des mèches de sa chevelure pales. Un instant, il se demandait comment s’en sortait les habitants des villes où il avait pus vivre jusqu’à maintenant. L’ange gardien releva alors son regard vers la jeune femme et posa son œil sombre sur elle, un œil où se reflétait uniquement la douceur. Il espérait en tout cas que son bandage n’effraierait pas la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Promenade dans un endroit étrange [PV Kironian]   Ven 22 Aoû - 11:44

Myriana vit apparaître un jeune homme bien singulier. Il avait des cheveux blonds, une peau pâle et un bandage masquait un de ses yeux. L’autre œil, qu’elle aperçut brièvement, était gris sombre. La jeune fille se détendit en sentant une aura de douceur et de pacifisme émanait de Kironian. Elle laissa retomber sa main qui s’était dirigée vers sa botte. Elle avait été sur le point de brandir son arme pour menacer ce nouvel arrivant. Mais puisqu’il semblait inoffensif, pour le moment, elle ne voyait pas l’intérêt de l’attaquer. Myriana se détendit et soupira. Elle se rassit, tranquillisée, et observa le jeune homme. Elle trouvait qu’il ressemblait un peu à Palléas, son défunt frère. Un éclat de tristesse ternit un instant son regard bleu foncé. Mais elle se reprit rapidement. Elle ne laissait jamais ses émotions prendre le dessus quand elle était seule, alors pourquoi le ferait-elle en présence d’un étranger ? Elle secoua la tête et son regard se porta à nouveau sur la plaine qui s’étendait en contrebas. Elle ignorait comment réagir face à ce jeune homme. Devait-elle se comporter comme une adolescente de quatorze ans ou devait-elle lui montrer à quel point elle était mature pour son âge ? Elle se mordilla la lèvre inférieure alors que ses pensées défilaient à toute vitesse dans son esprit. Elle ne voulait en aucun cas qu’on sache ce qu’elle avait enduré ces derniers mois. Elle détestait qu’on ait pitié d’elle. Alors son visage se détendit entièrement et elle reposa son regard sur Kironian. Un charmant sourire illumina son visage pâle.

« Vous ne me dérangez nullement. J’explorais les lieux lorsque j’ai découvert cette étrange montagne… Savez-vous ce que c’est ? Et pourquoi la terre tremble-t-elle si souvent ? »

Apparemment, Myriana avait une curiosité bien pointue. Elle détestait ne pas comprendre quelque chose. Et puisqu’elle n’avait jamais vu de volcan de toute sa vie, elle espérait que Kironian puisse la renseigner. Le bandage qui cachait son œil ne l’effrayait nullement. Elle avait vu bien pire que cela : des Démons Vengeurs… Une fois qu’une créature aussi horrible croise votre chemin, plus rien ne vous fera peur par la suite. L’adolescente changea de position pour se mettre à genoux. A présent, on avait plus l’impression d’être en présence d’une jeune fille à peine sortie de l’enfance que d’une adulte, impression qui était inversée quelques minutes plus tôt. Mais Myriana avait rapidement su s’adapter à la situation. De plus, cet homme semblait être gentil alors inutile de monter sur ses grands chevaux. Finalement, elle se remit debout et s’approcha de lui. Elle avait tellement envie de replonger en enfance, de retrouver cette innocence perdue ! Elle était en sécurité, alors pourquoi ne pas faire un bond en arrière ? Timidement, elle s’approcha de Kironian.

« Dites, comment vous vous appelez ? Moi, c’est Myriana ! »

Un ravissant sourire se dessina à nouveau sur ses lèvres. Son regard se fixa alors sur une pierre se trouvant derrière le jeune homme. Elle la fit léviter et approcher d’elle. Le caillou rouge tomba dans sa main et la jeune fille l’examina sous toutes ses faces. Elle n’avait jamais rencontré pareille pierre. Dans son pays, elles étaient toutes blanches. Elle fronça un sourcil et faillit perdre l’équilibre lorsque la terre se remit à trembler. Elle se raccrocha par réflexe à Kironian. Son équilibre était précaire. Myriana tendit son caillou au jeune homme. Tout son visage reflétait la curiosité.

« Pourquoi cette pierre est rouge ? J’en ai toujours vu des blanches, ou des grises… »

Apparemment, cette enfant était bien attachante et pleine de vie. Et elle venait enfin de trouver quelqu’un à qui parler, même s’il était de onze ans son aîné.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Promenade dans un endroit étrange [PV Kironian]   Ven 22 Aoû - 16:52

Le jeune ange maître des illusions regarda la jeune fille qui sembla soudain avoir l’air triste en le regardant. Il se demanda un moment pourquoi elle avait eut ce regard, même un bref instant, mais ne posa pas de question, c’était à cette fillette de dire ce qu’elle voulait dire ou pas… Il se contentait donc de la regarder de son seul œil valide, elle semblait un peu perdue, mais l’ange supposait qu’on ne pouvait pas toujours tout savoir sur ce qui nous entourait… Elle lui sourit alors et l’ange aux ailes apparemment invisibles ne pus que lui rendre ce sourire.

« C’est un volcan… Une montagne qui crache du feu en quelque sorte… Et les tremblements que tu sens, ils indiquent que le volcan est encore « réveiller » et qu’il peut donc être dangereux d’y rester si elles deviennent trop insistantes … »

Il s’y connaissait tout de même en volcan, sa ville natale en avait un dans ses alentour, certes, il dormait et était couvert de neige, mais rien ne les protégeait d’un possible réveille et sa mère l’avait toujours mis en garde contre ça… Il se souvenait des sermons auquel il avait pus avoir droit de la part de sa mère quand il s’attardait trop longtemps sur la montagne de feu comme il avait été nommé. Un long frisson parcourut alors son corps à cette pensée…Sa mère… Elle n’avait pas voulu partir, se sentant à l’abri… Pourvus qu’elle le soit encore maintenant… Mais il ne pouvait pas s’en assurer. Tout comme il ne pouvait pas s’assurer que Crysa se rapprochait de l’île. C’était deux choses qu’il ne saurait sûrement jamais, ou alors dans quelques temps et pas pour le moment… Il avait laissé échappé un long soupire puis avait vu la jeune femme se rapprocher timidement de lui, il n’avait rien dit, ça ne le dérangeait pas qu’elle agisse ainsi… De toute façon, l’ange gardien n’était pas farouche alors ça ne le dérangeait pas qu’on l’approche, surtout si on arrivait à faire fit de son œil blessé. Ce qui était déjà assez rare hélas…

Après quelques instant, la jeune femme lui avait demander comment il s’appelait, il lui avait adresser un petit sourire. Avant même qu’il lui réponde, elle s’était présenter comme s’appelant Myriana. Kironian trouvait que ce prénom était assez beau, mais comme toujours, il se garda bien de la dire, il n’aimait pas trop faire de compliment qui pourrait paraître futile ou que l’ont pourrait pensé exister dans le but d’inspirer la confiance des autres et rien de plus.


« Je me nomme Kironian… »

Avait simplement répondu l’ange en s’inclinant légèrement devant la jeune fille, comme le voulait son éducation. A nouveau, il répondit à son sourire par un sourire doux. Puis, il vit une pierre passer à coté de lui et haussa vivement son sourcil visible, tout de même un peu surpris… Tranquillement, il la laissa observer cette pierre comme elle le faisait en ce moment même. La terre se remit à trembler, lui parvenait à garder son équilibre grâce à ses ailes qui étaient invisible à la jeune fille. Myriana se rattrapa alors et, par réflexe, il la soutint en attendant qu’elle reprenne son équilibre. Puis, la jeune femme lui montra la pierre et il la regarda un moment, bien qu’il avait déjà une idée assez précise de ce qu’elle était. Après un moment ou la jeune fille parla, il sourit doucement puis repoussa sa frange de cheveux clair pour dégager son œil valide.

« C’est une pierre volcanique je suppose, bien que les rouge soit tout de même moins fréquente que les noires… C’est ce que forme le feu liquide en refroidissant si j’en crois ce que me disait ma mère… »

Kironnian adressa un petit sourire à la jeune fille, elle était assez attachante, et là, il avait l’impression d’être comme le professeur de sa ville natale, c’était étrange, mais ma fois, pas désagréable… Son visage un peu efféminé ne laissait paraître que de la douceur en cette instant, et ce, même si son cœur et son âme étaient tous deux rongés par l’inquiétude et la culpabilité. Même si, au moins, cette entretient avec la jeune Myriana lui faisait un peu oublier tous les sentiments qui le faisait souffrir ainsi que cette impression d’échec qui le hantait perpétuellement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Promenade dans un endroit étrange [PV Kironian]   Ven 22 Aoû - 17:37

Myriana tourna craintivement la tête en direction du haut du volcan. Une montagne cracheuse de feu ? Elle n’imaginait pas du feu sortir de ses entrailles ! Et pourtant, cela était possible. Mais alors, ce phénomène devait être très dangereux ! Les flancs du volcan étaient raides et la lave pouvait couler et brûler tout sur son passage. Et si des habitants n’arrivaient pas à fuir à temps, ils seraient tous carbonisés ! La jeune fille devint encore plus pâle que d’ordinaire et se retint de se blottir contre Kironian. Mais même si le volcan se réveillait, il ne pourrait pas la protéger. Du moins, c’est ce qu’elle croyait puisqu’elle ne voyait pas ses ailes. L’envie de quitter les lieux la saisit violemment. Etait-elle réellement en sécurité à Ynis Witrin ? Palléas s’était-il mépris au sujet de cette île paradisiaque ? Le doute s’insinua lentement en Myriana. Toutefois, elle doutait que son frère l’ait délibérément envoyé à la mort. Après tout, ce n’était qu’une montagne cracheuse de feu… Peut-être se rendormirait-elle… Du moins, l’espérait-elle.

« Et bien je trouve que ces montagnes sont dangereuses et devraient exister seulement dans des endroits déserts, où personne n’habite ! Vous vous rendez compte si elle se mettait en colère ? Il y aurait des morts… Beaucoup de morts et de sang… »

Le regard de l’adolescente se perdit dans celui de Kironian. Elle était en train de revivre la mort des Celestiens. Il y avait tellement eu de sang ! Les rues étaient rouges et les cadavres jonchaient le sol. Un long frisson parcourut l’échine de Myriana. Retrouvera-elle un jour la paix qui l’avait habitée durant quatorze ans ? Elle l’espérait ardemment car elle n’aspirait qu’à refaire sa vie et protéger les habitants de cette île. C’est pour cela qu’elle s’était engagée sur-le-champ en temps qu’apprentie Chevaucheuse d’Ombre, étant trop jeune pour appartenir au grade des Chevaucheurs à part entière. Toutefois, elle n’avait plus beaucoup d’entraînement à subir, à part le contrôle de son dernier pouvoir, à savoir prendre le contrôle d’animaux. Il était assez dangereux pour elle de rencontrer un bête et de la regarder quelques secondes. Elle prenait involontairement la maîtrise de son corps et d’horribles migraines lui faisaient perdre la tête. Bientôt, il faudrait qu’elle rencontre Dan Ryu, le chef des Chevaucheurs. Son entraînement devait être planifié au plus vite.

Lorsque le séisme secoua la terre et que Myriana s’accrocha à l’ange, elle déglutit avec peine. Le feu allait-il couler sur les flancs de la montagne ? Elle regarda craintivement le sommet du volcan mais la lave restait invisible. Elle se détendit un peu et retrouva son équilibre. Elle put relâcher Kironian. La jeune fille, qui s’était présentée, attendait de connaître le nom de son interlocuteur. Il s’appelait Kironian. Elle trouva ce prénom très beau mais elle n’osa le lui dire. Après tout, elle n’était qu’une enfant à ses yeux. Elle se contenta de sourire et de s’incliner respectueusement devant lui. Elle devait quand le même le respect aux adultes.


« Je suis contente de vous avoir rencontré. Vous êtes la première personne à qui je parle réellement. »

*Mise à part le guérisseur… Mais ce n’est pas pareil.*


Myriana, après avoir fait léviter la pierre volcanique jusqu’à elle, l’observait toujours. Elle savait que le jeune homme répondrait à sa question. Il lui donnait l’impression d’être un érudit, ou quelque chose s’en approchant. Et finalement, elle apprit qu’il s’agissait en fait de feu refroidi. Un « ouah ! » admiratif lui échappa. Elle devait être assez vieille puisqu’elle n’était plus chaude. Elle hocha la tête et en conclut que toutes les pierres qui les entouraient devaient être de la lave refroidie. Elle laissa tomber le caillou par terre et sourit à Kironian.

« C’est impressionnant ! Du feu liquide existe et peu se refroidir et former des pierres ! Là d’où je viens, il n’y a pas de montagnes aussi étranges… Tout ét… Est plat… »

L’adolescente se mordit la lèvre. Elle avait failli laisser échapper une partie de son histoire et du pourquoi elle se trouvait à Ynis Witrin. Heureusement, elle s’était rattrapée tant bien que mal. Elle soupira et baissa la tête. Elle fixa une pierre qui prit feu et fondit après quelques minutes. Maintenant, elle voyait à quoi la lave ressemblait. Elle imaginait les dégâts qu’elle pouvait causer, surtout sur de la chair… Elle releva la tête et regarda l’ange. On pouvait très bien deviner à quoi elle pensait. La peur la reprit et elle sentit les larmes lui monter aux yeux.

« J’ai peur que le volcan tue des innocents… »

Mais elle ne dit rien de plus et se mura dans un mutisme complet. Ses joues avaient retrouvé leur couleur habituelle, et elles étaient même un peu plus rouges que d’habitude…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Promenade dans un endroit étrange [PV Kironian]   Ven 22 Aoû - 21:12

Kironian regarda un moment le volcan, les parents d’Alenden, interdisait à leurs enfants de jouer sur le flanc du volcan, et il avait fallut qu’il soit adulte pour que le jeune ange comprenne enfin pourquoi. Il avait vu une fois la montagne prendre feu, le village avait fuit ailleurs, comme à son habitude et avait du tout reconstruire une fois le feu apaiser. Mais l’ange avait vu des enfants brûlés vif… Mais aux alentour du volcan tout était carbonisé, là, l’ange gardien tourna les yeux vers le pieds du volcan, ce dernier était verdoyant… Un petit sourire était alors apparut sur ses lèvres.

« Ces montagnes ne sont pas toujours reconnues comme telle, certaines sont endormie depuis tellement longtemps qu’elle sont verdoyante, comme les montagnes normal d’après ce qu’on m’a dit… Et ce volcan semble ne pas avoir craché de feu depuis longtemps, sinon il n’y aurait pas de végétation à son pied… »

Il se tus un instant et baissa les yeux vers la jeune fille avant de lui adresser un sourire rassurant, il avait ensuite doucement croisé les bras en plongeant son œil unique dans les beaux yeux de la jeune fille. Il voulait la rassurer, et il pensait qu’il n’y avait qu’un moyen de le faire…

« Et puis, tu sais… Si il se réveillait, il faudrait un certain temps avant que la lave n’arrive aux habitations, les habitants auraient sûrement le temps d’être évacuer le temps que la fureur de la montagne se calme… Et les Chevaucheurs d’Ombres et les Gardiens de l’île pourraient sûrement les protéger en attendant que l’évacuation prenne fin… Du moins, je le pense et moi je le ferais… »

Un long soupire lui échappa. Oui, même si il devait s’épuiser à emmener les gens en sécurité il le ferait, même si il risquait de mourir d’épuisement à la longue… Après tout, c’était son boulot d’ange gardien… Il s’était laisser un peu aller à ses pensées sans même s’en rendre compte… Il commençait à fatiguer à force d’utiliser son pouvoir d’illusion, alors elle grimaça… La jeune fille s’était inclinée en face de lui, cela le fit alors sourire légèrement. Il sourit alors doucement et hocha doucement la tête.

« Vous m’en voyez ravis. »

En fait, l’ange ne savait pas vraiment quoi dire à cette jeune fille… Qu’est-ce que ce serait si il savait qu’elle était la fille d’une des ancienne dirigeante… Mais après tout, même elle l’ignorait alors il n’avait vraiment aucune raison de le savoir… En l’entendant parler, il compris que le lieu où elle avait habité n’était plus, mais il eut la délicatesse de ne rien dire à ce sujet…

« Les reliefs varient d’une contrée à l’autre et d’un pays à l’autre, c’est comme la température… »

Pour Kironian, c’était assez amusant de voir la jeune fille s’extasier devant ce spectacle que s’offrait à eux et face à ce qu’elle lui apprenait. Quand la fillette avait posé les yeux sur lui, l’ange avait pus voir sa douleur et il lui avait doucement posé une main sur l’épaule. Il comprenait vraiment ce qu’elle pouvait ressentir, il lui adressa alors un sourire infiniment doux.


« Ne t’en fais pas… »

Lui dit il d’une voix douce, et aussi trop calme par rapport au sujet qu’ils avaient abordé jusque là… Il n’en pouvait plus, l’illusion tirait trop sur ses forces, alors il la laissa tombé et peu à peu, ses ailes devinrent visibles aux yeux de la jeune fille, des ailes assez petites mais tout de même aptes à le porter sans problème. Elles étaient d’un gris assez pale, mais tout de même grises. Il n’avait d’ailleurs jamais vraiment compris pourquoi elles avaient cette couleur terne…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Promenade dans un endroit étrange [PV Kironian]   Sam 23 Aoû - 13:01

Myriana était toujours tétanisée par la peur que le volcan ne se réveille. Mais bientôt, les paroles de Kironian l’apaisèrent. Ces montagnes cracheuses de feu pouvaient être endormies depuis des siècles et ne pas causer de dommages. Comme le jeune homme le souligna, ce volcan appartenait à cette catégorie : la plaine, à son pied, était verdoyante. La jeune fille hocha doucement la tête, acceptant cette explication plus que plausible. De plus, il lui assura que les villageois auraient largement le temps d’être sauvés car le volcan ne se manifestait pas brusquement. Il y avait des signes précurseurs, qui indiqueraient à la population qu’il fallait fuir. Myriana se détendit complètement. Elle finit par sourire et hocher la tête. Elle prit même un air fier.

« Moi aussi je serai prête à aider ces pauvres gens s’il leur arrivait malheur ! »

L’apprentie Chevaucheuse d’Ombre sembla prendre quelques années de plus. L’adolescente de quatorze ans sembla en avoir vingt. Elle secoua la tête et ses cheveux blonds volèrent dans tous les sens. Elle avait repris courage et le fait d’avoir fait ce serment à haute voix lui avait redonné une raison d’exister. Elle n’était pas inutile comme elle l’avait d’abord pensé. Malgré son jeune âge, elle était une combattante hors pair et elle saurait se faire respecter de ses aînés. A Celestis, les enfants se moquaient d’elle car elle était différente. Elle ne possédait pas d’ailes comme eux et se comportait comme un garçon manqué. Elle n’aimait pas la compagnie des filles mais préférait celle des garçons. C’est pour cela que Palléas et elle étaient devenus inséparables. Bien entendu, les compagnons de jeux de son frère le raillaient mais il n’en avait rien à faire. Après tout, il était le fils de l’illustre Dorian Celestia et un jour ou l’autre, on lui devrait le respect. Malheureusement, ce jour ne sera jamais. Tout Celestis était détruite. Alors elle, Myriana Celestia, fille adoptive de Dorian Celestia, reprendrait le flambeau de son père, différemment. Du moins, cette idée allait la hanter jusqu’à ce qu’elle découvre ses véritables origines.

La jeune fille soupira longuement et reprit son apparence d’adolescente de quatorze ans. Elle avait le regard perdu lorsqu’elle capte une étrange énergie. Elle provenait de Kironian. Elle tourna vivement la tête et commença à apercevoir des ailes. Elle fut un instant surprise : elle crut qu’il s’agissait d’un survivant de Celestis. Mais jamais elle ne l’avait rencontré auparavant et sa cité n’était pas la seule à abriter des anges. De mauvais souvenirs resurgirent dans sa mémoire : les enfants se moquant d’elle, lui disant qu’elle n’était qu’une intruse, qu’elle méritait d’être châtiée… Myriana déglutit avec peine tout en fixant les ailes grises de l’ange.


« Vous êtes un ange… »

Mais il n’était pas comme les autres, elle pouvait le certifier. Elle ne devait pas devenir froide avec lui sous prétexte que les enfants celestiens ne l’avaient jamais acceptée. Elle soupira, chassant ses mauvaises pensées de son esprit. Après tout, Kironian n’avait rien fait qui la poussât à le détester. L’instant de surprise passé, un sourire apparut à nouveau sur son visage. La curiosité l’envahit à nouveau et elle ne put s’empêcher de lui demander ses origines.

« Vous habitiez où avant de venir à Ynis Witrin ? »

Elle se mit à jouer à faire léviter de petits cailloux tout autour d’elle, signe de sa nervosité. Elle prenait garde à ce qu’ils ne touchent pas l’ange.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Promenade dans un endroit étrange [PV Kironian]   Dim 24 Aoû - 14:24

Kironian faisait de son mieux pour apaisé la peur de la jeune fille, ce n’était hélas pas très facile. Mais son explication sur les volcans endormis semblait convaincre la fillette qu’elle ne risquait rien ici et le fait qu’il avait assurer certaines choses aux sujet des Chevaucheurs d’Ombre et des Gardiens semblait avoir achever de la calme et de la rassurée. Tant mieux, c’était préférable ainsi. Bien sur, il se garda de lui dire qu’un volcan endormit pouvait toujours se réveiller… Elle était déjà bien assez inquiète comme ça… Il l’entendit alors dire qu’elle aussi aiderait les gens si il devait arriver malheur… Il sourit doucement, elle aussi devait appartenir à l’une des deux guildes… Mais même au sein des Gardien, Kironian ne connaissait pas grand-chose, il était après tout un peu trop solitaire. L’ange était tout de même stupéfait, il suffisait de quelques minutes pour que Myriana face oublier l’enfant qu’elle était encore pour illustrer sa maturité assez élevée.

« Et je suis sûr que nous ne sommes pas les seuls à penser ainsi. »

Lui avait il dit de sa voix éternellement douce en la regardant avec cette même douceur qui semblait irradié en chacun de ses traits. Il la vit alors secoue la tête et il cligna vivement des paupières, oubliant les pensées qui s’étaient mise à défiler dans son esprits à une vitesse vertiginante… Kironian sentit que sa harpe s’était légèrement déplacée dans son dos, alors il la déplaça légèrement pour la remettre en place sans qu’elle ne risque d’être abimée. Son goût pour la harpe avait été une cause supplémentaires de moquerie, on lui avait même souvent dit que c’était juste « une fille qui s’était trompé d’anatomie »… Mais il ne s’en était jamais soucier. Ni garçon, ni fille, Kiro aurait pus facilement pensé qu’il était une erreur de la nature, et c’est peut être pour ne pas en venir à ce genre de conclusion que le garçon à la pâle chevelure était devenu solitaire et restait loin des autres enfants autant que cela lui était possible de le faire.

Il avait finit par arrêter l’illusion sur ses ailes, l’utiliser à longueur de journée ainsi l’épuisait, et si il voulait tenir encore quelques temps, et ne pas tombé inconscient… Il devait encore s’endurcir pour la garder en tout temps en compagnie de temps de monde qu’il y avait sur l’île. La jeune fille parut vraiment surprise quand ses ailes apparurent aux yeux de tous. De sa ville natale, Kironian était le seul enfant dont les ailes s’étaient ternies, c’était aussi pour ça qu’il avait quitté Alenden. L’ange hocha alors doucement la tête avant de laisser échapper un long soupire.


« Oui, je suis un ange. »

Il était un ange gardien qui n’avait plus de protégé et donc plus de véritable raison d’être tel qu’il était… Mais il ne pouvait tout de même pas refuser sa propre race, même si il s’en jugeait indigne, il était un ange et le serait toujours, jusqu’à ce qu’un jour, la mort vienne l’emporter et l’emmener à sa suite. Quoi qu’il en soit, il se contenta de regarder la jeune femme et ferma un moment les yeux quand elle lui demanda où il avait vécu avant Ynis Witrin. Il mit un certain temps avant de répondre, un temps durant lequel il avait été plongé dans ses pensées, où il avait revu son village, les enfants, sa mère… La neige qui lui manquait maintenant qu’il y repensait. Kironian avait finalement rouvert les yeux.

« J’habitait loin d’ici, très loin d’ici, au Nord. Je suis né dans une ville qui s’appelle Aleden, mais avant de venir ici, je vivait à Samanis… Mais cette dernière ville à surement été rasée maintenant… par les démon… »


Il déglutit et, sans même s’en apercevoir, une larme avait coulée le long de sa joue d’albâtre, y laissant une légère traînée humide. Elle coula et tomba avant de venir percuter la chaîne qu’il portait à la ceinture avec un léger tintement. Pourvus qu’elle aussi elle s’en soit sortie, tout comme lui… Pourvus qu’elle puisse trouvé l’île… Il cligna alors vivement les yeux, chassant vivement sa peine, puis, il posa les yeux sur la jeune fille.

« Et vous mademoiselle ? D’où vos pas vous ont éloigné ? »

Malgré la larme qu’il avait versé, rien dans le ton de sa voix ne laissait paraitre la douleur ou la peine : L’ange s’était refermer sur ses émotions comme une coquille d’huitre sur une perle…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Promenade dans un endroit étrange [PV Kironian]   Dim 24 Aoû - 22:05

Myriana n’avait pas pensé que Kironian avait pu vivre un passé aussi difficile que le sien. Sa question lui avait paru anodine mais elle s’était trompée. Elle avait intercepté la mine triste du jeune homme lorsqu’il avait fermé les yeux. Elle baissa la tête, se sentant coupable. Elle ne s’attendait pas à recevoir une réponse, mais apparemment, l’ange avait pris sur lui-même pour lui répondre. Il venait d’un pays lointain et froid. Myriana se souvint des histoires que maître Abnar lui racontait. Il lui avait maintes fois dit que des anges vivaient au nord, là où la neige tombe durant de longs jours. En hiver, ces chutes se transformaient en tempêtes violentes. L’enfant, alors âgée de sept ans, n’arrivait pas à imaginer que des êtres vivants puissent survivre au milieu de pareilles conditions. Ce qui était pour elle un mythe devenait réalité en entendant les paroles de Kironian. Mais il n’avait pas toujours vécu à Aleden : sa dernière maison se situait à Samanis. Une cité rasée par les démons. Le regard de Myriana se glaça. La colère monta en elle tel un raz de marée. Les cailloux qui lévitaient autour d’elle furent expulsés à quelques dizaines de mètres. Lorsqu’elle aperçut la larme qui roulait sur la joue de Kironian, elle explosa.

« Je hais les démons ! Ils ne font que détruire ce que nous construisons avec acharnement ! Pourtant, nous ne leur avons jamais rien fait qui les ait poussé à agir ainsi. »

La jeune fille ne comprenait pas pourquoi on pouvait se montrer aussi vil. Elle serrait ses poings avec violence et deux minces filets de sang coulèrent le long de ses mains pour s’écraser sur le sol. Son visage avait pris la couleur d’une écrevisse et ses yeux bleu nuit lançaient des éclairs meurtriers, comme si elle se trouvait face à un Démon Vengeur. Elle aurait voulu prendre ce grand ange dans ses bras et le consoler. Elle détestait voir autrui souffrir. Surtout si cette personne était innocente. Elle renifla avec dédain et inspira profondément pour se calmer. Il était inutile de se mettre dans un pareil état : le mal était fait et elle ne pouvait rien faire pour y remédier. Celestis et Samanis étaient détruites. Peut-être les reconstruirait-on un jour, peut-être seraient-elles oubliées à jamais. Quoi qu’il en soit, il subsistait au moins deux survivants de ces démons : Myriana et Kironian.

Myriana laissa la fureur la quitter lentement. La question de Kironian acheva de la calmer. Son regard se teinta à nouveau de tristesse et elle baissa la tête : elle fut tentée de mentir. Mais l’ange avait été franc avec elle alors elle se devait d’en faire autant. Elle ferma les yeux et retint une nouvelle fois vaillamment ses larmes. Elle ne trouvait pas que le jeune homme était faible mais elle se refusait toujours à pleurer. Elle n’avait pas le droit de s’apitoyer sur son sort : elle devait honorer la mémoire des défunts celestiens. Elle devait faire revivre leur histoire et leur passé. C’était le moins qu’elle puisse faire.


« Je viens de Celestis, une cité située au sud du continent. J’ai toujours vécu là-bas jusqu’à ce que… Les Démons Vengeurs attaquent la contrée. Personne ne fut épargné… A part moi. Ils n’ont pas réussi à me retrouver. Mon frère, avant de mourir, m’ordonna de venir me réfugier à Ynis Witrin. J’ai erré des mois durant dans une immense forêt avant qu’un lac apparaisse. Je ne me souviens pas comment je suis arrivée sur l’Île, mais j’ai repris connaissance dans la maison de vie. Le guérisseur m’apprit comment j’avais atterri chez lui. »

Myriana se tourna face au vide. Elle croisa les bras et emprisonna ses sentiments tout au fond de son être. A nouveau, elle prit l’apparence d’une adulte pleine de maturité. Elle n’oubliait pas que c’était grâce à Palléas qu’elle était vivante. Elle aurait certainement fui mais pour aller où ? Elle soupira et secoua la tête.

« C’est pour cela que j’ai choisi de donner ma vie pour protéger les innocents. C’est le moins que je puisse faire puisque j’ai tout perdu dans cette attaque. »

Ces paroles furent dites avec entrain et tristesse. Elle se passa une main dans les cheveux et reposa son regard sur Kironian une fois qu’elle fut certaine qu’il ne trahirait plus sa douleur. La jeune fille lui adressa un petit sourire timide. Les démons du passé la hanteraient à jamais, elle le savait. Alors elle se libérait en en parlant. Myriana reprit son apparence de jeune adolescente. Elle se rapprocha à nouveau de l’ange, les yeux plein d’espoir.

« Est-ce que vous accepteriez de devenir mon ami ? Vous seriez le premier ami que j’aurai… Les enfants de Celestis ne m’acceptaient pas parmi eux car… Je ne possédais pas d’ailes comme eux… »

Ainsi, elle révéla que cette cité était jadis habitée par des anges.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Promenade dans un endroit étrange [PV Kironian]   Lun 25 Aoû - 3:11

Kironian se mordit un peu la lèvre, devant son regard qui se fit lointain, il revoyait les difficulté qu’il avait eut de par le passé… Les choses étaient vraiment compliquées… Trop peut être Samanis ou Alenden, c’était vraiment dur à vivre pour le jeune ange qui avait vraiment tout perdu pour le moment. Kironian revoyait les enfants se moquant de lui, la neige tombant doucement ou encore les longue et agréables soirées passé au coin du feu en sirotant des boissons chaudes et en écoutant les récits de sa mère. Puis, il se revoyait jouant de la harpe quand Crysa le lui avait demander, en fait, il n’avait jamais su lui dire non, ça avait toujours été ainsi… Pas que ce soit vraiment mal, mais il avait toujours été trop gentils, et il aimait vraiment beaucoup sa première protégée…

L’ange gardien soupira doucement et rouvrit les yeux chassant ainsi toutes ses pensées et ses souvenirs de son esprit. Ce n’était pas le moment de se laisser aller à toutes ses pensées… Il serait bien temps d’y repensé plus tard. Quand il serait seul… N’empêche que cette larme avait été la première de toute sa vie… Il n’avait pas pleurer le village, n’y connaissant personne. Il avait versé cette larme par inquiétude pour sa seule amie, même si jusque là, il s’était refuser à se laisser emporter par son désespoir, là, s’en était peut être trop pour lui et son frêle espoir.


« Ils ne font que ce pour quoi ils sont nés… Il ne font ça que comme on agirait avec un jeu. Tu as du voir que les enfants joue souvent à se battre ou a détruire ce qu’ils peuvent trouver… Mais pour eux… aucunes limites n’a été fixé à leurs goût de la destruction je suppose… »

Kironian se contenta de regarder la jeune femme avec un petit sourire. Peut être qu’il était trop gentil en pensant cela des démons, qu’ils étaient en quelque sorte de grands enfants, mais c’était compliqué. Et de toute façon, il était comme il était, foncièrement bon, et même un peu naïf… Les démons n’était peut être pas comme il le pensait, mais il voulait garder l’espoir que c’était le cas…Idiot ? Peut être, mais il en était ainsi et ce n’était pas prêt de changer… De plus, Kiro n’avait pas envie de déclencher la pitié des autres. On ne pouvait rien faire contre le passé après tout. Samanis avait été détruite, il était loin de sa famille et le reste continuait ainsi… L’ange et la fillette avait survécut à des attaques, et à bien y réfléchir, il n’était surement pas les seuls sur cette île. Ce n’était pas pour rien que certains venaient trouver la paix de cette île… Il avait alors cligné vivement les paupière avant de tourné son regard vers les bois, plus loin.

Kironian avait beau avoir vécut ça, il ne haïssait pas les démons… C’était peut être ça la différence qui faisait d’elle une chevaucheuse et de lui un gardien. Lui pensait d’avantage à la protection des habitants sans haines pour les démons du continent alors qu’elle avait cette haine… A mesure qu’il était plongé dans ses pensées, les ailes du garçon s’étendirent et remuèrent un moment, il semblait s’étirer… C’est vrai que l’ange commençais à être un peu fatigué, mais s’asseoir sur le flanc d’un volcan n’était pas tellement recommander alors il attendrait de s’en éloigné, cela lui prendrait le temps qu’il faudrait mais il ferait avec autant que possible.

Myriana lui avait ensuite parler de son passé. Celestis… Il en avait vaguement entendu parler durant son enfance… C’est donc là-bas qu’elle avait vécut, jusqu’à ce que la ville soit, elle aussi attaquée… Elle y avait sûrement perdu beaucoup plus perdu que lui dans la destruction de Samanis… La jeune fille lui dit qu’elle avait erré pendant des mois… Peut être que Crysa aussi errait en recherchant cet endroit…Quoi qu’il en soit, Myriana avait finit par trouver l’île alors elle y arriverait sûrement aussi, à un moment où à un autre… Décidément, il n’arrivait pas à arrêter de culpabiliser pour l’avoir laissée seule… A nouveau, il chassa tout ça de sa tête et fit en sorte de passé mentalement à autre chose cette fois. Elle lui avait ensuite expliquer que c’était là la raison de son choix de protégé les autres contre ce qu’elle-même avait vécut… Lui, ses motivations étaient toutes différentes, mais il hocha doucement et simplement la tête.


« Je vois, moi j’ai toujours plus ou moins voulus protéger les gens… Leur épargner plus grand souffrance qu’ils n’ont déjà vécut… En quelque sorte, je suis devenu ce qu’on peut appelé un ange gardien. »

Il ne savait pas très bien si elle comprendrait ce qu’il avait voulu dire par là, mais bon, il était trop tard pour y songer maintenant… Il n’avait pas fait ce commentaire sur son histoire, il n’avait pas voulus risquer qu’elle le prenne mal. Kironian soupira alors doucement en regardant la jeune fille qui s’adressa à nouveau à lui. Quand il fit glisser son regard sur elle, son œil sombre fut accroché à celui de la fillette, tout l’espoir qu’il y vit lui donna le vertige et il déglutit.

« Je n’ai eut qu’une amie jusqu’à présent… Et je doute d’être vraiment le meilleur ami qui puisse exister, mais si ce que vous voulez, je le veux bien. Les gens ont toujours tendance à rejeté ce qui est différent… Mais apparemment ce n’est pas le genre de chose que l’on vois sur cette île. »

Avait il simplement dit, mais avec cette phrase, rien ne laissait paraitre que lui-même avait eut quelques réaction de rejet durant son enfance.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Promenade dans un endroit étrange [PV Kironian]   Lun 25 Aoû - 20:33

Myriana croisa les bras alors que son regard se perdait dans le lointain. Même si elle était devenue plus calme, elle n’arrivait à se défaire de ses pensées meurtrières à l’encontre des démons. Les conseilles de maître Abnar se superposaient à cette fureur intérieure et la culpabilité montait en elle. A quoi cela la mènerait-il qu’elle se venge et détruise tout un peuple de monstres ? Elle ne vaudrait pas mieux qu’eux… Alors que faire ? Simplement laisser aller les choses, pour le moment. S’ils s’avisaient d’attaquer Ynis Witrin, elle pourrait défendre les insulaires. Elle tuerait pour une cause juste et non par vengeance. Mais attendre lui était insupportable, même si elle ne voulait pas que l’Île soit attaquée. Ah ! que c’est difficile de gérer ses émotions ! Surtout à quatorze ans. Toutefois, l’explication de Kironian ne la convainquit pas. Les démons seraient de grands enfants n’ayant jamais été éduqués ? N’ayant aucune limite à leurs actes ? Elle pensait plutôt qu’ils étaient nés pour détruire et faire du mal, comme il l’avait lui-même dit au début.

« Une chose est certaine : ils n’ont pas intérêt d’attaquer Ynis Witrin car ils goûteront à la lame de mon épée ! »

La jeune adolescente laissa la brise de fin d’après-midi lui caresser le visage. Elle ferma les yeux et inspira profondément. La blessure était trop récente, elle n’arrivait pas encore à passer au-dessus des évènements précédents. A chaque fois, l’image de Palléas agonisant la submergeait. Elle déglutit avec peine et se retint de fondre en larmes. Elle en avait tellement besoin, mais elle se refusait à se laisser aller au chagrin. Même seule, elle avait l’impression que des dizaines d’yeux l’observaient, alors elle sombrait toujours dans un sommeil agité et peuplé de fantômes moqueurs : ses camarades de jeu qui se moquaient d’elle quand elle était petite. Myriana revint à Kironian une fois qu’elle se reprit. Sa question semblait l’avoir déconcerté. Il s’attendait à être rejeté car il était différent d’elle. Mais elle savait à quel point le cœur souffrait lors de situations pareilles. Jamais elle ne repousserait une personne différente d’elle, au contraire. Elle était toujours curieuse de découvrir de nouvelles choses, de nouvelles explications, et qui d’autres que quelqu’un de différent peut nous apporter ces réponses ?

« Moi, je vous aime bien. Vous savez, vous êtes différent de moi, mais d’un autre point de vue, je suis différente de vous également. Alors pourquoi vous repousserai-je ? Et puis, vous ne m’avez jamais fait de mal. Vous êtes, au contraire, un ange. »

*Pas comme les enfants de Celestis… *


Myriana ferma un instant les yeux. Le jour commençait à décliner et le soleil était couché depuis quelques minutes déjà. La jeune fille sursauta et rouvrit les yeux. Elle craignait qu’on la recherche au village alors elle se tourna vers son nouvel ami, la mine inquiète.

« Je dois rentrer, si non, on va s’inquiéter de mon absence. Voulez-vous m’accompagner un bout de chemin ? »

Tout en lui posant cette question, elle amorça la descente du volcan. Les séismes s’étaient calmés et la terre était à nouveau « endormie ». La jeune fille progressait lentement, au cas où Kironian la suivrait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Promenade dans un endroit étrange [PV Kironian]   Mar 26 Aoû - 4:00

Kironian voyait la jeune femme qui croisait les bras alors qu’elle semblait être vraiment très loin de l’endroit où ils étaient maintenant dans sa tête. Le jeune ange s’était simplement contenté de la regarder, elle semblait avoir vécut de nombreuses choses vraiment très douloureuse pour elle… Après tout, sa ville avait été détruite, et comme elle était la seule survivante, d’après ce qu’il avait pus comprendre, ses parents semblaient être mort… Il était triste pour elle rien que d’y penser. Oui, le garçon était quelqu’un d’un peu trop protecteur et en sachant ce qu’elle avait vécut, il eut une soudaine envie de la protégée. Son regard se perdit alors légèrement dans le vide. Il aurait voulu qu’elle n’ait pas vécut ça… Elle ne le méritait pas, d’ailleurs, personne ne le méritait… Pauvre fillette. Kironian laissa alors échappé un long soupire avant de se passer doucement une main derrière la nuque rêvassant à moitié.

« Si ils attaquent il n’y aurait pas que toi qui leur tombera dessus, tu peux en être sûr Myriana. »

Kironian lui avait alors adresser un légère sourire qui dégageait une extrême douceur. L’ange sentit aussi le léger souffle du vent parcourir sa chevelure blond pâle. C’était vraiment agréable comme contact… Un petit sourire s’était alors doucement poser sur les lèvres du jeune homme sans qu’il s’en aperçoive. Ce genre de moment était assez rafraichissant, et, jusque là, il n’avait jamais vraiment pris la peine de savourer ce genre de contacts, trop occupé à ce culpabiliser. Décidément, il faudrait encore longtemps pour que le jeune ange oublie qu’il avait tout simplement laisser Crysa derrière lui… Qu’il l’avait tout simplement abandonné pour retarder les démons. Tout était compliqué et on ne pouvait rien faire pour rendre les chose plus simples…

Le regard de l’ange était pour le moment perdu dans le vide, en fait, il paraissait être totalement ailleurs. Puis, s’en rendant compte, i se força à revenir encore une fois à a réalité. Décidément, il était bien rêveur aujourd’hui. Il avait certes été surpris par les paroles de la jeunes fille. Finalement celle-ci avait à nouveau parlé. Il avait tellement été habituer d’être repousser, mais là, il ne parlait pas seulement de sa différence, mais aussi de ce qu’il avait vécut, de sa façon d’agir… C’est pour ça qu’il ne pensait pas faire un très bon ami, mais si elle voulait être son amie, il ne pourrait sûrement pas le lui refuser. Il cligna donc un moment les yeux, puis il sourit doucement et posa doucement une main sur l’épaule de la jeune femme avec une certaine douceur.


« D’accord, puisque tu as l’air de vraiment y tenir, je serais vraiment ravi d’être ton ami, Myriana. »

Il avait alors adresser un doux sourire à la jeune fille, puis, il enleva ensuite sa main de son épaule. Elle lui avait dit qu’il ne lui avait pas fait de mal, pourquoi lui en aurait il fait alors qu’il voulait protéger l’île et ses habitants. Elle s’était alors à nouveau tournée vers lui, et il l’avait simplement regarder. Puis, il avait simplement hocher la tête, au moment ou elle avait entrepris de descendre du volcan, en deux pas, il avait rejoint la jeune femme et avait simplement croisé les bras. Callant son pas à celui de Myriana, il descendait maintenant la pente à ses cotés.

« Je vais t’accompagner jusqu’à être de retour en ville, il faut que je rentre moi aussi pour m’occuper de quelques détail… Rien de bien passionnant quoi.. »

Il sourit doucement, puis hocha la tête, les bras toujours croisé sur sa poitrine. Il avait voulu s’arrêter quelque part pour jouer un peu de harpe, mais maintenant il commençait à se faire tard… Peut être irait il jouer sur la rive du lac, plus tard au courant de la nuit, si il avait besoin d’un peu d’air.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Promenade dans un endroit étrange [PV Kironian]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Promenade dans un endroit étrange [PV Kironian]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Promenade dans l'Oise.
» Promenade dans les sous-bois
» [Scénario] Une promenade dans le jardin
» Promenade en ville ( libre ) suite
» Une promenade dans le parc [ Taker + Orton]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ynis Witrin v3 :: ~.*.~ Hors Rp ~.*.~ :: Archives :: Topics-
Sauter vers: