Ynis Witrin v3

Les armées démoniaques assiègent le Continent, mais une île résiste toujours
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 S'échauffer...pourquoi pas? (libre)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Dragonfly Segami
Chevaucheur d'Ombre / Médecin
avatar

Nombre de messages : 69
Localisation : La ou l'oeil ne voit pas
Date d'inscription : 10/08/2008

MessageSujet: S'échauffer...pourquoi pas? (libre)   Jeu 18 Déc - 19:17

Dragonfly ne s'était pas sentit aussi bien depuis un bon moment, mais cela ne voulait pas dire qu'il devait se relâcher, c'était d'ailleurs pourquoi il était venu ici, pour s'entraîner un peu. Bien qu'il ne soit pas du genre trop acharner sur le combat ou sur quoi que ce soit d'autre en rapport avec ce genre de chose, il y avait, quelque part dans son subconscient, une force qui ne cessait de le harceler pour qu'il ne tire pas au flan.

Si ce n'eu été que du côté féerique qu'il avait hériter de sa mère, il serait probablement en train de dormir quelque part près d'un arbre, mais le côté démoniaque hérité de son père l'informait que le contraire était beaucoup mieux pour sa santé et son corps. Bref, Dragonfly était toujours tirailler entre deux réalités, même si parfois, il n'avait pas conscience de ce qu'il faisait...parfois, lors de batailles dangereuses, Dragonfly oubliait qui il était et son autre personalité prenait le dessus de façon totale et se chargeait d'abattre l'ennemi qui s'opposait à lui.

-Bon...-

Sans plus attendre, il se dirigea vers les cibles, observa un peu leur emplacement puis sortit son épée et se recula d'une bonne dizaine de mètres. On peut se demander comment il avait l'intention de toucher ces cibles d'aussi loin avec une épée, très simple mais étonnant à la fois. Sa lame possédait certaine capacités dont celle de s'étirer à volonté, sous sa forme originel, l'épée prenait l'aspect d'une long serpent noir, mais puisque Dragonfly n'était pas d'humeur désagréable, l'épée prenait plutôt l'apparence d'une longue libellule bleu dont le corps était couvert de petites lames tranchantes.

-C'est partie!-

Enchaînant mouvement sur mouvement, sa lame effectua plusieurs mouvements compliquer pour ensuite se déployé et prendre la forme d'une grande libellule, celle-ci déploya ses grandes ailes et fonça à une vitesse hallucinante vers les cibles visées. Le garçon n'eu aucun mal à les abattres. Puis d'un geste simple, il rappela l'épée qui reprit sa forme d'emprunt. Soit une lame courte tout à fait banale.

-Hmm...j'aurais trouver ça plus amusant si j'avais eu une cible qui bougeait...c'est ennuyant...-

Fit-il un peu déçut. Il savait qu'il n'avait aucun mal à toucher une cible immobile mais en mouvement, c'était une autre histoire et il voulait pratiquer sa concentration. De ce fait, il jeta un coup d'oeil autours de lui pour voir si il n'y aurait pas quelqu'un d'autre dans la pièce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sindanarie
Admin Diabolique
Mercenaire

avatar

Féminin Nombre de messages : 415
Age : 28
En deux mots : "Jamais je ne me fixe, jamais je ne m'attarde. De même que le vent porte un oiseau, de même je me laisse pousser par la vie. [...] Point de demeure pour moi hors du ciel étoilé, point d'abri dans les toits posés au-dessus de ma tête."
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: S'échauffer...pourquoi pas? (libre)   Dim 15 Mar - 16:31

Elle n'était là que depuis peu, mais Sindanarie tentait de se familiariser au plus vite avec les lieux. L'aile du Pavillon de Verre occupée par les Gardiens lui avait de prime abord semblée immense, avec la Tour, la salle d'entrainement, les diverses chambres et salles... Le sujet du jour de la semi-elfe était la salle d'entrainement. Premier pas indispensable pour la mercenaire, car cette salle la rattachait à toutes ses activités passées. C'était d'ailleurs dans cette optique qu'elle avait passé, sous sa simple chemise blanche, un plastron de cuir, au cas où elle sebattrait au pied levé... Cela lui éviterait sans doute des désagréments en cas de coup porté aux côtes...

Quand elle arriva à la porte de la salle d'entrainement, un homme était déjà présent. Il s'entrainait manifestement, mais d'une manière extrêmement particulière. Sindanarie n'avait jamais vu, dans sa longue carrière de faits d'armes, une telle épée. Elle semblait s'étirer, prenant une forme qui rappelait celle d'une libellule... Une arme hors du commun, c'était évident. Sans doute une pièce unique en son genre... La semi-elfe s'adossa au montant de la porte, suivant avec attention chacun des mouvements du mince jeune homme qui s'entrainait. Des coups rapides, des mouvements précis, et cette lame... Cette lame extraordinaire ! Sindanarie ne pouvait plus la quitter des yeux. C'était comme une danse, presque hypnotique, ce genre de mouvements à la contemplation desquels on ne saurait s'arracher...

Les mannequins valsèrent, abattus dans leur navrante immobilité. La semi-elfe sentit un sourire se dessiner sur ses lèvres alors que ses doigts rencontraient la dague qui pendat, sagement rangée dans son fourreau de cuir, le long de sa cuisse gauche. Le jeune homme, ayant rappelé son épée à une forme plus normale et conventionnelle, laissa filtrer quelques mots, qui exprimaient nettement son souhait d'avoir un véritable adversaire... Un adversaire digne de ce nom, et pas de simples mannequins. Aussitôt, son regard parcourut la salle déserte et, alors qu'il posait les yeux sur la mercenaire, Sindanarie lança, un large sourire aux lèvres, les bras croisés, toujours adossée au montant de la porte :


Très impressionnant... Et c'est une fort belle arme que vous avez là. Je dois avouer n'en avoir jamais vu de telles. Mais enfin, continua-t-elle, toujours souriante, permettez-moi de me présenter. Je suis Sindanarie... Euh, une auxiliaire des Gardiens. Et vous-même ? Seriez-vous un des Gardiens ?

Elle avait retenu de justesse son surnom... Ce n'était pas la peine, après tout. Elle se défaisait peu à peu de ce passé. Il était temps de vivre autrement, et d'offrir ailleurs sa loyauté. C'était, après tout, le Capitaine des Gardiens qui l'avait tirée du néant... Et elle voulait l'aider, le seconder, l'aimer autant qu'elle le pourrait. Pour cela, il lui fallait bien remplir son rôle. Et ce rôle apssait par le combat.

Le semi-elfe gardait son regard vert fixé sur le jeune homme qui s'entrainait peu avant, et reprit :


Vous aviez l'air déçu de ne pas avoir quelque chose en mouvement sous la main... Voudriez-vous un adversaire ?

Un sourire en coin éclaira de nouveau les traits de Sindanarie alors qu'elle attendait la réponse de son interlocuteur. S'il acceptait, elle se battrait avec sa dague, simplement, et encaisserait le premier coup. Juste pour voir ce dont cette lame serait capable contre elle... Puis elle répondrait aux coups, impitoyablement...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sindanarie.blog.mongenie.com/
Dragonfly Segami
Chevaucheur d'Ombre / Médecin
avatar

Nombre de messages : 69
Localisation : La ou l'oeil ne voit pas
Date d'inscription : 10/08/2008

MessageSujet: Re: S'échauffer...pourquoi pas? (libre)   Lun 16 Mar - 3:22

Son regard parcouru la salle de long en large jusqu'à ce que celui-ci s'arrête sur l'encadrement de la porte ou une jeune femme se tenait. Était-elle là depuis longtemps? Silencieux avaient du êtres ses pas pour qu'il ne l'entende pas arriver, du moins, peut-être n'y avait-il simplement pas prêter attention, absorber dans ce qu'il faisait un peu auparavant. Du moins, il était évident qu'elle l'avait vu se battre puisqu'elle complimenta sa lame. Bien entendu, la lame qu'il possédait était unique en son genre et très puissante, ce n'était pas n'importe qui qui pouvait la manipuler. Ce genre d'arme était appeler arme de l'esprit, celles-ci prenaient habituellement l'apparence de l'état spirituel de la personne la manipulant. Le sang mélangé de Dragonfly lui avait permis de maîtriser cette lame.

Il sourit gentiment à la jeune femme qui venait de se nommer. Sindanarie, un nom qu'il n'avait jamais entendu auparavant. Il se garda tout commentaire, ne sachant comment interpréter la jeune femme. Un côté lui disait de se méfier et l'autre de lui parler. Dragonfly cherchait à trancher entre les deux. Il préféra garder sa bonne humeur et répondit d'un voix chaleureuse qui siait bien à son regard insouciant malgré la rapidité de sa lame.

-Snake tail, c'est le nom de ma lame et en effet, elle est plutôt unique puisqu'elle correspond à mon âme...-

Il fit une pause alors qu'elle lui demandait si il était un gardien. Il répondit par la négative. D'un simple hochement de tête.

-Non, je suis un chevaucheur d'ombre...je me nomme Dragonfly-

Puis elle lui proposa quelque chose. Intéressant, si il pouvait se pratiquer un peu avec un véritable adversaire, ce serait tant mieux. Il sourit de nouveau et posa ses mains sur ses hanches.

-Et pourquoi pas! La dernièere fois que je me suis battu contre un adversaire remonte à un bout de temps mais...ça ne me fera pas de mal de me dérouiller un peu!-

Il reprit son épée entre ses mains et attendit de voir si Sindanarie était prête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sindanarie
Admin Diabolique
Mercenaire

avatar

Féminin Nombre de messages : 415
Age : 28
En deux mots : "Jamais je ne me fixe, jamais je ne m'attarde. De même que le vent porte un oiseau, de même je me laisse pousser par la vie. [...] Point de demeure pour moi hors du ciel étoilé, point d'abri dans les toits posés au-dessus de ma tête."
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: S'échauffer...pourquoi pas? (libre)   Lun 23 Mar - 1:13

Une lame comme reflet de l'âme de celui qui la portait. C'était donc bien quelque chose que jamais jusque là la mercenaire n'avait croisé. Un sourire fugitif éclaira les traits de la semi-elfe d'une lueur presque amère. Que serait donc, qu'aurait donc été une lame iroir de son âme, au temps où elle n'était que la Lame Brisée ? D'un léger mouvement de tête, elle chassa cette pensée. Revenir au présent. Que disait-il ? Dragonfly. Chevaucheur d'Ombre. Elle n'avait guère qu'entendu parler d'eux jusqu'à ce jour, et n'en avait encore jamais rencontré. Ou, du moins, si elle en avait rencontré, jamais elle n'avait appris qu'ils étaient tels. Et manifestment, il ne refusait pas le combat. Un large sourire se peignit sur les traits de Sindanarie, et elle répondit à ses dernières paroles :

Cela fait également bien longtemps que je ne me suis plus battue contre quelqu'un d'entrainé... Cela ne pourrait que nous faire du bien à tous les deux, manifestement, de nous mesurer l'un à l'autre. Cependant, reprit-elle après une courte pause, les bras toujours croisés, toujours adossée, je dois vous prévenir d'un petit détail... J'ai depuis longtemps perdu l'habitude de me battre à la loyale. Soyez conscient que je pourrais, si je m'emporte, vous attaquer en traître.

Un léger sourire désamorçant quelque peu ces dernières paroles, la semi-elfe se redressa, abandonnant le chambranle de la porte, et délaça les lanières qui retenaient le fourreau de sa dague à sa ceinture. L'arme toujours enveloppée par son fourreau en main, Sindanarie se dirigea vers le centre de la salle d'entrainement, et entreprit de dégager un large champ, poussant les mannequins tombés de ci, de là. Finalement, elle se retourna, faisant face au Chevaucheur d'Ombre.

Dragonfly, si vous n'y voyez pas d'inconvénient, je préfère garder ma lame encore dans son fourreau. Je n'aimerais pas vous blesser. Gardez la vôtre dans son état naturel, je vous avoue qu'elle m'intrigue et que j'aimerais beaucou me mesurer à elle, et à vous à travers elle.

Un sourire presque carnassier étirait à présent les lèvres de la mercenaire. La dague au point, elle attendait le premier coup. s'il devait être porté au buste, elle l'encaisserait sans tenter de se défendre, confiante dans son plastron en cuir, pour voir ce que cette arme faisait. Cheveux détachés, libres sur ses épaules, le regard émeraude flamboyant, les bras encore le long du corps, à peine frémissante mais pourtant tendue comme la corde d'un arc, prête à se détendre au premier mouvement qui engagerait le combat, Sindanarie laissait la Lame Brisée lui revenir. Cette part d'elle-même qu'elle avait presque étouffée, quir estait dans l'ombre, comme endormie en elle-même. C'était, plus que Sindanarie, la partie d'elle-même qu'on avait surnommée la Lame Brisée qui allait se battre contre le Chevaucheur d'Ombres.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sindanarie.blog.mongenie.com/
Dragonfly Segami
Chevaucheur d'Ombre / Médecin
avatar

Nombre de messages : 69
Localisation : La ou l'oeil ne voit pas
Date d'inscription : 10/08/2008

MessageSujet: Re: S'échauffer...pourquoi pas? (libre)   Mar 24 Mar - 17:30

Soit, le combat serait donc engager. D'ailleurs, la jeune femme s'acharnait à prépare run espace de combat convenable pour les deux adversaires. Dragonfly sourit. Il aurait effectivement besoin d'espace pour dégager sa lame. Bien qu'il préféra grandement combattre dans les plaines ou dans les espace plus grands, ici, il n'avait pas tout à fait la même liberté de mouvement. Il devrait cependant faire avec. Il semblait que la jeune femme ne se soit pas battut depuis un moment elle aussi, bon, c'était donc un point en commun. Les deux seraient donc en train de se dérouiller un peu. Puis, un sourir étrange apparut aur le visage de Sindanarie. Un sourire un peu effrayant qui enclencha aussitôt une réaction dans l'esprit de Dragonfly, comme une alerte qui résonne mentalement. Celle-ci criait:Danger! Le regard de Dragonfly changea du tout au tout et s'effila comme des lames de couteaux, son sourire tantôt béat disparut pour laisser place à une expression froide et rigide. Le garçon venait de changer de personalité, sans tout à fait s'en rendre compte. Le côté maléfique léguer par son père venait de prendre le dessus.

-Soit...nous verrons bien...et advienne que pourra...-

Sur ce, il glissa sa lame hors de sa gaine et se plaça en position de combat. La lame semblait tout à fait banale puis, soudainement, fut parcouru d'une étrange énergie sombre, presque visible à l'oeil humain et encore plus par un oeil de demi-elfe. La lame s'étira d'un coup pour former cette fois-ci, non pas une libellule mais un serpent noir dont le corps applatit comme une lame était siceler pour procurer une pls grande vitesse et une meilleur pénétration à la lame. La lame serpent était d'un noir sinistre et parcourus de veinure rouges. Dragonfly fixa un moment son adversaire, sa lame, déjà prête à l'attaque, flottait lentement au dessus de lui en tournant un peu sur elle-même, en cercle, un peu comme l'aurait fait un serpent. En plus de lui offrir une protection supplémentaire, la lame pouvait attaquer en même temps. Bien entendu, il y avait une certaine limite à la longueur jusqu'à laquelle la lame pouvait s'étirer, néanmoins, en ce moment, elle pouvait faire au moins trois fois le tour de la salle sans problème.

D'un geste, il esquissa un mouvement sec et la lame fonça sur Sindanarie, visant la trachée de sa gorge. Le mauvais côté de Dragonfly ne frimait pas au combat, il s'était toujours battit pour survivre, heureusement, l'autre côté intervint juste à temps pour dévier la lame vers les côtes. Si la jeune femme portait une protection, celle-ci serait probablement bonne pour la retaille et elle s'en sortirait probablement avec une bonne coupure, mais s'était mieux que de finir la tête tranchée. Le tout aurait pu paraître comme une feinte si ce n'eu été du regard étrange que portait le visage de Dragonfly en ce moment. Un mélange de colère et d'incertitude. Comme si ses deux personalités étaient en train de se confronter, ce qui arrivait d'ailleurs pour la première fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sindanarie
Admin Diabolique
Mercenaire

avatar

Féminin Nombre de messages : 415
Age : 28
En deux mots : "Jamais je ne me fixe, jamais je ne m'attarde. De même que le vent porte un oiseau, de même je me laisse pousser par la vie. [...] Point de demeure pour moi hors du ciel étoilé, point d'abri dans les toits posés au-dessus de ma tête."
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: S'échauffer...pourquoi pas? (libre)   Dim 29 Mar - 19:33

[Désolée pour le délai de réponse... J'espère que ça te va Smile Si tu vois quelque choe à modifier, suffit de le dire ! Smile]

Elle était prête, prête au combat, quand quelque chose déconcerta la semi-elfe. Reflet de l'âme ? Quelle âme pouvait donc être et libellule, et serpent ? Bleue et noire ? Lumière et ténèbres ? C'était étrange, décidément. Il y avait quelque chose qui clochait. Quelque chose avait changé, et pas forcément de la manière qui pourrait lui être bénéfique... Si la lame avait changé, quelque chose avait dû changer. Et cette forme-là ne lui disait décidément rien qui vaille... Un immense serpent, animé d'un frisson d'énergie mauvaise, menaçant, défensif, noir comme la nuit, veiné d'un rouge sanglant, flottait à présent en cercles au-dessus du Chevaucheur d'Ombre. Et le coup partit. Droit vers sa gorge. Même si Sindanarie n'avait pas l'intention d'esquiver le premier coup, pour voir ce que cette lame pouvait effectivement faire, son instinct de survie le plus profond fit bondir sa lame, toujours au fourreau, jusqu'au niveau de sa gorge, en position défensive.

Le choc lui fit mettre un genou en terre. Elle ne l'avait pas vu venir... Focalisée sur sa gorge, elle n'avait pas vu la lame dévier vers ses côtes. Elle ne sentit pas tout de suite la douleur qui en monta, mais prit conscience qu'un liquide chaud en coulait à présent. Portant à son côté la main gauche, non armée, elle ne jeta qu'un bref, extrêmement bref regard à ses doigts colorés du carmin de son sang, les essuya sans façon sur sa chemise, et se releva. Le plastron avait bien joué son rôle... Mais cela ne se passerait pas comme ça. La semi-elfe releva le regard vers son adversaire. Deux émeraudes dures, brillant d'un éclat dangereux, surmontaient un sourire devenu plus nettement encore carnassier. Les dents serrées, combattant la douleur montant de ses côtes, ele siffla, sur un ton qui n'avait plus rien de plaisant :


Bien joué... Et... Vous l'avez dit... Advienne que pourra !

Et sans transition, la Lame Brisée se releva d'un bond, le regad fixé sur son adversaire et non plus sur sa lame serpentine. Si elle voulait arriver à quelque chose, c'était en combat rapproché. A distance, cette arme serait trop dangereuse. Cette pensée l'avait traversé alors que l'ancienne mercenaire se réablissait sur ses jambes, et elle ne perdit pas une seconde, volant presque vers son adversaire. C'est à peine si la Lame Brisée remarqua lé'clat étrange des yeux de son adversaire. Il avait trop bien entamé le combat pour qu'elle se laisse faire à présent. Elle sentit, presque comme si elle était de nouveau dans les geôles de ses anciens commanditaires, l'odeur de son sang frais, chaud encore au sortir des blessures. Un cri de rage lui échappa, le visage de la Lame Brisée se durcit encore, et elle poursuivit sur son élan.

La lame en forme de serpent sifflait au-dessus de sa tête, vibrant dans les airs. Elle pouvait fondre sur la mercenaire à tout moment, mais elle était prête à tout, cette fois, les réflexes de la semi-elfe s'étaient réveillés, elle sentait à présent chaque vibration de l'air, chaque mouvement lui apparaissait plus distinctement que quelques instants auparavant, avant le coup. La Lame Brisée était éveillée, prête à esquiver toute attaque de cette lame miroir de l'âme, et prête à tout pour se rapprocher de son adversaire pour lui appliquer ses propres méthodes. Les choses sérieuses pouvaient commencer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sindanarie.blog.mongenie.com/
Dragonfly Segami
Chevaucheur d'Ombre / Médecin
avatar

Nombre de messages : 69
Localisation : La ou l'oeil ne voit pas
Date d'inscription : 10/08/2008

MessageSujet: Re: S'échauffer...pourquoi pas? (libre)   Lun 30 Mar - 20:00

Comme il l'avait prévu, la lame dévia et entailla la chaire de la femme. Elle avait eu de la chance, Dragonfly en avait déjà empaler plus d'un de cette manière. Son regard était désormais charger de deux couleurs différentes, claire et translucide, l'autre, orangé et sombre. La lame se chargea d'une toute nouvelle énergie, le serpent devint blanc comme neige alors que la jeune femme se jetait vers lui, tentant un combat rapprocher. Dragonfly n'avait pas l'intention de la laisser arriver jusqu'à lui. Il effectua un bond sur le côté, esquissant un nouveau mouvement avec sa lame qui sans toucher sa cible, l'entourait comme dans un filet, prêt à se refermer à tout moment.

Le jeune demi-démon, demi-fée ne tenit pas vraiment à affronter la jeune femme en combat rapprocher, la distance étant sa meilleure arme, mais, si elle réussissait à passer sa défense, il n'aurait pas d'autres choix que de la repousser pour engager un nouveau combat éloigner. Il devit être prudent, la jeune femme semblait habiter par une nouvelle rage, une nouvelle force froide et glaciale. Il pouvait même ressentir l'énergie qu'elle dégageait. S'en était presque terrifiant mais ce n'était pas ce qui impressionnait le garçon. C'était plutôt la vitesse à laquelle son attitude avait changer. D'abord confiante et calme, mais en ce moment, c'était tout le contraire, une furie comme une vieille blessure que l'on réveiller...c'était étrange. Mais son attitude lui faisait penser à sa soeur qu'il avait perdu, il y avait déjà un certain temps.

Puis d'un coup, Dragonfly tira vers lui, le manche de son épée et la lame se referma comme une cage autours de la jeune femme l'enfermant dans une cage de lame ciseler et désormais tâchée de sang. La lame ne s'était pas encore refermer au complat et se contentait de tourner autours de la jeune femme sans toutefois lui laisser d'espace par où elle aurait pu fuir. À moins qu'elle n,ai assez de force pour se forcer un passage, à ce moment, il faudrait un peu plus de temps à Dragonfly pour restabiliser sa lame.

-Je n'ai pas l'intention de te laisser gagner...-

Fit Dragonfly d'une voix à moitié humaine et à moitié froide, comme sortit d'outre-tombe. Jamais auparavant, ce genre de choses ne lui était arriver, il avait du mal à comprendre ce qui lui arrivait et si c'était normal. Son regard semblait briller dans la pénombre de la pièce. Il était à la fois sérieux et amusé, un petit sourire parcourait son visage pâle. Il en profita pour s'éloigner de nouveau, préférant prendre plus de distance face à la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sindanarie
Admin Diabolique
Mercenaire

avatar

Féminin Nombre de messages : 415
Age : 28
En deux mots : "Jamais je ne me fixe, jamais je ne m'attarde. De même que le vent porte un oiseau, de même je me laisse pousser par la vie. [...] Point de demeure pour moi hors du ciel étoilé, point d'abri dans les toits posés au-dessus de ma tête."
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: S'échauffer...pourquoi pas? (libre)   Lun 6 Avr - 20:54

Ah, c'était ainsi ? Un bref éclat de rire, trop bref pour être joyeux, avait échappé à la semi-elfe quand la lame serpentine se referma autour d'elle. Certes, sa couleur avait changé, le serpent n'était plus noir mais blanc, et, quand elle ficha son regard dans celui du Chevaucheur d'Ombre pendant une fraction de seconde, la semi-elfe crut y voir une lueur duale. Mais ce n'était pas ce qui lui importait. Cette lame, était en train de l'encercler, de l'enfermer. Trop proche, trop proche de toi, lui sussurait une voix dans son oreille. Sa lame est trop près de toi... Elle t'a déjà touchée... Et, si elle recommence maintenant, elle te brise en mille éclats, comme du verre. Tu es fragile, Lame Brisée. Mais lui aussi l'est. Un brusque mouvement de tête de Sindanarie, chassant une mèche de cheveux de devant son visage, chassa également ces pensées.

Et ces paroles. Il n'avait pas l'intention de la laisser gagner ? Soit. La semi-elfe s'était arrêtée dans son élan, emprisonnée. Non, elle n'avait plus l'espace nécessaire pour exécuter l'une de ces figures que les elfes des bois de son père affectionnaient tant. Quel dommage... Un sourire vague étira ses lèvres. Un sourire indéfinissable, celui du joueur qui sent qu'il va jouer un coup presque imparable. Le sourire du joueur qui a encore une carte, et quelle carte ! dans sa manche. Dans un murmure encore parfaitement audible, au milieu du silence qui pesait à cet instant sur la salle d'entrainement, la Lame Brisée lança :


Je n'en ai pas plus l'intention, vois-tu. Tu ne peux plus gagner contre moi.

Cela pouvait sembler paradoxal, certes... Car après tout, c'était elle qui était à la merci de cet adversaire... Au moins, se dit-elle, c'était un adversaire à sa mesure ! Brusquement, dans un geste fluide, la semi-elfe remonta sa manche gauche, dévoilant la parure qu'un jour son père lui avait confiée, et, d'un geste précis, du bout de la lame de sa dague, elle fit jouer les entrelacs métalliques. Un léger déclic se fit entendre, et dans la main gauche de la semi-elfe tomba une fine lame acérée. Le regard émeraude se releva vers Dragonfly, et l'éclair argenté de la dague jusque là cachée vola vers l'adversaire.

S'il baissait une seule seconde sa garde, si sa lame se rétractait une tout petit peu, la semi-elfe bondirait sur lui.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sindanarie.blog.mongenie.com/
Dragonfly Segami
Chevaucheur d'Ombre / Médecin
avatar

Nombre de messages : 69
Localisation : La ou l'oeil ne voit pas
Date d'inscription : 10/08/2008

MessageSujet: Re: S'échauffer...pourquoi pas? (libre)   Mar 14 Avr - 18:43

Dragonfly était toujours en conflit dans sa tête, il lui faudrait se mettre d'accord mais c'était difficle de discuter avec soi-même en plein milieu d'un combat. Il décida de mettre ce dileme de côté et de se concentrer sur le combat. Il avait l'impression de tenir une lionne en cage, prête à bondir au moindre maillon faible, à la moindre chance de s'échapper. Les lames tournaient toujours, puis soudain, comme un éclaire argenté, une dague fut lancer de la prison de lame où se trouvait la jeune femme. Il l'évita de justesse, elle frôla sa joue, y traçant une légère entaille. Malheureusement, ce fut assez pour lui faire perdre sa concentration l'espace d'une seconde.

La prison s'entrouvrit un peu, juste assez. Si jamais la demi-elfe en profitait, Dragonfly était mal partit. Il remarqua rapidement son erreur et fit un bond vers l'arrière mais se retrouva acculer contre le mur. Il regrettait amèrement de ne pas se trouver dans une plaine ou dans un espace à découvert. Alors que son dos était appuyer contre le mur, il avait l'impression d'être à son tour enfermer, il détestait les espaces clos, et maintenant, sa phobie reprenait le dessus. Son regard ne cessait de fixer sa lame. Il la rappela et créa une protection en face de lui, mais aurait-il le temps avant que la jeune femme n'arrive jusqu'à lui. La lame se positionnait, mais il avait l'impression qu'elle était beaucoup trop lente, ou peut-être étais-ce la peur d'être coincer entre quatre murs qui lui faisait voir la lame comme trop lente comparer à sa vitesse d'action habituel. Pourtant, la lame était toujours aussi rapide, ce n'était qu'une impression...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sindanarie
Admin Diabolique
Mercenaire

avatar

Féminin Nombre de messages : 415
Age : 28
En deux mots : "Jamais je ne me fixe, jamais je ne m'attarde. De même que le vent porte un oiseau, de même je me laisse pousser par la vie. [...] Point de demeure pour moi hors du ciel étoilé, point d'abri dans les toits posés au-dessus de ma tête."
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: S'échauffer...pourquoi pas? (libre)   Mar 21 Avr - 2:18

Ca avait donc marché... La lame avait reflué. De l'air ! C'était comme si elle sortait la tête de l'eau après une longue apnée. Il fallut à la semi-elfe un laps de temps bien trop important, au vu du combat qui se profilait, pour prendre conscience de la situation toute nouvelle qui s'offrait à elle. Il était dos au mur. Un léger sillon rouge entaillait sa joue. Il était dos au mur, et déjà sa lame formait une protection. Ou plutôt... La lame amorçait le mouvement qui devait protéger son maître. Il n'était donc pas encore trop tard !

Si le court séjour dans la prison de lames avait quelque peu refroidi la rage de la Lame Brisée, retrouver sa liberté lui rendit le goût du combat. Ainsi, sa botte, son attaque traitresse avait porté ses fruits... Un léger sourire, entre mauvais et carnassier, étira légèrement les lèvres de la mercenaire alors qu'elle reprenait de l'élan, franchissant d'un bond la distance qui la séparait de Dragonfly. La lame reflet d'âme avait déjà commencé à prendre une forme protectrice autour du Chevaucheur d'Ombre, il était plus que temps d'agir... Et de ne surtout pas oublier qu'elle lui avait promis une défaite.

Il fallait empêcher cette lame d'obéir, il fallait la gêner, il fallait la harceler... Profitant d'une faille encore existante, la Lame Brisée plongea en avant pour se saisir, vive comme l'éclair dans ses réflexes retrouvés, de la fine lame, fichée dans le mur, qu'elle avait projeté quelques secondes avant sur son adversaire. Se rejetant en arrière, une arme dans chaque main à présent, elle entreprit de contrer les projets de la lame, ou du Chevaucheur, si tant est que l'on ait pu les distinguer. Pour la semi-elfe, en tout cas, c'était du pareil au même, tout simplement. Il lui sembla qu'un instant que la lame était contrairée dans ses projets, et de fait, dès que la Lame Brisée décelait une extension pour une protection ou une parade, de quelque côté que ce soit, elle s'empressait de mettre sur son chemin l'une ou l'autre de ses lames. Le rythme devenait effréné, le reflet d'âme se défendait âprement, mais... C'était sans doute une impression, mais il sembla à Sindanarie que ces débuts d'attaques, trop facilement esquivés ou parés, n'étient pas à la hauteur du déut de ce combat... Jamais avant on n'avait manqué de la décapiter aussi proprement, aussi précisément... Un défi était toujours intéressant, et le Chevaucheur semblait vouloir réfréner l'impulsion qui l'avait poussé à pratiquement la tuer. Un murmure passa alors les lèvres de la semi-elfe, alors même qu'elle se démenait contre l'arme du Chevaucheur :


Si tu veux gagner, je te conseille d'arrêter de retenir ta lame... Elle doit pouvoir faire beaucoup, beaucoup mieux...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sindanarie.blog.mongenie.com/
Dragonfly Segami
Chevaucheur d'Ombre / Médecin
avatar

Nombre de messages : 69
Localisation : La ou l'oeil ne voit pas
Date d'inscription : 10/08/2008

MessageSujet: Re: S'échauffer...pourquoi pas? (libre)   Mer 29 Avr - 16:42

Dragonfly savait qu'il devait cesser de retenir sa lame, mais, dans un espace clos comme celui-ci, il était plutôt difficile d'utiliser son plein potentiel, il n'y avait qu'un seul ennemi, une seule personne à atteindre et celle-ci était rapide, très rapide mais pas assez, pas assez si il décidait d'affiner son esprit jusqu'à ne plus faire qu'un avec la lame. Il devait se concentrer, oublier l'espace qui le freinait, oublier les murs, il devait se convaincre que ceux-ci n'existaient plus. Il était libre, pas d'obstacles, seulement un lapin à attraper. Son regard s'effila d'un seul coup et la lame changea aussitôt d'attitude, tout comme son maître.

Dragonfly se glissa sur le côté alors que la lame abordaient des mouvements désormais beaucoup plus agressif tout en offrant une protection à son maître, elle ne s econtentait plus de défendre, elle était agressif et ne perdait pas une occasion pour attaquer sa cible dans un rythme beaucoup plus rapide, si bien que la lame devenait difficile à percevoir. Dans le même temps, Dragonfly avait amorcer sa fusion temporaire avec la lame. D'une main, il tenait sa lame, de l'autre, il effectuait divers symbole à l'aide de ses doigts tou en récitant quelques paroles, le mouvements de ses lèvres étaient à peine perceptible et les paroles ne l'étaient pas plus. La couleur de ses iris changeait progressivement. La lame se mise alors à tourner autour de la jeune femme, ne cherchant plus à l'attaquer, ni même à l'enfermer, formant comme un espèce de mur, comme un serpent qui entours sa proie, malgré les blocages qu'effectuait la jeune femme, la lame les évitaient sans problème, mais c'était temporaire, c'était seulement pour donner le temps à Dragonfly d'achever sa fusion.

Le garçon se mis alors à l'éviter alors que deux grandes sphères de lumière apapraissaient dans son dos, de celles-ci jaillirent de grandes ailes de libellule, la lame fusionna avec ses mains et son corps, se rétractant complètement du combat, le corps de Dragonfly devint complètement blanc, comme une lumière, la lame subi la même transformation, et le garçon devint la lame et la lame devint le garçon, ils ne faisaient plus qu'un. L'image que Sindanarie pouvait désormais voir se résumait à une longue traine de lumière surmonter du haut du corps de Dragonfly qu'on ne distinguait plus désormais que sous la forme d'une ombre, la lumière avait disparut, laissant place à la noirceur et à quelques runes rouges et sanglantes. La fusion était dangereuse mais Dragonfly n'avait pas l'intention de perdre. Il disposait maintenant d'une rapidité encore plus grande et la moindre parcelle de son corps tranchait désormais comme jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sindanarie
Admin Diabolique
Mercenaire

avatar

Féminin Nombre de messages : 415
Age : 28
En deux mots : "Jamais je ne me fixe, jamais je ne m'attarde. De même que le vent porte un oiseau, de même je me laisse pousser par la vie. [...] Point de demeure pour moi hors du ciel étoilé, point d'abri dans les toits posés au-dessus de ma tête."
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: S'échauffer...pourquoi pas? (libre)   Dim 10 Mai - 23:46

Oh misère...

Ce fut tout ce que put murmurer Sindanarie devant le prodige qui venait de s'accomplir là, sous ses yeux, presque à son insu. Trop concentrée sur la danse de leurs lames, elle avait négligé les mouvements que réalisaient l'autre main et les lèvres du Chevaucheur. Et soudain, elle s'aperçut que la main de Dragonfly s'était fondue dans le manche de son épée et que deux cercles de lumière étaient apparus dans son dos. D'un coup, devant elle, le Chevaucheur se mua en son arme, e l'arme devint le Chevaucheur. Faire le poids, faire le poids... Apès tout, c'était elle qui l'y avait poussé !

Enfin un adversaire hors du commun. Sans doute est-ce cette pensée qui la sauva, et qui remit en mouvement, plus vives que jamais, les deux lames qui prolongeaient ses bras. La trainée de lumière qui prolongeait le corps de Dragonfly, transformé en une sorte d'une ombre parcourue de signes rougeâtres, dansait, dansait et dansait encore, et chaque coup qu'elle dirigeait vers la semi-elfe dénotait sa détermination de la vaincre. Il fallait rende désomais coup pour coup, et battre cette arme exceptionnelle à la course. Le plus rapide d'entre eux (eux, puisque Dragonfly est devenu son ame et inversement, hein) aurait sans doute une chance de gagner ce combat ou, à tout le moins, pourrait courrir assez vite pour échapper à la lame de l'autre. Même si cette éventualité risquait davantage d'être le lot de Sindanarie.

Non. NON ! A l'instant où la pensée qu'elle perdrait sûrement lui traversa l'esprit, la semi-elfe sentit se réveiller, plus puissante que jamais, la Lame Brisée qu'elle avait tenté d'étouffer. Le goût de son propre sang dans sa bouche, la douleu de sa côte brisée d'un coup de botte plus fort que les autres, la colère de se sentir impuissante à résister aux assauts de ses commanditaires, tout cela anima la furie meurtrière d'une Lame Brisée plus vive que jamais, aiguillonnée par la perspective de peut-être vaincre pareil adversaire.

Le changement dans les mouvements de la semi-elfe fut radical. Si on les avait compaés avec ceux qui précédaient tout juste, on aurait pu dire qu'une minute avant, elle effectuait une banale promenade de santé et qu'elle s'était brusquement mise à danser une polka endiablée. Si, parfaitement. La Lame Brisée était maintenant nettement offensive, elle se rua de nouveau sur cet adversaire dont le corps même était devenu une arme, et tenta de lui porter des coups. Porter les coups non vers la lame, rau de lumière, pour parer et s'éviter une blessure, mais coups vers l'ombre qui servait de base à cette lumière. Dans un être dual, ce n'est pas la lumière, mais l'ombre que l'on combat. Ce n'est pas la technique éblouissante, ce n'est pas la lame qu'il faut abattre ; c'est le corps.

Aussi les attaques qui suivirent, rapides comme l'éclair, brusques comme un vent d'orage, se succédèrent-elles plus vite que jamais, la Lame Brisée se contentant dorénavant d'esquiver la lumière de la lame, ou la lame de lumière, pou focaliser sesattaques sur le corps de Dragonfly. Si elle parvenait à le toucher en un point qui ne pouvait lui causer aucun dommage irréparable, sans doute aurait-elle une chance face à lui. C'était vers cet objectif qu'elle était tout entière tendue. C'était pour le battre qu'elle dansait maintenant, le corps et les lames obéissant à deux pincips différents : esquive pou l'un, attaque pour les autres.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sindanarie.blog.mongenie.com/
Dragonfly Segami
Chevaucheur d'Ombre / Médecin
avatar

Nombre de messages : 69
Localisation : La ou l'oeil ne voit pas
Date d'inscription : 10/08/2008

MessageSujet: Re: S'échauffer...pourquoi pas? (libre)   Mer 27 Mai - 16:00

Si la jeune semi elfe avait été surprise, elle n'en était pas encore à bout. Dragonfly n'avait pas l'intention de laisser la jeune femme lui percer les boyaux, il s'était bien rendu compte que la jeune femme avait vite saisi ce qu'il convenait d'attaquer. Il n'en serait que plus défensif à cette endroit, un parfait mélange entre lumière et ténèbres, opposition indomptable du jour et de la nuit, monde dans lequel était né Dragonfly, un mélange de pureté et de cruauté à l'état pure, un sang mélanger coulait dans ses veines. Celui d'une fée et celui d'un démon. Sans perdre un instant, la lame qui prolongeait son corps, portait coups violent et vifs de tous les côtés, sans perdre de sa vitesse, entourant sa proie comme un serpent ou visant les parties faibles de la protection qu'offrait Sindanarie, tout en attaquant. Elle était un digne adversaire et Dragonfly n'avait encore jamais rencontrer un adversaire de cette valeur, peut-être allait-il connaître ce qu'on appelait une défaite? Mais si c'était le cas, il pourrait en tirer leçon, néanmoins, il n'était certainement pas prêt à connaître ce genre de chose, il voulait gagner, il ne pouvait pas perdre, pas encore. Dragonfly s'éloigna de Sindanarie, il n'avait pas envie de se faire trancher par ses lames plus que meurtrière. En croisant son regard par intermitence, Dragonfly pouvait facilement y voir la dtermination et la farouche d'un être qui n'a pas envie de perdre. Il connaissait bien ce regard, le même que celui de sa soeur.

D'un geste brusque, il fit un tonneau sur lui-même, le reste de son corps suivit le même mouvement et la lame effectua plusieurs tours en tournant sur lui-même tout en claquant comme un fouet, tentant d'abattre l'adversaire, ou du moins, de lui infligée de graves blessures. Il avait bien l'intention de l'envoyer au tapis. Il continua ainsi pendant plusieurs minutes, changeant brusquement de mouvement, dans un désordre totale pour ne pas laisser de chance à Sindanarie de voir une certaine répétition dans ses mouvements, ainsi, il lui serait plus difficile de bloquer ses attaques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sindanarie
Admin Diabolique
Mercenaire

avatar

Féminin Nombre de messages : 415
Age : 28
En deux mots : "Jamais je ne me fixe, jamais je ne m'attarde. De même que le vent porte un oiseau, de même je me laisse pousser par la vie. [...] Point de demeure pour moi hors du ciel étoilé, point d'abri dans les toits posés au-dessus de ma tête."
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: S'échauffer...pourquoi pas? (libre)   Ven 29 Mai - 12:13

Danse, danse, mais tu brûles tes ailes, Lame Brisée...


Le Chevaucheur était lui aussi passé à une vitesse encore supérieure. Il tournoyait littéralement, et la lame de lumièe encerclait la semi-elfe, tourbillonnant autour d'elle, toujours plus difficile à parer, visant toujours les points plus faibles de Sindanarie. Les jambes, surtout, donnant à la fois appui et élan à la semi-elfe, constituaient une cible de choix. Le fourreau de sa dague commençait à souffrir de ces attaques répétées, et la Lame Brisée, souriant étrangement, la libéra d'un geste sûr, laissant l'enveloppe de cui désormais vide tomber au sol. La lame jeta alors, pour la première fois en cette salle d'entrainement, son éclat métallique. Les choses un peu plus sérieuses pouvaient commencer.

Et la Lame Brisée tenta de répondre coup pour coup, parant, esquivant autant que possible. Il n'était cependant plus question pour elle d'aller attaquer de front le Chevaucheur, sa lame omniprésente resserrait son étau, rapide comme la foudre, gênait chaque mouvement, chaque initiative de la mercenaire. Impossible d'utiliser une quelconque technique déloyale contre pareil adversaire, contre pareille lame, l'ancienne assassine était confrontée à l'obligation d'un combat à la loyale, arme contre arme, face à l'adversaire. Diverses pensées l'assaillaient maintenant, se mêlant inextricablement dans son esprit jusque là tout entier tourné vers ses actions. Comment le vaincre ? Comment enrayer pareille puissance ? Comment ?...

Le souffle lui manqua soudain. Le plat de la lame-serpent venait de la heurter, coup de taille sur le côté droit. Si le premier coup lui avait fait mettre un genou en terre, tout à l'heure, cette fois le choc fut plus violent. Les deux adversaires semblaient animés de la même volonté de vaincre, et la violence du combat n'avait pu qu'en être accrue. Elle s'était d'ailleurs tant et si bien accrue que la semi-elfe fut littéralement projetée à terre par l'impact, pas un de ces vols planés que l'on imagine, non, plutôt l'effet d'une solide bourrade qui vous envoie au sol avant qu'on la voie venir. Heureusement pour elle, le coup n'avait pas été porté sur la coupure que lui avait laissé la première attaque de Dragonfly, mais ce n'était qu'une bien maigre consolation...

Elle était à terre. A terre. C'était impossible, complètement impossible... C'étaient les vaincus qui finissaient à terre, ce n'était pas elle... Ce ne pouvait pas être elle ! Invaincue depuis si longtemps, réchappée de tant de périls, il faudrait donc qu'elle s'incline lors d'un entrainement ? Une petite voix désagréable lui souffla qu'il valait mieux que ce soit à l'entrainement, justement, que sur un champ de bataille, mais la Lame Brisée n'y prêta aucune attention. Ramenant ses genoux sous elle, elle se releva d'un bond, estourbie encore, dague au clair, chancelant légèrement. Puis elle se tint immobile, comme au début de cet entrainement qui avait tourné à un affrontement en règle. A ceci près que cette fois, elle était prête à tout. Il ne devait pas avoir plus encore d'atouts dans sa manche, si ? Le regard qu'elle posait sur le Chevaucheur était celui qu'elle avait posé sur les soldats ennemis dont elle avait croisé la route, sur les champs de bataille où s'opposaient les troupes de Terre de Cerf et d'autres armées adverses, mélange de détermination et de fureur meurtrière. Deux émeraudes enflammées posées sur le Chevaucheur. Un regard qui semblait dire...


*Je t'attends...*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sindanarie.blog.mongenie.com/
Dragonfly Segami
Chevaucheur d'Ombre / Médecin
avatar

Nombre de messages : 69
Localisation : La ou l'oeil ne voit pas
Date d'inscription : 10/08/2008

MessageSujet: Re: S'échauffer...pourquoi pas? (libre)   Mar 16 Juin - 0:31

La semi elfe était résistante et persistait, mais il devait surtout lui accorder qu'elle ne faisait qu'enflammer de plus en plus son regard, un regard d'émeraude qu'il lui trouvait remarquable. Elle dansait sous les coups qui pleuvaient de partout et il était pour le moment, le meneur. L'une de ses parades envoya la jeune femme au tapis pendant un bref instant, puisqu'il l'avait toucher du plat de la lame. Et encore, encore ce regard d'émeraude qui ne cesse de scintiller et de brûler au fond de ses prunelles. Quand au regard de Dragonfly lui-même, il était tout aussi éclatant, prit d'une ahurissante férocité et d'une douceur étrange, un mélange étrange qui fusionnaient dans le même être, mais après tout, c'était ce qu'il était, tout comme la jeune femme, un être de sang mêlé.

Néanmoins, malgré la fusion, il ne pourrait pas continuer ainsi éternellement, c'était quelque chose de très demandant, et il devait garder de l'énergie pour pouvoir défaire la transformation, il fallait en finir le plus vite possible. Il allait jouer sa carte caché. La lame entoura la jeune femme mais ne l'attaqua plus l'espace d'une demi seconde, se divisant en multiple lame, morceau par morceau tout en offrant la même protection à Dragonfly, puis les nouveles lames se mirent à tournoyer autours de Sindanarie, il devait bien y en avoir une centaine. Semblables à de petites dagues flottantes et tournoyant lentement sur elles-même, attendant l'instant pour frapper.

-C'est terminé...-

Murmura Dragonfly.

Les lames se jetèrent sur Sindanarie par vagues non séquentielles, dans un désordre de tempête, il serait impossible pour la jeune femme de toutes les évités et il était certain qu'elle n'en rééchapperais pas sans blessures graves. Les lames filèrent comme des éclaires argentés sur la semi elfe sans lui laisser le moindre répit, elles ne l'épargneraient pas. Au même moment, Dragonfly effectuait le retour à la normal en effectuant les mêmes mouvements et les mêmes paroles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sindanarie
Admin Diabolique
Mercenaire

avatar

Féminin Nombre de messages : 415
Age : 28
En deux mots : "Jamais je ne me fixe, jamais je ne m'attarde. De même que le vent porte un oiseau, de même je me laisse pousser par la vie. [...] Point de demeure pour moi hors du ciel étoilé, point d'abri dans les toits posés au-dessus de ma tête."
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: S'échauffer...pourquoi pas? (libre)   Sam 20 Juin - 1:43

Il se passait quelque chose. C'était évident. D'un coup, la lame de lumière s'était immobilisée. Oh, pas longtemps, non, mais assez pour que la semi-elfe reprenne un peu son souffle. Elle commençait à sentir la fatigue s'immiscer dans ses bras, insidieusement, comme une petite pointe jouant entre ses muscles et les tiraillant doucement. Mais qu'importait ! Ce qui comptait, à l'instant présent, ce n'était pas cette fatigue, ce n'était pas cette menace de crampe ; c'était uniquement ce soudain et étonnant répit. Car la lame du Chevaucheur l'entourait sans donner signe de l'attaquer. Oh, cet état ne dura qu'un instant. Soudain, la lame se scinda en de multiples pointes, si nombreuses que la Lame Brisée n'aurait su dire, au pied levé, combien il pouvait y en avoir.

C'était la fin, ce ne pouvait qu'être la fin... Pendant une brève demi seconde, tout avait été comme arrêté, puis les lames avaient déferlé sur elle en mille et mille vagues déferlantes, sans répit. Elle n'avait plus le temps de laisser une seule pensée lui traverser l'esprit. Il fallait seulement les éviter. Les éviter pour éviter qu'elles ne réduisent la Lame Brisée en miettes sanglantes. Mille et une petites coupures apparurent sur son avant-bras droit, dénudé jusqu'au coude par habitude, alors que les tranchants effleuraient la peau de la semi-elfe, et son visage subit le même sort, dans une moindre mesure cependant, puisque si une partie du corps de la Lame Brisée était protégée par les réflexes de l'assassine, c'était bien celle là.

C'était insoutenable. On ne pouvait pas danser pareille danse longtemps, et les esquives que la Lame Brisée tentait face à ces vagues de lames lui demandaient une énergie qui n'avait pas été sollicitée depuis longtemps. Elle sentait à présent le souffle lui manquer, sa poitrine se soulevait en un rythme qui perdait de sa régularité, et, pire que tout, elle sentait son bras faiblir. Alors, que faire ? Demander grâce, avant qu'il ne soit trop tard, avant qu'elle y passe pour de bon ?

C'est à ce moment, au moment où elle hésitait à demander au Chevaucheur d'arrêter le combat, qu'elle remarqua qu'il changeait. La métamorphose qu'il avait connue tout à l'heure se défaisait au rythme de ses paroles et de ses gestes. Une lueur d'espoir se ralluma dans les prunelles émeraude de la semi-elfe, là où une seconde auparavant n'était visible qu'une crainte sans nom, la crainte de l'être qui voit sa mort en face. Elle avait toujours réagi ainsi en de pareilles situations, quand elle s'était sentie submergée par des attaques qu'elle ressentait comme trop puissantes pour elle, trop frontales, trop franches. En l'occurence, trop puissantes...

Elle ne se sentait pas, elle ne se sentait plus de taille à rivaliser avec pareille arme et pareil adversaire. Elle l'avait manifestement sous-estimé en le voyant s'entrainer, quelques minutes (ou quelques heures ? Elle n'aurait su le dire) auparavant... Mais comment aurait-elle pu deviner ce qui l'attendait, cette métamorphose, ces coups ?

Elle leva la main, espérant que cela suffirait à Dagonfly pour qu'il comprenne qu'elle ne pouvait plus continuer, qu'elle n'en pouvait plus, qu'elle était vidée. Un murmure passa les lèvres de la semi-elfe, qui planta son regard dans celui de son adversaire avec un dernier éclat de défi :


Je crois que tu as gagné...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sindanarie.blog.mongenie.com/
Dragonfly Segami
Chevaucheur d'Ombre / Médecin
avatar

Nombre de messages : 69
Localisation : La ou l'oeil ne voit pas
Date d'inscription : 10/08/2008

MessageSujet: Re: S'échauffer...pourquoi pas? (libre)   Mar 23 Juin - 4:12

Lorsque ses pieds retrouvèrent le sol, Dragonfly constata de l'ampleur des dégâts provoquer par ses lames, et comme il l'avait penser, la jeune semi elfe ne s'en tirait pas aussi bien qu'elle L'aurait cru, un geste de sa part lui fit comprendre qu'elle était à bout. D'un geste simple, les petites lames se rassemblèrent autours du garçon et retrouvèerent leur forme initiale, soit une épée qu'il glissa dans son fourreau. Le regard de Dragonfly retrouva soudain son apparence original, celui de celuiqui à l'air innocent.

-C'était un beau combat, il y a un moment que je n'avait pas eu l'occasion d'affronter un adversaire de cet tempe...-

Il s'approcha d'elle, ignorant la lueur de défi dans son regard, tendant le bras pour lui apporter son aide. Il lui fallait des soins, il ne voulait pas la laissé dans cet état, c'eu été cruel de sa part, bien que l'autre côté de sa personalité s'en serait bel et bien foutu. Rapidement, il alla dans un coin de la salle récupérer son sac et revint d'un pas vif vers la jeune femme et sortit des bandages de son sac, il en traînait toujours avec lui, juste au cas.

Il commença par la partie la plus blessé, qui semblait pour le moment être son bras et ses côtes.

-Dit moi le si je sert trop ou si çca te dérange...-

Fit-il sans néanmoins s'arrêter dans ses gestes. Ceux-ci étaient précis et doux, voir chaleureux, contrairement au regard qu'il portait un peu plus tôt lors de leur combat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sindanarie
Admin Diabolique
Mercenaire

avatar

Féminin Nombre de messages : 415
Age : 28
En deux mots : "Jamais je ne me fixe, jamais je ne m'attarde. De même que le vent porte un oiseau, de même je me laisse pousser par la vie. [...] Point de demeure pour moi hors du ciel étoilé, point d'abri dans les toits posés au-dessus de ma tête."
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: S'échauffer...pourquoi pas? (libre)   Lun 6 Juil - 20:15

Il avait arrêté. Il était redevenu le jeune homme que Sindanarie avait vu s'échauffer quand elle était arrivée. Il n'était plus son arme, et son arme était redevenue cette lame courte d'apparence... Normale. Quelle illusion ! C'était digne d'une débutante de sous-estimer un guerrier qui défendait Yinis contre les menaces extérieures. Alors qu'elle se tançait ainsi intérieurement, il fit quelque chose qui lui paraissait inconcevable. Surprise. Quoi ? Qu'est-ce qui le prenait ? Après pareil combat, si chargé de volonté de vaincre et de violence, il changeait en une seconde, et lui proposait de l'aide ?

Sindanarie en resta ébahie quelques secondes, incapable du moindre mouvement tant ce revirement lui semblait inconcevable, inimaginable. En Cerf, c'était une logique beaucoup plus individualiste : que le meilleur gagne... Et vae victis. Malheur au vaincu. Qu'il se débrouille. Ici, au contraire, il semblait qu'après l'entrainement le camarade redevienne camarade, et le gentil jeune homme était redevenu tel. Sans transition réelle. Et avec même un compliment... Abasourdie comme elle l'était, la semi-elfe ne releva pas, restant simplement immobile. Un bref moment, elle renonça à cette immobilité pour pose à terre sa dague et rentrer dans la parure elfique la lame qui y était habituellement cachée, puis se figea de nouveau. Renfermant son esprit sur elle-même pour évaluer sa situation.

Elle sentait tous ses muscles. Ils hurlaient. Elle sentait son orgueil meurtri, comme après chaque défaite ou échec. Elle sentait aussi, sur son flanc, la coupure qui avait passé son plastron de cuir, au tout début de ce duel, et, sur ses bras, les mille et une petites coupures des dernières attaques du Chevaucheur. Ce moment d'introspection et d'examen d'elle-même passé, la semi-elfe se rendit compte que Dragonfly était revenu à ses côtés avec un sac qui devait lui appartenir, sac dont il tira des bandages qu'il commença à lui appliquer sur ses côtes et son bras. Ainsi, il avait donc pris la mesure des quelques dommages qu'il lui avait infligés ? Mais... Et lui ? Esquissant un sourire, abandonnant ses réticences à se laisse faire par celui qui avait tant malmené sa confiance en elle-même, Sindanarie articula, d'une voix tout à fait audible quoiqu'assez basse :


Et ta joue ? Tu saignes... Occupe-toi de toi d'abord, pour moi ça peut attendre.

Puis il lui vint à l'esprit qu'il était impoli de ne pas répondre quand on vous posait une question, aussi reprit-elle :

Ne t'inquiète donc pas, si tu serais trop fort je te le dirais... Merci de t'occuper de ça... Et, tu sais, je crois que je n'avais jamais affronté quelqu'un comme toi ! Et jamais je n'avais vu en action pareille lame, c'est extraordinaire !

Peu à peu, Sindanarie se ranimait. Plus détendue qu'auparavant. Après tout, une défaite... Ce n'est que reculer pour mieux sauter. Mieux vaincre par la suite. Peut-être, un jour, y aurait-il une revanche, qui pouvait donc le dire ? Elle tâchait en totu cas de rester immobile, laissant le Chevaucheur poser les bandages qu'il avait apprêtés.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sindanarie.blog.mongenie.com/
Dragonfly Segami
Chevaucheur d'Ombre / Médecin
avatar

Nombre de messages : 69
Localisation : La ou l'oeil ne voit pas
Date d'inscription : 10/08/2008

MessageSujet: Re: S'échauffer...pourquoi pas? (libre)   Mar 7 Juil - 18:59

Tous en écoutant les réponses de la jeune femme, Dragonfly continuait de soigner celle-ci, toujours avec ces mêmes gestes doux et abile. Elle lui fit remarquer l'entaille qu'il avait à la joue, mais ce n'était pas une blessure dont il se souciit vraiment, elle cicatriserait assez rapidement, comme toute les autres blessures qu'il portait. Néanmoins, l'état de la semi elfe était plus inquiétant.

-Ce n'est rien...ça partira assez tôt...-

Et étrangement, on pouvait déjà voir sur sa joue, que la blessure se refermait d'elle-même. Un mélange de sang entre celui de sa mère et de son père...fée et démon, c'était un bien étrange mixte mais qui pourtant avait été réaliser, mais non dans le bon vouloir des deux prétendants. Il attacha un dernier bandage à la main de la jeune femme et lui sourit gentiment.

-Voilà...ça devrait tenir!-

Il releva ensuite le commentaire qu'elle avait fait sur sa lame. Oui, c'était un fait, cette lame était extraordinaire et il avait travailler dur pour l'obtenir, bien qu'il ne se souvienne plus tout à fait du comment il avait réussit à l'obtenir.

-Cette lame est le reflet d'une âme, en l'occurence la mienne, elle prend l'apparence de l'âme qui la possède, bien souvent avec des affinité animals, en lien avec le passé ou la famille, tout dépendant, il est aussi possible de choisir son apparence si on est assez bon...mais je n'en suis pas encore à ce niveau^^-

Dit-il avec un franc sourire. Il n'avait plus du tout l'air du combattant d'un peu plus tôt, au contraire, il aurait été difficile de croire en ce moment que ce garçon puisse faire émaner de son être autant de puissance que durant le combat. Il avait plutôt même l'air un peu banale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sindanarie
Admin Diabolique
Mercenaire

avatar

Féminin Nombre de messages : 415
Age : 28
En deux mots : "Jamais je ne me fixe, jamais je ne m'attarde. De même que le vent porte un oiseau, de même je me laisse pousser par la vie. [...] Point de demeure pour moi hors du ciel étoilé, point d'abri dans les toits posés au-dessus de ma tête."
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: S'échauffer...pourquoi pas? (libre)   Sam 18 Juil - 0:28

Elle se détendait toujours, peu à peu. Les gestes du Chevaucheur étaient, somme toute, apaisants après ce qu'ils venaient de vivre. Ce qui la surprit, en revanche, au-delà de ce qu'elle pensait possible, ce fut de voir la coupure de la joue de Dragonfly se refermer après qu'il eut affirmer n'y attacher aucune importance. La plaie disparaissait, et bientôt la joue retrouva son aspect d'avant le combat, laissant la semi-elfe dans un abîme de perplexité. Elle n'avait jamais vu pareil prodige, sans doute parce qu'en Terre de Cerf la magie et les dons qui y étaient liés n'étaient pas chose courante.

Se remettant, en silence, de sa surprise devant pareil phénomène, Sindanarie mit un temps à saisir le sens des paroles de Dragonfly. Dans une certaine mesure, on aurait presque pu croire qu'elle n'avait pas entendu tant sa réaction fut lente, mais l'étonnement avait le don de ralentir nettement ses facultés mentales. Toujours est-il qu'un frisson la parcourut quelques secondes après que le Chevaucheur eut fixé le dernier bandage à sa main, achevant son ouvrage. Au moins, ils étaient sûrs que rien n'empêcherait la cicatrisation... En tout cas, alors que le voile de réflexions qui était passé devant le regard émeraude de la semi-elfe se levait, Dragonfly entama une explication sur la nature de sa lame, captant, pour le coup, l'entière attention de son ancienne adversaire.

Et cette attention se manifesta par une question, qui fusa aussitôt qu'il eut fini de parler :


Ainsi, tu es lié à ta lame ? Je veux dire, elle n'obéira jamais qu'à toi ? Mais s'il devait t'arriver quelque chose, il lui arriverait quelque chose ? Et dans l'autre sens, si ta lame était endommagée, tu en souffrirais ?

La question pouvait paraître étrange, sans doute, mais elle s'était imposée à l'ancienne assassine, autrefois si sensible au lien qu'entretenaient les armes, non magiques s'entend, avec leurs propriétaires. Elle avait constaté avec intérêt que certains correspondaient parfaitement avec un certain type de lame, tandis que d'autres leur répugnait atrocement et les empêchaient d'agir à leur guise. Mais enfin, c'était dans ce milieu d'assassins, ce milieu où elle avait passé bien des années de son encore courte vie, qu'elle avait fait ces observations. Sans doute n'était-ce pas généralisable...

Sortant de ses pensées, qui encore une fois prenaient le dessus, Sindanarie planta son regard dans celui du Chevaucheur, et dit, avec un sourire :


Enfin, si tu préfères ne pas répondre, ça peut se comprendre... C'est déjà beau que tu m'aies tant montré d'atouts !

Et, prise d'un doute soudain, elle fit jouer ses doigts, par habitude plus que par crainte d'une quelconque blessure, avant de reprendre, tournant les yeux vers le sol :

Mais, euh... Si je te retarde, n'hésite pas à le dire... Tu as peut-être des obligations...

Et elle releva le regard vers Dragonfly. Il avait l'air si calme, à présent... Si calme, alors que quelques minutes auparavant il était comme prêt à la tuer... Etonnante nature. Ainsi donc, il ne fallait pas se fier aux apparences inoffensives d'un Chevaucheur d'Ombre. Ce pouvait être bon à savoir...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sindanarie.blog.mongenie.com/
Dragonfly Segami
Chevaucheur d'Ombre / Médecin
avatar

Nombre de messages : 69
Localisation : La ou l'oeil ne voit pas
Date d'inscription : 10/08/2008

MessageSujet: Re: S'échauffer...pourquoi pas? (libre)   Ven 24 Juil - 0:10

Dragonfly était attentif aux réactions de la semi elfe. Il avait pour habitude d'observer les gens, non par méfiance mais tout simplement parce qu'il était curieux de nature. Il l'écoutait parler, le ton de sa voix changeait plus ou moins au file des paroles qui s'écoulaient de ses lèvres et indiquait au demi démon quel réaction la jeune femme avait et parfois, juste en observant, Dragonfly arrivait à deviner ce à quoi pensait les gens.

Dragonfly l'écouta résumer un peu ce qu'elle avait compris de la lame puis le tout se termina en question, en fait, cela ressemblait à un monologue car la semi elfe n cessait de parler, jusqu'à ce qu'elle finisse par demander si elle n'allait pas le retarder mais il n'en était rien, Dragonfly ne prévoyait jamais rien à son horaire car enfin, il ne voyait pas ce qu'il pourrait bien prévoir. Il s'empressa de la rassurer.

-Ne t'en fais pas, tu ne me retarde pas du tout^^-

Il fixa le plafond un moment, comme si il cherchait quelques réponses à des questions qu'il ne se posait pas puis retourna son regard vers la semi elfe.

-Ma lame n'appartient qu'à moi, bien entendu, puisqu'elle est esprit, je pourrais la faire apparaître sur une tout autre arme mais certain préfère se familiariser avec une seule arme et il est beaucoup plus difficile de changer d'arme, cela demanderais énormément de concentration, je n'en suis pas encore là!-

Répondit-il avec une naiveté presque trop apparente. Bien qu'il soit pleinement conscient des informations qu'il divulguait à la semi elfe.

-Toi aussi tu pourrais en avoir une si tu t'y met!-

Lui dit le garçon avec un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sindanarie
Admin Diabolique
Mercenaire

avatar

Féminin Nombre de messages : 415
Age : 28
En deux mots : "Jamais je ne me fixe, jamais je ne m'attarde. De même que le vent porte un oiseau, de même je me laisse pousser par la vie. [...] Point de demeure pour moi hors du ciel étoilé, point d'abri dans les toits posés au-dessus de ma tête."
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: S'échauffer...pourquoi pas? (libre)   Ven 31 Juil - 16:23

Ce fut avec un hochement de tête doublé d'un sourire amusé que la semi-elfe accueillit les dernières paroles de son interlocuteur, après avoir écouté attentivement ce qu'il disait de son arme. Elle, posséder pareille lame ? Quelles facultés lui faudrait-il développer pour cela ? Apprendre à se battre avec, s'y adapter seraient des épreuves réelles, qui iraient à l'encontre de tout ce qu'elle avait assimilé en devenant assassin. La discrétion devenait impossible à pratiquer. Porter un coup mortel demanderait bien plus d'entrainement. En apprendre tous les rouages devenait affaire de bien du temps... Et bien qu'elle ait fût consciente que sa vie ne serait pas aussi limitée que celle d'un humain, Sindanarie n'envisageait pas de perdre du temps, un temps précieux, un temps irrécupérable, à acquérir d'autres techniques que celles qu'elle maîtrisait depuis bien des années déjà. Malgré tout, une telle puissance concentrée dans une seule et unique arme, faite pour n'obéir qu'à une seule et unique personne, était tout à fait extraordinaire.

Fascination et répulsion partageaient la semi-elfe. Fascination devant les perspectives qu'un tel équipement ouvrait. Répulsion devant l'adaptation qu'adopter une telle arme exigeait. Le combat franc n'avait jamais été la spécialité de la Lame Brisée, elle avait d'ailleurs récolté ses blessures les plus graves lors de combats dans les rangs de l'armée officielle de la Terre de Cerf, pas dans l'officieuse armée d'ombres tueuses pour laquelle elle agissait la plupart du temps.

Sindanarie se rendit soudain compte que son silence s'éternisait, après le flot de paroles qui lui avait échappé. Avec un sourire d'excuse accompagné d'un petit geste de la main, elle secoua la tête en signe de dénégation. Non, décidément...


Non, une telle arme n'est pas pour moi. Je suis rompue à d'autres techniques, celle-ci sort trop de mon répertoire pour que je puisse l'utiliser.

Soudain s'imposa à elle le besoin de donner quelques explications. Schématiques, naturellement. Il n'avait sans doute pas besoin de savoir ce qu'elle avait fait avant d'arriver sur Ynis. Mais pour refuser pareille puissance, il fallait bien avancer une petite justification...

Elle est trop lumineuse, trop visible. Trop franche aussi, sans doute, même si, maniée comme tu la maniais, elle offre des avantages très intéressants. Moi, je me bats plutôt dans l'obscurité et de près, et rarement en plein jour et à une certaine distance.

Sur un sourire, elle conclut sur un ton léger :

Question d'habitudes, je suppose... En tout cas, merci pour les pansements !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sindanarie.blog.mongenie.com/
Dragonfly Segami
Chevaucheur d'Ombre / Médecin
avatar

Nombre de messages : 69
Localisation : La ou l'oeil ne voit pas
Date d'inscription : 10/08/2008

MessageSujet: Re: S'échauffer...pourquoi pas? (libre)   Mer 12 Aoû - 17:11

Après les quelques explications de Dragonfly, la jeune femme sembla se perdre dans ses pensés, chose naturel que tout le monde fait mais son silence commençait à s'éterniser, Dragonfly s,apprêtait à lui demander si quelque chose n'allait pas mais Sindanarie réagit avant que la question ne franchisse ses lèvres, rassurant du même coup le chevaucheur d'ombre. Elle lui répondit qu'elle ne pourrait manier cette arme suivit d'une explication tout à fait logique. Il était vrai que de changer d'arme était plutôt difficile et risquer si on était habituer depuis longtemps à un certain style. Dragonfly hocha lan tête pour faire signe qu'il avait comprit.

-Ce n'est rien!-

Répondit-il lorsqu'elle le remercia pour les pansements. Il était tout naturel qu'il la soigne puisqu'il avait été récemment été titrer médecin de l'île. Enfin, il n'aurait pas fait son travail de la laisser là avec toutes ces coupures. D'un sourire entendu il lui demanda.

-Maintenant que dirais tu d'aller prendre un peu l'air et de se reposer un peu? Pour au moins laisser le temps à tes blessures de se refermés correctement!-

Il lui sourit du sourire le plus simple au monde. Avant d'entrer dans la salle, il faisait un beau soleil à l'extérieur et il trouvait un peu stupide de gâcher une journée, e puis, l'air frais l'avait toujours relaxer, après chaque entraînement, il se trouvait un coin tranquille pour faire face au vent et l'écouter souffler sa mélodie à ses oreilles. Il aurait bien aimer partager ce sentiment de bonheur avec la jeune femme.

-Qu'en dit tu? À moins que tu es d'autre chose à faire?-

Il était vrai que la jeune femme avait peut-être un horaire du temps plus charger que le sien!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sindanarie
Admin Diabolique
Mercenaire

avatar

Féminin Nombre de messages : 415
Age : 28
En deux mots : "Jamais je ne me fixe, jamais je ne m'attarde. De même que le vent porte un oiseau, de même je me laisse pousser par la vie. [...] Point de demeure pour moi hors du ciel étoilé, point d'abri dans les toits posés au-dessus de ma tête."
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: S'échauffer...pourquoi pas? (libre)   Lun 17 Aoû - 19:07

Avec un sourire, la semi-elfe accepta la proposition du Chevaucheur d'Ombre, d'autant plus qu'effectivement, il n'y avait pas grand chose de prévu à son programme. C'était ainsi, avec elle... Au gré du vent et des circonstances. Elle l'accepta donc comme l'on se plie à une coutume de la contrée dans laquelle on vit, désireuse de se fondre, pour ainsi dire, dans le paysage d'Ynis. Si elle ne voyait pas les promenades comme un temps nécessaire pour calmer l'excitation du combat ou pour permettre à ses coupures de cicatriser, Sindanarie en reconnaissait cependant les vertus, car alors Plume-Noire pouvait la rejoindre sans risque. Leur lien s'était largement détendu depuis qu'elle avait commencé à héberger Loïs, car garçon-chat et choucas faisaient mauvais ménage, si bien que l'oiseau avait peu à peu repris goût à la vie sauvage. Néanmoins, quand elle sortait prendre l'air, il revenait le plus souvent vers elle, comme s'ils ne s'étaient jamais quittés.

Où préfèrerais-tu aller ? En ville, en forêt, dans les prés ?

La réponse, à la limite, importait peu, et Sindanarie se laissa guider par Dragonfly quand ils sortirent de la salle d'entrainement. Après quelques pas à l'air libre, alors qu'ils étaient toujours dans l'ombre de la Tour de Verre, la semi-elfe reprit, sur une impulsion (car la curiosité, qui est, comme chacun sait, un vilain défaut, n'était pas peu présent en Sindanarie) :

Pourquoi es-tu devenu Chevaucheur ?

A peine la question avait-elle franchi ses lèvres qu'elle se maudissait intérieurement. Franchement, quelle mouche l'avait donc piquée ? Et si lui lui posait des questions sur son engagement au service des Gardiens ou, pire, sur son passé ? Une nouvelle vie impliquait des bases nouvelles. En quittant Cerf et une vie de dissimulation, de meurtres et de mensonges, elle avait refusé un mode de vie. Elle n'allait pas, tout de même, se cacher de nouveau derrière tous ces subterfuges... Mais, d'un autre côté, comment éviter de parler de ses activités passées sans mentir ?

Cercle vicieux. Impossible d'en sortir. S'il lui posait, en retour de la sienne, une question un brin délicate, elle ne pourrait pas mentir. Elle se l'était interdit. Dissimuler, à la rigueur, mais aps mentir. Pas encore. Elle ne voulait plus mentir tant que la préservation de sa vie ne serait pas en jeu. Et, pour autant, elle détestait l'idée de faire autant de confidences à Dragonfly, soldat et non pas voleur, qu'elle avait dû en faire à Loïs pour gagner sa confiance.


Excuse-moi, finit-elle par dire, les yeux fixés sur le sol, c'est une question un peu indiscrète...

Mais qui donc lui avait dit que l'on était plus intime avec ses adversaires qu'avec ses amis ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sindanarie.blog.mongenie.com/
Dragonfly Segami
Chevaucheur d'Ombre / Médecin
avatar

Nombre de messages : 69
Localisation : La ou l'oeil ne voit pas
Date d'inscription : 10/08/2008

MessageSujet: Re: S'échauffer...pourquoi pas? (libre)   Lun 31 Aoû - 18:32

Dragonfly fut ravi d'entendre la réponse de Sindanarie. Il aimait bien se promener dans les prés, cela lui rappelait le temps ou il se promenait avec sa soeur, au temps ou il vivait avec elle dans un vieux moulin à vent, cela le rendait nostalgique mais cela lui rappelait le bon vieux temps, de bons souvenirs. Il ne savait pas ce qui était arriver à sa soeur mais, il savait qu'elle était vivante, quelque part.

-Les prés...c'est tranquille et il fait beau aujourd'hui, ça te va?-

Proposa t-il alors qu'ils venaient de quitter la salle d'entraînement, ils se retrouvèrent rapidement à l,extérieur de la tour. Effectivement, il faisait un gros soleil et il faisait chaud, un petit vent frais soufflait sur l'endroit. Par la suite, Sindanarie lui demanda pourquoi il était devenu chevaucheur d'ombre. Dragonfly tiqua sur la question. En réalité, il ne savait pas vraiment, il n'avait pas vraiment réfléchis, lorsqu'il était devenu chevaucheur, il pensait que c'était la seul place ou il pourrait être utile, et de plus, il était douer pour se battre mais...il était vrai que son passé n'avait rien de réjouissant, et d'une certaine façon, il ne saurait être vraiment honnête avec tous, il avait un côté plus sombre qu'il préférait garder pour lui...une sorte d'antithèse intérieur qui divisait son âme en deux.

Sindanarie se reprit quelques secondes après en lui disant qu'elle était désolé.
Dragonfly hocha la tête de droite à gauche et dit avec un sourire un peu faussé.

-Ne t'en fais pas...ce n'est rien...en fais...si je suis chevaucheur, c'est que c'est probablement la place qui me sie le mieux...mais je travail également comme médecin, alors je peux aider les gens de plus qu'une façon!-

Il sourit un peu plus vraie.

-Bon! Direction les prés!-

Lança t-il en prenant la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: S'échauffer...pourquoi pas? (libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 
S'échauffer...pourquoi pas? (libre)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Des retrouvailles (pv Crépuscule mais pourquoi pas libre au chevaux indiens)
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Pourquoi Haiti est-elle si pauvre ?
» Obama en chute libre ...
» Pourquoi les pommes sont-elles rondes ? (PV - Kallo Hone)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ynis Witrin v3 :: ~.*.~ Le Pavillon de Verre ~.*.~ :: Aile Est, Garnison :: La salle d'entraînement-
Sauter vers: