Ynis Witrin v3

Les armées démoniaques assiègent le Continent, mais une île résiste toujours
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Ezéchiel Akai alias Ezy |Gardien de l'Ile|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ezéchiel Akai
Bras droit des Gardiens
avatar

Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 20/09/2008

MessageSujet: Ezéchiel Akai alias Ezy |Gardien de l'Ile|   Sam 20 Sep - 20:36

I- Identité


  • Nom : Akai
  • Prénom : Ezéchiel ou Ezy (Seulement pour les flemmards du clavier ou de la parole Rolling Eyes )
  • Age : 24 ans, le 23 août
  • Origine : Il est né sur l’île Ynis. Cependant à ces 12 ans il a été obligé d’aller vivre à Ozette.
  • Famille : Sa mère Odette est morte. Son père Elris est porté disparu, ainsi que son oncle Nasir.

  • Race : Humain
  • Profession : Gardien de l’île



II- Profil psychologique



a) Ezéchiel


  • Caractère : Ezéchiel est une personne assez sympathique. Voir même qui possède un bon sens de l’humour. Il aime bien se mêler aux autres et rencontrer des personnes. Assez ouvert d’esprit, il n’est pas du genre à se fier au jugement des autres ou à son propre jugement sur une personne qu’il ne connaît pas assez. Il préfère toujours attendre de bien connaître cette personne pour pouvoir donner ou non un avis. C’est aussi un juge impartial. Il fait souvent fit de ses sentiments quand c’est pour régler un conflit entre deux personnes, d’autant plus s’il connaît au moins l’une de ces personnes. Tout comme il sait être sévère quand cela est nécessaire. Il a beau être gentil, il y a quand même des limites à sa gentillesse.
    Bienveillant il fait toujours attention aux problèmes des autres, tout comme il n’hésite pas à prêter une oreille attentive quand le besoin s’en faits sentir. Il s’efforcera de toujours trouver une solution à un problème. Cependant, pas au point de se mêler des affaires des autres. Sauf si on le lui demande et que les principaux concernés sont d’accords. Même s’il peut arriver qu’il y ait une exception, comme un conflit entre deux gardiens qui pourraient finir par en impliquer d’autre dans ce même conflit.
    Il fait souvent attention à la manière qu’ont les autres de se comporter. À forces d’observer il a fini par avoir une faciliter à comprendre les sentiments des autres. Voir même à comprendre quand on lui ment, car il y a toujours des signes trompeurs qui le montrent. Et ces signes trompeurs il sait les déceler.

  • Signe(s) particulier(s) Mental(aux) : Il possède une seconde personnalité. Cette seconde personnalité a été appelée Yari. Cependant, il est bien plus qu’une simple seconde personnalité puisqu’Ezéchiel et Yari sont deux âmes habitants dans un même corps. (cf : Voir l’histoire pour mieux comprendre)

  • Qualités : Responsable, intelligent, à le sens de l’humour.
  • Défauts : Il s’attache trop facilement aux personnes, il aime pas trop la paperasse et aime bien prendre au pied de la lettre ce qu’on lui dit ou demande parfois, on se demande s’il lui arrive de se prendre au sérieux.


b) Yari


  • Caractère : Yari est une personne des plus silencieuses. Il ne parle à personne et ne prononce aucun mot ou syllabe.
    Il écoute ce qu’on lui dit, mais ne dira jamais ce qu’il pense, tout comme il ne le fait pas comprendre par les gestes. C’est comme une statut qui bouge selon sa propre volonté. Ou selon les ordres qu’il a reçus. C’est quelqu’un de sans gêne, ne rechigne pas à faire n’importe quel tâche et d’obstiné. Car quand il a un objectif en tête on ne peut pas le lui en délogé, tout comme quand on lui demande quelque chose. Il le fera à sa manière à lui. C'est-à-dire de manière direct et sans faire attention aux sentiments des autres.
    En combat s’il doit tuer un adversaire, c’est la même chose. Il ne passera pas par quatre chemins pour le tuer. Il est plutôt du genre à le trancher en deux, dans la mesure du possible bien sur. Cependant, étant impitoyable il n’est pas du genre à faire le moindre petit cadeau à son adversaire. En entrainement c’est pareil, bien qu’il évite de blesser ou de tuer son adversaire. Quand on lui propose un petit combat pour s’entraîner, il faudra vraiment être préparé à faire un réel combat sans danger pour sa vie. De plus son maniement de la lance est d’un niveau exceptionnel car même s’il ne possède plus le même corps son esprit a gardé tous les réflexes qui allaient avec. Réflexe d’autant plus présent qu’il est dans un corps habitué aux combats.
    Ce qu’il faut principalement garder en tête. C’est que Yari obéit à une seule et même personne. Son obéissance va à Ezéchiel et à personne d’autre. S’il obéit à un ordre ce sera toujours parce qu’Ezéchiel aura confirmé cet ordre. Il ne fait pas attention à la hiérarchie, pour lui seul les ordres d’Ezéchiel comptent.
    Mais il faut aussi observer une chose. Pour une raison bien étrange, Yari devient une personne douce et attentionnée quand il est en contact avec des enfants. Il est même près à tout pour protéger ses derniers.

  • Signe(s) particulier(s) Mental(aux) : Il parle seulement à Ezéchiel par la pensée, étant tout deux dans le même corps ils n’ont aucun secret l’un pour l’autre. Quand c’est Yari qui contrôle le corps il refuse de parler ou même d’émettre le moindre son ce qui a amené certain à penser qu’il est muet.

  • Qualités : Il ne proteste jamais, ne désobéit pas, très fidèle.
  • Défauts : Direct, fonce sans réfléchir, tête de mule.



III- Apparence physique


  • Physique : Ezy est un homme d’environ 1 m 85 et de 80 kg. Grâce à un entrainement régulier et une alimentation équilibré, bien quand grande quantité. On pourrait dire qu’il possède presque un corps parfait. On peut difficilement y trouver de la graisse. Sa masse musculaire n’est pas aussi imposante qu’on pourrait le croire. Mais elle reste très respectable et très agréable à regarder. Cependant, son dos est orné d’une cicatrice partant de l’épaule droite et descendant jusqu’à son côté gauche.
    Ses mains possèdent de longs doigts fins et une peau douce. Il est même plutôt difficile de croire qu’elles appartiennent à une personne qui a été élevé avec une épée dans la main. Mais mieux vaut ne pas se fier à leurs apparences, cela pourrait être dangereux.
    Il a un visage à la peau clair, au trait bien défini. Des lèvres à l’apparence boudeuse accompagne générale son air sérieux qu’il aime se donner lors des entraînements. Un nez aquilin, des yeux d’un marron bien particulier. Le marron de ses yeux est nuancé de telle manière qu’on les croirait rouge.
    Une longue chevelure effilée qui encadre bien son visage et le mette en valeur. Ses cheveux sont noirs, bien que plusieurs mèches ont tendances à être rouge. Cette particularité est apparue peut de temps après que sa seconde personnalité ce soit montré. Tout comme pour l’étrange nuance de ses yeux, ou comme le fait que ces cheveux ont poussés jusqu’aux niveaux des genoux.
    Côté vestimentaire, il porte souvent des habits légers et résistants aux couleurs sombres. Généralement ce sont toujours des pantalons et des tuniques noires proche du corps. S’il prend ce genre de vêtement, c’est parce qu’ils ne le gênent pas quand il mes sa cotte de maille et les autres parties métalliques qui composent son armure. Mais amure ou pas armure il porte toujours une cape rouge à capuchon. Cette cape est déchirée vers le bas, mais ne le jettera jamais car il y tien.

  • Signe(s)particuliers Physique(s) : Ses cheveux aux mèches rouges et l’étrange nuance marron rouge de ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezéchiel Akai
Bras droit des Gardiens
avatar

Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 20/09/2008

MessageSujet: Re: Ezéchiel Akai alias Ezy |Gardien de l'Ile|   Sam 20 Sep - 20:38

  • Histoire : * Laisse-moi une place dans ton cœur, laisse toi guider par ma volonté. Une place tout au fond de ton esprit. Laisse ton âme compléter la mienne, laisse-moi vivre auprès de toi, tout au fond de ton être.*

    Tels étaient les mots que le bébé avait entendus alors que sa tête était à peine sortie du corps de sa mère. Ezéchiel avait accueilli sans le savoir le fragment d’une âme égaré. Mais tout comme Ezéchiel, personne ne c’était douté de ce qui c’était passé. Le petit garçon avait eut son premier contact avec ce qui sera appelé plus tard sa seconde personnalité.

    Odette, qui était la jeune mère d’Ezéchiel. Avait emménagé sur l’île d’Ynis à la demande de son mari. Ozette était devenu une ville dangereuse et Elris, qui était à la fois le maire de cette ville et le père d’Ezéchiel, avait jugé préférable d’envoyer sa femme et le bébé à naître dans un lieu sûr. Ce lieu était l’île Ynis Witrin.
    Odette avait obéis à son mari et avait parcouru un long chemin pour arriver à cette île. Là-bas elle avait rapidement pris contact avec le frère de son mari, Nasir. Ce dernier avait accepté de l’accueillir et de prendre soin d’elle et du futur enfant pour les années à venir.

    Déjà tout petit, Ezéchiel possédait une force physique plus importante que tous ceux de son âge. Il était élevé dans un petit cocon familial. Sa mère avait décidé de s’occuper de la maison de son beau-frère, tandis que ce dernier était principalement occupé par les entrainements qu’il subissait. Car son oncle Nasir était un gardien de l’île.
    Ezy grandissait bien. Il avait les mêmes yeux marron que son père, et avait les cheveux noirs de sa mère. Très vite son intérêt c’était porté sur les gardiens de l’île. Curieux, il n’avait jamais cessé de poser plein de question. Il n’hésitait même pas à venir les déranger en plein entraînement. Plusieurs fois il avait été reconduit jusqu’à la porte de la maison où il habitait, mais à chaque fois il revenait au grand galop. Quand il n’était pas happé par le bras de sa mère ou de celui d’une des connaissances de la famille.

    Mais cette situation n’avait pas durée indéfiniment. Nasir avait fini par céder aux caprices de son neveu. Il lui avait donné une épée en bois très léger et chaque soir il venait l’entraîner personnellement. Comme Ezy était qu’un petit garçon, il finissait souvent par terre épuisé avec plein de bleu. Ce qui n’avait pas empêché Nasir de voir le potentiel que le gamin avait. Il possédait beaucoup de lacune, mais pour un môme il s’avait étonnamment bien utilisé de bon mouvement pour se protéger ou attaquer. On aurait dit que c’était un géni sur l’art de se battre.

    Les années passaient et Ezéchiel aujourd’hui âgé de 12 ans, n’avait pas cessé de s’entraîner à l’épée. Son potentiel c’était développé, tout comme la force qu’il avait. Ezy possédait une agilité et une rapidité de déplacement hors du commun, le jeune garçon n’avait de cesse d’augment ces talents qui étaient en réalité ces pouvoirs.
    C’était à présent un bon petit guerrier et un apprenti exemplaire. Cependant, il n’avait pas pu continuer son entraînement. Sa mère, Odette, n’avait plus eu de nouvel de son mari depuis plusieurs mois déjà. Très inquiète elle avait fini par prendre ces affaires et son fils pour retourner à Ozette. Inquiet de les voir partir, Nasir avait décidé de partir avec eux.

    Le voyage avait été long. D’autant plus long qu’ils avaient croisés des voleurs, brigands, trafiquant d’esclave et à l’occasion un ou deux démons. Par chance Nasir était un bon guerrier et bien qu’Ezy avait encore beaucoup à apprendre, sa force sur humaine était bien utile. Le petit groupe de voyageur avait fini par arriver à Ozette. Cette dernière avait subit une attaque contre des brigands, ils avaient tués et kidnappés beaucoup de personne. Elris, le père d’Ezy, était parti à leur poursuite avec plusieurs soldats pour libérer les prisonniers. Mais voilà, cela faisait 5 mois qu’il était parti. Il n’y avait aucune nouvelle de lui ou des soldats qui l’accompagnaient, c’était comme s’il avait disparu de la surface de la terre. Comme Odette était la femme d’Elris, elle avait pris les pouvoirs de maire et avait rétabli un semblant d’ordre dans la ville. Nasir avait pris la place du capitaine des soldats, ce dernier était aussi porté disparu. Grâce à son expérience en tant que gardien il avait pu donner beaucoup d’amélioration à l’organisation.
    De son côté, Ezéchiel était devenu un apprenti soldat à défaut d’être un apprenti gardien. Cependant, son potentiel au combat dépassait celui des autres apprentis. Et bientôt il avait été obligé de s’entrainer avec les adultes pour pouvoir continuer à améliorer sa technique de combat. L’enfant n’avait de cesse de s’entraîner, comme si au fond de lui quelque chose le poussait à devenir plus fort pour pouvoir protéger. Mais pour protéger quoi au juste ?
    Ezéchiel était bien en peine de le dire. Cependant, il écoutait cette chose qui le poussait à s’améliorer.

    Les années s’écoulaient lentement. Elris n’était pas revenu, Odette avait fini par laisser sa place à cause de sa santé défaillante, Nasir commandait les soldats d’une main ferme, Ezéchiel s’entrainait dur et été même devenu l’un des meilleurs soldats. Du haut de ses 18 ans, il pouvait facilement se venter de battre le plus fort des guerriers de la ville. Cependant, ce qu’il n’avait dit à personne …
    C’était la présence d’une autre personne au fond de lui. Des fois il était là, comme s’il observait les améliorations d’Ezy. Des fois il n’était pas là, mais sa présence ce faisait de plus en plus ressentir malgré tout. À chaque fois qu’Ezéchiel tentait de lui parler, de le saisir pour comprendre qui il était, il avait l’impression qu’un mur invisible le retenait, comme pour l’empêcher de prendre directement contact avec cette autre personne. Mais il sentait aussi que ce mur invisible se fragilisait, s’amincissait.
    Depuis quelques semaines, il faisait des rêves étranges. Il voyait des fragments d’une vie qui ne lui appartenait pas. Son intuition lui disait que c’était cette autre personne à l’intérieur de son corps, qui avait vécu ce passé. Chaque nuit il s’efforçait de briser ce mur qui le séparer de cet inconnu. Il ne réussissait pas, mais il apprenait à connaître cette personne à travers les fragments de souvenir qui se manifestait en lui sous forme de rêve. Il avait ainsi réussi à apprendre que cette personne possédait, tout comme Ezy, une force sur humaine. Cet homme était un guerrier qui se battait exclusivement à la lance. Certains de ces rêves n’étaient pas très roses, il n’était pas rare qu’Ezy se réveil en sursaut et cours vers le premier miroir venu pour voir s’il n’était pas couvert de sang. Il voyait aussi plein de personne dans ces rêves, mais jamais il n’avait pu voir le visage de cette personne qui logeait en lui.

    Mais un jour sa curiosité avait enfin trouvé les réponses recherchées.
    Il ne faisait pas très beau ce jour-là, il y avait du brouillard. Un brouillard qui était tellement épais qu’on ne pouvait pas voir à plus d’un mètre. C’est à ce moment là qu’une petite armée à la solde des démons avait décidé d’attaquer la ville. Ils étaient venus en grand nombre. Par chance les soldats étaient bien organisés, et même s’ils étaient inférieurs en nombre, ils protégeaient vaillamment les habitants. Ezy avait depuis longtemps cessé de compter le nombre d’adversaire qu’il réussissait à tuer. Par chance ces soldats ne semblaient pas bien entraînés.
    Il était en train de parcourir les rues de la ville d’Ozette et il tuait les adversaires qui se présentaient à lui. Cela faisait près d’une heure qu’il était en train de chercher sa mère. Il lui avait demandé de rester en sécurité, mais Odette avait parfois trop bon cœur. Elle était sortit pour aider les personnes blessées dans les rues de la ville. Inquiet pour elle, Ezéchiel ne cessait de courir à droit et à gauche. Un sentiment d’urgence c’était emparé de lui.
    Finalement il avait réussi à la retrouver, elle était blessée et ne semblait plus pouvoir bouger. Des soldats avaient tenté de la protéger contre plusieurs ennemis. Tandis que le dernier soldat mourrait sous le coup d’une lance, Ezy accourait pour pouvoir prendre la relève. Mais les adversaires étaient plus nombreux que lui. Ils avaient délaissé la mère pour s’occuper de ce jeune insouciant. Un insouciant qui avait réussi à tuer 3 de la dizaine d’ennemi. Mais Ezy était épuisait à cause de sa course et des précédents combats. Il luttait pour sa propre vie, plus qu’il ne luttait pour donner une chance à sa mère de vivre quelques secondes de plus. Trop occupé par le combat et le besoin de vouloir protéger sa mère, Ezy n’avait pas ressenti ce mur invisible se briser. Il n’avait pas ressenti la conscience de cette inconnu s’approcher de la sienne. C’est seulement une fois les deux consciences mêlées qu’il s’en était rendu compte.

    *Tu dois la protéger.*
    *Je sais, mais mon corps est dans ses limites …*

    Tandis qu’il était en train de penser cette réponse en direction de cette conscience, il sentait son esprit défaillir et sombrer dans le noir. Comme un dernier appel il avait cru entendre cette personne le prévenir qu’il prenait la relève.

    Rêve-souvenir a écrit:

    « Quel est cette douleur lancinante ? Pourquoi est-ce que je ressens un tel vide, comme si j’avais perdu une grande partie de moi-même. Je me souviens juste avoir vu une belle femme ailée, j’avais un lien de parenté avec elle. Mais non ! Ce n’est pas possible, je ne suis pas un ange. Mes parents étaient des Vardens(1). Mais qu’est-ce qu’un Varden ? Je ne m’en souviens plus.
    Je me sens dériver … Pourquoi cette douleur ? On a tenté de me ressusciter. Mais alors pourquoi ne suis-je pas dans un corps ? Je ne comprends pas. Je me souviens être mort, je me souviens qu’un démon c’est emparé de mon âme. Pourtant je ne ressens aucune intention de qui que ce soit, j’ai l’impression d’être que l’ombre de moi-même. Pourquoi ? Je n’arrive pas à comprendre ce qui m’arrive … »

    Il avait un vide étrange. Ce fragment d’âme volontairement brisée en morceau, dérivait dans une obscurité effrayante. Avec pour seul compagnie des souvenirs qui se refusaient à lui et une douleur lancinante, signe qu’il n’était pas entier. Qu’il ne formait plus un tout, qu’il était juste un morceau de miroir reflétant ce qu’il était autre fois. Peu à peu ce morceau avait compris que pour vivre, il devait partager le même corps avec une autre âme. Alors ce fragment ce mi à chercher une âme qui lui plaisait. Son choix avait fini par s’arrêter sur un nourrisson. C’était une âme qui semblait si accueillante …

    « Laisse-moi une place dans ton cœur, laisse toi guider par ma volonté. Une place tout au fond de ton esprit. Laisse ton âme compléter la mienne, laisse-moi vivre auprès de toi, tout au fond de ton être. »

    Ezéchiel avait ouvert les yeux. Il était dans un lit confortable, un feu était en train de brûler dans la cheminée de la grande pièce. Le jeune homme avait la vague impression de sentir la présence de plein d’autre personne. Il avait porté une main à sa tête, il se sentait si fatigué.

    « Que c’est-il passé ? »

    « C’est moi qui devrait poser cette question. »

    « Pourquoi ? »

    « Tu ne te souviens pas ? »

    « Me souvenir de quoi ? »

    Emergeant lentement de son sommeil, Ezy prenait conscience qu’il était en train de parler à Nasir. Tout ce dont le jeune homme se souvenait, était la voix de cet inconnu qui partageait son corps.

    « T’es cheveux ont poussés Ezéchiel. Beaucoup de mèche son rouge, pourtant ce n’est pas du sang qui les ont teintés. »

    « Quoi ?! »

    Il c’était brusquement levé, mais son corps était encore trop fatigué pour un tel effort. Il c’était aussitôt retrouvé couché, vaincu par l’épuisement. Son oncle avait quitté son chevet. Et quand il était revenu, il tenait un miroir entre ses mains. Il l’avait positionné au dessus du visage du jeune homme. Grace à la lumière supplémentaire, Ezy pouvait à présent voir son visage. Ses yeux autrefois marron, avaient obtenu une nuance rouge. Ces cheveux qui étaient noir comme une nuit sans lumière, avaient à présent énormément de mèche rouge. Il était trop étonné pour réagir. Il avait fait signe qu’il avait compris ce que voulait savoir Nasir, mais il était bien incapable de répondre. De plus, son corps réclamait du repos.

    Il c’était à nouveau réveillé. Cette fois il faisait jour, une assiette de soupe était en train d’attendre son bon vouloir. Il n’avait pas voulu vexer son estomac en refusant de manger. Il était en train de mâchouiller du pain rassit quand il recommençait à se poser des questions.

    *Qu’est-ce qui c’est passé ?*

    *J’ai pris le contrôle ton corps.*
    *Quoi ?! Qu … Qui es-tu ?*

    *C’est moi. Je suis la personne que tu voulais tant connaître sans pouvoir me toucher. Le mur est brisé, j’ai pris ton corps et j’ai fini le combat … Mes condoléances.*
    *Maman est morte ?*

    * … *
    *Qui es-tu ?*

    *Je ne peux le dire.*
    *Tous ces rêves que j’ai fait …*

    *Mes souvenirs …*
    *Qui était cette femme ailée ?*

    *Je n’ai pas le droit de le dire.*
    *Pas le droit ? Pourquoi ?*

    * …*
    *Tu ne peux pas le dire ?*

    *Mon âme est en morceau. Le morceau que je représente ne possède pas ce souvenir.*
    *Pourquoi ton âme est-elle comme ça ?*

    *Une malédiction.*
    *De qui ?*

    * …*
    *Tu ne le sais pas non plus ?*

    *Oui.*
    *Ne peux-tu pas me donner un nom ?*

    * … Je ne peux le dire.*

    Ezéchiel avait poussé un profond soupir. Il voulait lui poser encore pleins de questions, mais en même temps. Même s’il logeait dans son corps, il ne pouvait pas exiger des réponses. Ils partageaient tous deux le même corps, mais chacun avait droit à un peu de privée. Même si Ezy avait l’impression que cette personne savait tout de lui. Mais un détail était apparut à son esprit.

    *Tu te bats avec une lance ? Alors comment as-tu fait pour tuer t’es adversaires ? Je suis sûr que tu ne sais pas utiliser une épée.*
    *C’est vrai … J’ai pris la lance d’un des morts.*

    *T’à spécialité est donc le combat à la lance … Yari ! Yari veux dire lance, donc à partir de maintenant tu t’appelleras Yari.*

    Yari n’avait rien dit, pourtant Ezy sentait qu’il était satisfait de recevoir un nom. La couleur de ses cheveux et de ses yeux était restée inexpliquée. Mais maintenant qu’il pouvait communiquer avec Yari, il le laissait une fois de temps en temps prendre le contrôle de son corps. Son entourage avait rapidement conclu que Yari était une seconde personnalité qu’Ezy se serait fabriqué après avoir appris la mort de sa mère.
    Tout comme son père autrefois, Nasir était partit avec une troupe de soldat pour tuer les ennemis en fuites. Tout comme Elris, Nasir avait subitement disparu sans laisser de trace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezéchiel Akai
Bras droit des Gardiens
avatar

Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 20/09/2008

MessageSujet: Re: Ezéchiel Akai alias Ezy |Gardien de l'Ile|   Sam 20 Sep - 20:39

    Les années passaient et Ezéchiel était complètement familiarisé avec le caractère de Yari. Il avait découvert que sa force sur humaine augmentait grandement quand son camarade de corps en prenait le commandement. Tout comme il avait découvert que son sens inné pour l’art du combat lui venait de Yari. Car ce dernier, bien qu’il avait une vie bien obscure à cause de nombreux trous. Avait été autrefois un garde du corps performant et quelque peut expéditif. Car Yari avait toujours tué les ennemis de la femme qu’il servait, sans leur laisser une chance d’attaquer ou de s’expliquer.
    Parallèlement Ezéchiel ressentait le besoin de retourner sur le lieu de sa naissance. Il voulait revoir l’île Ynis et y vivre. Il voulait devenir un gardien, comme il aurait du l’être pour pouvoir la protéger. Ce sentiment augmentait au fur à mesure que le temps passait. Sentiment qui était encore plus décuplé parce que Yari partageait la même chose. Comme il avait vécu à travers les yeux d’Ezy, Yari avait fini par ressentir le besoin de protéger ce dernier rempart qui luttait contre le mal.
    Finalement, n’y tenant plus. Ezéchiel avait pris la décision de retourner à cette île et de s’engager comme gardien de l’île.

    Un long voyage s’en était suivi, il n’était pas rare qu’Ezy lutte pour protéger sa vie. Tout comme il n’était pas rare qu’Ezéchiel se batte pour gagner de quoi se nourrir durant son voyage. Il était arrivé que Yari prenne le contrôle de son corps lors des combats, ce qui avait bien faillit leur coûter la vie.
    Il y avait eu une altercation dans une auberge de la ville où ils allaient se reposer. Très vite c’était devenu un vrai chaos et certains des clients ne devaient même pas savoir pourquoi ils se battaient. Le propriétaire de l’auberge ne savait plus où donner de la tête pour essayer de calmer le conflit qui s’était transformé en combat général. Grâce à sa lance, Yari c’était fait de la place et tenait ses assaillants en respect. Alors qu’il s’apprêtait à fondre sur ses adversaires pour les assommer un par un, son regard avait été dirigé dans une autre direction. Un enfant, sûrement le fils du propriétaire, c’était malencontreusement retrouvé propulsé en plein milieu du champ de combat. Yari avait été le seul à remarquer le danger qui allait s’abattre sur lui, sans même avoir réfléchi Yari c’était rapidement dirigé vers l’enfant. Il avait laissé sa lance et avait pris l’enfant dans ses bras pour le protéger de son corps. Le bruit caractéristique d’une arme entrant en contact avec la chair avait retenti aux oreilles de Yari, la douleur avait subitement envahi ses sens … C’était la dernière chose qu’Ezéchiel se souvenait avoir vu alors que Yari avait le contrôle du corps. Plus tard il s’était réveillé dans une chambre de cette même auberge, la femme du propriétaire avait pris soin d’Ezéchiel jusqu’à son rétablissement. Le couple n’avait de cesse de le remercier d’avoir protégé l’enfant et Ezy n’avait de cesse d’essayer de savoir pourquoi Yari avait réagi de cette manière là. Lui qui se contentait de faire ce qu’Ezy lui demandait, son comportement pour l’enfant avait été des plus … Etonnant. Mais hélas Yari avait seulement été capable de dire qu’il en avait ressenti le besoin. À défaut d’avoir des souvenirs pour le comprendre, Ezy avait dû laisser sa curiosité de côté et accepter ce trait de caractère inhabituel pour cette personne.
    Cette histoire lui avait valu une cicatrice dans le dos, c’était en quelque sorte devenue le symbole de ce que Yari était capable de faire pour un enfant. Le voyage avait continué jusqu’à ce qu’ils arrivent enfin à l’embarcadère. Delà, un meneur de barque avait emmené Ezéchiel sur l’île. Il ne lui avait pas fallut longtemps pour s’engager et devenir un gardien de l’île.


    (1) Se sont des êtes humains qui ont la capacité de prendre la forme de n’importe quel animal, réel ou imaginaire. Voir même il peut arriver que ce soit des animaux inconnus. (Je n’ai pas tout mis parce que je ne le juge pas vraiment nécessaire. Après, si certain sont intéressés. Je pourrais toujours mettre la description de cette race quelque part.)
  • Animal de Compagnie : Aucun


V- Armes & Pouvoirs


  • Pouvoirs : Force sur humaine (Force qui devient encore plus puissante quand Yari prend le contrôle du corps)
    Très grande rapidité de déplacement
    Agilité hors du commun.

  • Armes : Ezéchiel utilise une épée à une main avec une sorte de dragon gravé sur la lame, la garde de l’arme n’est pas symétrique ce qui n’empêche pas de posséder un bon équilibre. Etant ambidextre, il utilise généralement deux armes pour se battre. L’épée dans sa main gauche et un gantelet à sa main droite.
    Le gantelet est fait d’un métal particulièrement résistant. Une fois mis sur la main on a l’impression d’avoir une patte d’un félin toute griffe dehors.

    Yari utilise une longue lance entièrement faite de métal. Elle doit bien dépasser le corps d’Ezy de 10 bons centimètres. Le métal est fait d’un alliage particulièrement résistant, surtout au niveau du manche car Yari à plutôt tendance à la casser en deux quand le manche n’est pas très solide.

  • Talents/Hobby/Loisirs : C’est un géni pour le combat. Il aime bien se promener un peu partout, observer les gens. Parfois il aime bien s’amuser au dépend des autres, ou à faire en sorte de détendre un peu les gens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ezéchiel Akai alias Ezy |Gardien de l'Ile|   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ezéchiel Akai alias Ezy |Gardien de l'Ile|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrestation du chef de gang William Baptiste alias "Ti
» Deportation prochaine de Toto Constant ?
» Att / Def /gardien
» Le survivant, alias Harry Trouble
» Stressed Eric alias Eric la panique [Télé/Série animée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ynis Witrin v3 :: ~.*.~ Au Commencement ~.*.~ :: Les Parchemins :: Fiches-
Sauter vers: