Ynis Witrin v3

Les armées démoniaques assiègent le Continent, mais une île résiste toujours
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Keela

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Keela   Dim 2 Nov - 22:25

I- Identité


  • Nom: /
  • Prénom: Keela (de l'irlandais à l'anglais : Great Beauty)
  • Age: Née un jour de printemps, son age a été oublié au fil des ans.
  • Origine : Keela vient des terres nobles d'Irlande
  • Famille: Qu'est-ce qu'une famille? Elle n'a jamais eu le privilège de connaitre ça.

  • Race: Haut-elfe
  • Profession: Elle ne pratique aucune profession pour l'instant. En arrivant sur l'île, elle risque fortement de s'orienter vers la médecine ou quelque chose dans ces eaux, mais cela reste à voir.



II- Profil psychologique



  • Caractère: Une magnifique coquille remplie de rien ... Le néant et le désespoir habitent son corps, emplissent son cœur. Depuis combien de temps a-t-elle oublié se qu'est le rire, ou le bonheur. Mais que dis-je, elle n'a jamais connu le bonheur et les seuls rires qui ont su percer ses lèvres furent effacés de sa mémoire il y a bien longtemps. Comme une rose cultivée sous une cloche de verre sa beauté s'est accrue et ses épines se sont affutées, elle est le fruit de longues années de travail cherchant à tendre vers la perfection. Avec le temps, Keela est devenue endurante, et agile, oubliant même jusqu'à la notion de peur. Tout ce qu'elle entreprend est murement réfléchit, calmement, posément. Belle Dame, Belle Manière. Petite enfant solitaire qui n'a jamais connu l'amour ou la reconnaissance, la tendresse ou la douceur. Son monde est une nuit sans étoile, où tout n'est que' horreur et corruption.
    Haletante, Keela se leva dans son lit. Son front était en sueur. Elle tremblait. D'un geste vif, ses doigts glissèrent le long de ses joues avant de se plaquer contre son coeur. Les images encore fraiche du cauchemar défilaient en boucle dans sa tête. Pourquoi avait-elle vu de telles choses? Pourquoi s'était-elle imaginé ainsi. Son rire, nerveux, évacua ses dernières tensions et dans un soupir de soulagement, l'elfe s'endormit. Quel drôle de cauchemar ... Elle qui était si paisible, si calme, si douce, si chaleureuse. Son souffle s'apaisa et dans un dernier bâillement, son esprit reprit le chemin sinueux d'un sommeil torturé au lendemain incertain.

  • Qualités: Rapide, silencieuse, calme, patiente, douce, attentionnée,
  • Défauts: Naïve, méfiante,



III- Apparence physique


  • Physique: Keela posa la paume de sa main contre la surface lisse du miroir qui lui renvoyait son image. Elle scrutait son visage, s'examinait soigneusement. Cette beauté qu'était sienne, était tout se qu'elle avait. C'était la seule chose dont elle était fière. Et encore, il lui arrivait de ne même plus supporter son propre reflet. Elle porta sa main à son visage et traça le contour de sa mâchoire serrée de ses longs doigts arachnéens. Elle remonta alors jusqu'aux longues oreilles caractéristiques de sa race et s'attarda sur la petite bille brillante qui pendait à l'une d'elles. Ses yeux verts comme les forêts se tintèrent de nostalgie. Elle les referma, mais ne fit rien pour empêcher la larme d'argent qui s'échappait de ses longs cils noirs, et qui traçait un sillon sur sa peau claire, presque translucide. Son corps frêle, n'arborant aucune musculature, aucun signe de force comme tout elfe, tremblait fébrilement comme une feuille remuée par la brise. L'esquisse d'un faible sourire effleurait ses lèvres pâles tandis qu'elle se reprenait. Pâle, tout chez elle était pâle. Sa peau, ses lèvres, ses cheveux aussi clairs que le blé. Un esprit parmi les vivants. Une vision, une illusion. Elle était le vent qui glissait silencieusement, qui se mouvait avec grâce et élégance. Ses jambes, ses bras, ils étaient interminablement longs, fins, hypnotisant. L'éclat ternit de ses émeraudes se porta alors sur ses vêtements. Aussi fins et élégants qu'elle. Ils moulaient son corps comme s'ils avaient été faits pour elle, rien que pour elle. L'or et le rouge fondaient sur sa peau, lui donnaient des couleurs. Les délicats dessins d'or rappelaient les ornements qui parsemaient sa chevelure. Elle prit une de ses mèches entre ses doigts, et joua avec avant de se résigner à détourner son regard de son image. Elle enfila une cape aux mêmes tons que sa robe, et quitta la pièce, sa main crispée autour d'un petit pendentif.
  • Signe(s)particuliers Physique(s) : De délicats tatouages parsèment son corps




V- Armes & Pouvoirs


  • Pouvoirs: Son odorat est particulièrement aiguisé. Elle peut traquer quelque chose dont elle connait l'odeur pendant des jours, des semaines. Ce talents, qui s'étendrait presque à un pouvoir lui permet de trouver toutes les plantes qui lui sont nécessaire. Facultativement, il lui permet d'en apprendre beaucoup sur un individu, mais ce genre de chose ne lui est pas utile, on pourrait même se demander si elle en a conscience.
    Une chaleur particulière et apaisante émane de ses mains. Elle s'en sert pour calmer les douleurs, ou apaiser les mauvais mots.
  • Armes: Pacifiste, Keela ne transporte aucun armement. Elle a en sa possession quelques herbes médicinales, rien de plus. Enfin si on omet les deux trois poisons qui trainent au fond de sa mallette, juste au cas ou.
  • Talents/Hobby/Loisirs : Keela est une femme agile et de ses mains et de ses doigts. Elle aime donc faire et créer tout et n'importe quoi à partir de rien. Cela peut constituer en une simple broderie, ou alors en la confection d'un bijou d'une fine élégance. Dessiner, jouer de la musique font aussi partis de ses passes temps, comme chanter et nager, rêver et voyager.


VI- Hors rp


- Comment avez vous eue connaissance du forum? Niahahaha!! euh oui enfin j'étais déjà dans les parages ^^
- Que pensez vous du design? bien bien
- Des suggestions? non pas vraiment
- Le mot de la fin? Euh .... fin!


Dernière édition par Keela le Dim 2 Nov - 22:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Keela   Dim 2 Nov - 22:27

IV- Biographie


  • Histoire:


    Au triste commencement


    << Les cris de la femme retentirent de nouveau. Le démon ferma les yeux pour se contrôler puis s'éloigna finalement. Elle l'assourdissait par ses complaintes. Ne pouvait-elle donc pas faire cela en silence? Quelques heures plus tard il revint et alla à ses côtés. L'éclat rougeoyant de ses prunelles se posèrent sur le nouveau-né. Il ne dit rien. Elle ne dit rien non plus. Son visage était crispé par la peur, et son regard fuyait celui de l’homme. Il ricana et prit l'enfant dans ses bras.

    « Je te remercie pour ce précieux présent. J'en prendrai grand soin. »

    Puis il la quitta dans un rire lugubre et elle fondit en larmes. Elle n'avait pas eu le choix. Elle savait depuis longtemps que cet enfant ne serait jamais le sien. Il serait à lui. Même si elle avait fuit, il l'aurait retrouvée et surement tuée en prenant soin d'arracher l'enfant de ses entrailles avant. Qu'aurait-elle pu faire contre un démon?


    Keela, car tel était le nom qu'il lui avait donné, regardait la petite créature tremblante et sans défense. Quartz, le démon, son « père », se tenait derrière elle, les bras croisés, le regard impassible. Il attendait.
    >>

    Keela prit sa tête entre ses mains et se blottit un peu plus dans ses draps. Les cris de la femme raisonnaient clairement en elle, le regard brulant de cet homme lui brulait la nuque.

    << Sans un mot, Quartz la prit par le bras et l'entraina dans les sous-sols du vieux château. Il l'emmena dans une pièce sombre, sans fenêtres, sans lumière puis sortit en fermant la porte à double tour. « ... » dit-il de l'autre côté. Mais elle n'entendit rien. Puis ses pas s'éloignèrent la laissant ainsi seule, dans le noir. Elle était terrorisée, elle n'y voyait rien. A tâtons, elle parcourut la toute petite pièce avant de se rendre compte qu'il n'y avait rien. Rien à part ces quatre murs, cette porte infranchissable, et la sombre solitude. Elle se plaça alors dans un coin, assise, et serra ses jambes de ses bras pour y enfouir sa tête. Combien de temps était-elle restée là? Deux jours, trois peut-être. Elle avait faim, elle avait soif mais il ne revenait pas. Alors qu'elle était perdue entre conscience et inconscience la porte s'ouvrit. Elle ne put ouvrir les yeux tant la lumière des torches l'aveuglait. « Debout, on y retourne » dit-il froidement.
    « Ah!! Mais il fait affreusement froid et sombre ici! Je ne veux pas y revenir » dit-elle d'une petite voix pleurnicheuse en ce mettant sur ses jambes tremblantes. Celles-ci manquèrent de se dérober sous elle tant la faiblesse avait envahit son corps.
    « Si tu ne veux pas revenir ici, obéit moi! »
    Ils remontèrent jusqu'à la pièce qu'elle avait quittée la dernière fois. Ses yeux se posèrent sur la petite créature et une fois de plus, elle ne put rien faire.
    [g]>>[/g]

    Un frisson glaça ses veines tandis qu'elle se retournait une fois de plus dans son lit.

    << Et sans un mot, la même scène reprit. Il la prit par le bras et l'entraina dans la sombre pièce. Le même scénario reprit encore et encore jusqu'au beau jour où ...

    « Debout! »
    La petite fille se leva sans un mot, les yeux rivés sur le sol.
    >>

    Un cri étouffé échappa de ses lèvres tandis que ses yeux, affolés, roulés sous ses paupières fermées.


    << Petite fille devient grande


    Keela n'avait aucune notion du temps. Cela faisait très certainement des années qu'ils étaient enfermés ensemble dans ce triste et lugubre château mais elle n'aurait su dire. La seule chose qui lui révélait le passage du temps était les transformations qui s'opéraient en elle. La petite fille n'était plus une enfant, elle était devenue jeune femme, loin encore de l'âge adulte pour sa race. Mais elle était magnifique. Une perle que Quartz avait entretenue avec soin.

    « Vient, petite Keela »
    Sa voix raisonna dans sa tête, et d'un mouvement l'elfe se mit sur pieds et traversa les couloirs de la demeure jusqu'à la pièce où était assis le démon. Un sourire étrange planait sur ses lèvres. Ses yeux luisaient d'un éclat qu'elle ne lui avait jamais vu. Assis dans un fauteuil de velours rouge, il faisait tournoyer le liquide pourpre du vin dans son verre. Le feu crépitait derrière lui dans la grande cheminé de pierre. Elle s'approcha de lui sans un bruit, mis à part l'ourlet de sa robe qui trainait au sol et s'agenouilla à ses côtés, posant sa joue contre sa jambe.
    « Je suis là, Quartz »
    La main du démon se mit à caresser sa chevelure d'or comme il l'aurait fait avec un chat. Elle glissa jusqu'à sa nuque et d'un geste presque tendre, lui bascula le visage en arrière afin de se plonger dans ses yeux d'émeraude. Elle était magnifique. Il se pencha en avant et posa ses lèvres sur les siennes ce qui provoqua un effet de recul chez Keela. Que faisait-il donc? Mais avant qu'elle ne comprenne, cette main qui plus tôt s'était faite douce s'abattit sur sa joue l'envoyant au sol.
    « Relève-toi! »
    « Je ... »
    « Relève-toi!! » dit-il d'une voix rauque pleine de menace. L'elfe reprit place à ses côtés et une fois de plus le démon entreprit son petit manège. Elle n'émit aucune protestation cette fois, sa joue encore en feu. Les mains du démon se mirent à parcourir avec avidité son corps et Keela dut faire preuve de maitrise sur elle même pour ne pas fuir une fois de plus son contact. Ses lèvres partirent à la découverte de son corps, et d'un geste précis, il trancha l'avant de sa robe lui laissant ainsi le loisir de la contempler. Cette nuit resta à jamais gravé dans sa mémoire. Jamais elle n'oublierait cette souillure. Il lui avait prit, sans le moindre remord, la seule chose qui était demeuré pure en elle. Et cette nouvelle torture prit place dans son quotidien tourmenté.
    >>

    Keela ouvrit les yeux et glissa hors de ses draps. Son corps tremblait, et un froid glacial lui mordait les chevilles. Ce rêve, ce cauchemar n'avait de cesse de revenir. Toutes les nuits, il la hantait, lui contant une histoire qui n'était pas la sienne. Elle était persuadé de vivre le vie d'une autre femme dans cette affreuse vision. Il lui venait même de pleurer cette pauvre femme. Mais elle avait beau pleurer, prier pour que les tournants de cette personne cesses, ceux-ci ne la quittaient jamais. Comme s'ils s'étaient insinués en elle jusqu'à devenir son propre passé. Après avoir longuement marché, Keela reprit place dans son lit, et une fois de plus, elle laissa le sommeil l'engouffrer dans ce rêve tordu.

    << Un espoir éphémère


    Les années passèrent, inlassablement, insouciantes de ses malheurs. Puis un jour Quartz la convia à ses côtés.
    « J'ai une mission pour toi, petite Keela. » Il marqua une pause se délectant de la surprise apparut sur son visage. « Non loin d'ici se trouve un homme, Daran. J'ai entendu dire qu'il fabulait sur .... »
    Elle acquiesça, se tourna, et s'apprêta à partir lorsque sa voix raisonna de nouveau. « Oh et Keela , n'essaye pas de t'enfuir. Je te retrouverai ». Un frisson glacial lui parcouru l'échine puis elle regagna sa chambre. Elle y retrouva une tenue splendide qu'elle enfila puis quitta le château. C'était la première fois qu'elle sortait seule. C'était la première fois qu'elle se sentait aussi libre! Bien que cette liberté ne soit qu'une douce illusion constamment ramené à la réalité par les paroles de Quartz.

    A la nuit tombée, Keela arriva dans un village animé par une fête locale. Toutes ces personnes l'intimidaient, elle ne savait comment réagir. Elle laissa son cheval à une auberge où elle demanda timidement quelques renseignements sur ce fameux Daran et partit à sa recherche. Lorsqu'elle le trouva, il était assis à même le sol, entouré de gens de tout âge. Jeunes, vieillards, tous avaient leurs yeux braqués sur lui, un intérêt évident y dansant. Elle se plongea dans les paroles du jeune homme et revint à elle lorsque tous furent partis. Tous sauf lui, qui la contemplait avec un doux sourire.
    « Je ne vous ai jamais vu ici, belle Dame ». Sa voix était chaude. Tellement différente de celle de Quartz. Et ses yeux bleus étaient si doux ... Keela n'avait jamais rencontré un tel homme. A vrai dire, elle n'avait jamais rencontré qui que se soit, mais elle pensait qu'ils étaient tous comme Quartz. Comme elle ne disait rien, Daran se mit debout et s'inclina profondément devant elle.
    « Je suis Daran, belle Dame. Me feriez-vous l'honneur de me révéler votre nom maintenant ? »
    « Oh ... euh ... oui. Je suis Keela » dit-elle les joues en feu. Il rit, et lui proposa un bras. « Laissez-moi-vous offrir de quoi boire. Nous pourrons alors discuter, et vous pourrez me dire d'où vous venez. Nous n'avons pas souvent l'occasion de rencontrer de nouveaux venus. »
    Avec une hésitation évidente, Kella prit le bras qui lui était offert et suivit le jeune homme jusqu'à l'auberge. Les jours passèrent, et une certaine intimité se fit naitre entre eux. Elle appréciait sa présence, son sourire, sa tendresse. Et un jour, il se déclara à elle.
    « Belle Keela, je ne puis me contenir plus longtemps. Depuis le soir où tu es venue je me suis retrouvé épris de ta personne ... » et sur ses paroles il l'embrassa. Ce baiser n'avait rien à voir avec ceux de Quartz et au lieu de le repousser, elle le lui rendit avec le même entrain. Tout était bien, tout était parfait. Ils avaient même évoqué l'idée de rechercher cette fameuse ile pour s'y rendre. Mais cette belle histoire naissante n'aurait pas le temps de s'épanouir.

    Keela était partit depuis des mois maintenant et Quartz se lassait de sa présence. Il quitta le château et se dirigea vers le village où elle s'était rendue. Il aurait pu passer pour n'importe quel autre voyageur si ces yeux ne luisaient pas de cet éclat rouge qu'il dissimulait sous la capuche rabattue de sa cape. Lorsqu'il demanda des informations aux villageois ceux-ci lui révélèrent qu'elle était en compagnie de Daran. Pas de surprise jusque là. Mais lorsque ceux-ci continuèrent avec de grands sourires sur leur magnifique histoire d'amour, là c'était une autre affaire. La colère montante, il partit à la recherche des deux tourtereaux qu'il retrouva aisément.
    « Quartz! » La voix de l'elfe se fit étranglée et ses yeux se mirent à rouler de panique.
    « Petite Keela. Tu me déçois. » Dit-il calmement, trop calmement.
    Daran s'enquit de l'identité de ce nouveau venu, mais Keela lui pria son pardon. Les larmes se mirent à couler sur ses joues tandis que le jeune homme la regardait médusé. Quartz était en train d'insuffler des directives à prendre dans l'esprit de sa petite protégée, et ceux-ci n'étaient pas des plus tendres.
    « Je t'en pris Quartz, ne me fais pas ça. ».
    « Cela sera ta punition pour t'être donnée à un autre. » Que pouvait-elle dire. Il parcourait ses souvenirs comme s'il était en train de lire un livre. Elle voulait se rebeller, Daran lui avait donné une nouvelle force, mais celle-ci fut brisée par les actes du démon. Un à un, il brisait ses doux souvenirs. Il les supprimait après les avoir regardé sans discrétion.
    « Allons! Je n'ai pas toute la journée! »
    « Adieu ... » souffla-t-elle puis tout devint noir ...
    >>

    Keela poussa un hurlement à fendre l'âme. Une souffrance irréel s'échappait de ses lèvres tandis que son coeur menaçait d'exploser. Les dernières images, les dernières bribes d'un passé qu'elle refusait être le sien dansaient sous ses paupières à un rythme diabolique.


    << Lorsqu'ils revinrent au château, Quartz châtia SA belle comme il se devait. Il marqua son dos à jamais et se servit de son corps jusqu'à ce que sa vie fut mise en péril. Les entrainements se firent plus durs, plus intenses, toujours plus dangereux jusqu'au jour où il l'appela de nouveau.

    « ..., petite Keela? » dit-il suavement.
    « Oui ... » souffla-t-elle.
    >>

    Au petit matin, lorsque l'elfe quitta l'auberge, elle laissa quelques sous de plus. L'état du lit était désastreux. On aurait pu croire qu'un couple était venu jouer toute la nuit. Son coeur martelait plus fort, toujours plus fort sa faible poitrine. Elle savait qu'elle approchait du but. Bientôt elle atteindrait son havre de paix, ce lieu murmurait par ceux qui ne perdaient espoirt. Elle aussi pourrait connaître la paix, et ses cauchemars la quitteraient à coup sur. Ses oreilles aux aguets, elle pouvait entendre le souffle du vent qui lui chuchotait un nom ... Ynis Witrin


Revenir en haut Aller en bas
Stellae
Toute Puissance
avatar

Nombre de messages : 238
En deux mots : Déesse du temps et des Etoiles, Protectrice d'Ynis Witrin
Date d'inscription : 18/05/2008

MessageSujet: Re: Keela   Dim 9 Nov - 15:48

Bah à part quelques fautes d'orthographes, tout est parfait mamzelle. Désolée pour le temps d'attente.

Pour me faire pardonnée *validée*

par contre j'ai un petit soucis, il me faut absolument un "rang" à te mettre ^^

_________________
Toute Puissance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Keela   Jeu 13 Nov - 22:54

Hihi oui bon les fautes hein Rolling Eyes mdr!! :p

Alors : pour le rang euh ... ba Habitante de l'île je suppose, sa devrait faire l'affaire non? Ou alors un truc plus classe mais je vois pas quoi x)!! non non habitante de l'île c'est kré bien
Revenir en haut Aller en bas
Stellae
Toute Puissance
avatar

Nombre de messages : 238
En deux mots : Déesse du temps et des Etoiles, Protectrice d'Ynis Witrin
Date d'inscription : 18/05/2008

MessageSujet: Re: Keela   Jeu 20 Nov - 13:23

Vala ci fait, bienvenuuuuuuue *o* encore une fois :p

_________________
Toute Puissance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Keela   

Revenir en haut Aller en bas
 
Keela
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ynis Witrin v3 :: ~.*.~ Hors Rp ~.*.~ :: Archives :: Fiches-
Sauter vers: