Ynis Witrin v3

Les armées démoniaques assiègent le Continent, mais une île résiste toujours
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Alterea Heavendrop |Assassin|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alterea Heavendrop
Assassin
avatar

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 07/03/2009

MessageSujet: Alterea Heavendrop |Assassin|   Mar 14 Avr - 16:49

I- Identité


• Nom: Heavendrop
• Prénom: Alterea
• Age: née le 20 avril ; 32 ans.
• Origine : D'origine humaine, elle nait dans une lande déserte et arrive, peu de temps après, encore tout jeune enfant donc, sur Yinis, en raison de la fuite de ses parents devant une horde de démons.
• Famille: Elle a un frère, Siudern Heavendrop, toujours habitant d’Yinis Witrin. Ses parents sont morts peu après son départ de l’Île.
• Race: Humaine.
• Profession: Assassin.


II- Profil psychologique



• Caractère: Que pensez-vous d’une jeune fille qui envisage de tuer sa mère ? C’est une violente, une impulsive. Elle aime à tuer, elle aime à sentir le sang jaillir sous ses coups, à voir le fluide vital s’échapper de ses proies apeurées par l’approche de leur mort. Mais elle dissimule également. En fait, on pourrait pratiquement discerner deux Alterea : celle que l’on voit, la femme presque agréable, presque mondaine, et celle qui se terre en elle-même, la folle, l’animale, celle qui aime le sang, celle qui se complait dans la souffrance d’autrui. Si son esprit peut paraitre, ainsi présenté, d'une simplicité incroyable, c'est cependant parce qu'il est impossible d'en rendre compte dans toute sa complexité. De fait, Alterea Heavendrop se révèle presque incompréhensible, ses actions peuvent sembler déroutantes car défiant toute logique traditionnelle. elle tend à passer son temps à sortir des sentiers battus.
• Signe(s) particulier(s) mental(aux): C’est une femme folle. Complètement folle du moment où l’idée du sang la prend, car elle devient alors comme frénétique. Et impossible à arrêter.

• Qualités: Aucune, sauf peut-être la persévérance… Ou l’obstination, tout dépend du point de vue.
• Défauts: Hormis la violence, l’impulsivité absolue confinant à la sauvagerie la plus pure, l’absence de scrupules, le goût pour la souffrance des autres et une jubilation malsaine à l’idée de les briser mentalement aussi bien que physiquement, Alterea n’a guère de défauts.


III- Apparence physique


• Physique: Alterea n’est pas particulièrement petite, mais sa finesse tend à la faire paraître grande qu’elle n’est en réalité. Elle est élancée, a les attaches fines, mais derrière cette finesse, qui peut sembler être de la fragilité, se cache une puissance extraordinaire. Quand les circonstances le veulent, elle développe une force qui pourrait en surprendre plus d’un, et les muscles saillent sous la peau qui les dérobe à la vue. Ce corps fin et somme toute assez bien modelé, est surmonté d’une tête fine, encadrée par de longues mèches d’un noir de jais. Deux yeux plus sombres que la nuit, reflets de son âme, brillent dans un contraste frappant avec la blancheur de la peau de la femme. Cet être est presque toujours bardée de protections, comme des plastrons de cuir ou des pièces d’armure, apparentes ou cachées sous les vêtements discrets qu’Alterea affectionne. Enfin, discrets… Discrets pour son métier ! Le rouge de ses tuniques noie le rouge du sang, le noir le masque. Quiconque ne connaitrait pas son activité pourrait presque la juger belle, si une inquiétante lueur de sauvagerie à peine voilée ne dansait pas en permanence dans son regard.
• Signe(s)particuliers Physique(s) : Il faudrait que vous puissiez vous approcher d’elle, ou qu’elle vous laisse vous approcher d’elle, pour que vous puissiez le voir… Mais ce serait sans doute la dernière chose que vous verriez.

IV- Biographie


• Histoire: Cette jeune femme peu ordinaire a coutume de se parler seule, en raison du vide que son activité a créé autour d’elle. Un soir, voici le discours entrecoupé de brefs éclats de rire que l’on aurait pu entendre, si l’on avait été près d’elle :

Qui craindra assez le monstre que je suis devenue ? Tant d’années loin de cette Île que j’ai délaissée laissent leurs traces, et j’aime ma vie. J’aime la vie tout court. Et par-dessus tout, j’aime la liberté. Cette liberté totale que me laisse ma profession, celle du chasseur patient qui finit toujours, toujours ! par attraper sa proie, je ne l’aurais pas sur Yinis. Je ne l’aurais aps si j’avais suivi une voie comme celle de mon frère. Oh, oui, Siudern savait forger les armes, mais s’en servir… C’était une autre paire de manches. Mais moi, je savais les utiliser. D’instinct. La première épée que j’ai tenue entre mes mains a été une révélation. Je me souviens de son poids, de son équilibre, de sa lame, de la manière dont elle tranchait l’air…

Si vous aviez été là, vous l’auriez vu jeter un coup d’œil à la grande psyché qui s’adossait paresseusement à un mur de sa demeure, et planter son regard dans celui de son reflet.

Ils disaient que j’avais l’âme noire comme mes yeux quand je les ai quitté, après avoir essayé de poignarder ma… mère. Ce qui était ma mère. Comme son sang était doux sur mes mains ! Doux, rouge, ruisselant de vie et de lumière. Je l’aurais bu jusqu’à la dernière goutte ! Oh, et la tête de ma larve de frère quand j’ai voulu entrer dans son esprit ! Je dois avouer qu’il s’est mieux défendu que je ne le croyais capable de le faire… Mais, si ça devait se produire de nouveau, je réussirais !

Un rire sauvage serait parvenu à vos oreilles, si vous aviez été près d’elle alors.

Que de chemin depuis que je suis partie de cette Île maudite ! De cette Île qu'aujourd'hui enfin je retrouve ! Tant de chemin… Et tant de vies ! Successivement tueuse, brigande, voleuse, mercenaire, rôdeuse, nomade, et maintenant assassine, toujours armée, toujours le couteau entre les dents, jamais défaite… Coup mortel après coup mortel, pour ma fortune et mon goût du sang, j’ai écumé les rives du lac d’Yinis, creusé des sillons sanglants dans les terres du Continent… Mais ce ne peut être qu’un début ! Chaque jour qui passe, je sens que grandissent les talents que la Nature nourricière m’a donnés.

Une courte pause vint entrecouper le discours d’Alterea Heavendrop. Cela aurait suffit à vous inquiéter que de ne plus entendre cette voix enflammée, terrifiante en elle-même, s’élever dans le silence froid d’une chambre modeste par une nuit d’automne. Si vous l’aviez entendue…

Née sur toi, Continent, je te suis revenue… Comme l’aimant attire la limaille de fer, tu m’as attirée à toi, et tu m’as fait renaître… Trois ans à fuir sur ton sol, puis toute une adolescence à t’arpenter en quête d’aventures sanglantes, pour devenir une femme crainte, une femme de l’ombre, insaisissable, un implacable ange de la mort… Et je suis retournée maintenant sur cette Île, pour t'y faire venir... Pour t'y recréer...

Le silence s’abattit alors sur la pièce. Un immense silence impossible à percer. Impossible à saisir. Un silence à hurler, brûlant du non-dit qu’Alterea laissait sur elle-même. Elle n’aurait rien dit que vous auriez pu ignorer si vous l’aviez quelque peu connue. Mais il y avait certaines choses qui n’avaient jamais franchi ses lèvres, et qui demeurait profondément enfouies au fond des ténèbres de son âme.

Alterea Heavendrop était née sur le Continent, entre nulle part et nulle part. Ses parents étaient en fuite, les démons qui commençaient alors à déferler sur des terres jusqu’alors paisibles avaient détruit leur village et leurs biens, et eux-mêmes n’avaient réussi à fuir que d’extrême justesse. Sa mère, qui la portait depuis quelques mois en son sein, accoucha finalement avant terme au cœur d’une lande déserte, vaste étendue de cailloux parsemés d’herbes sèches et malades.

L’enfant qui naquit avait déjà les yeux d’un noir de jais. Taciturne et froide dès son plus jeune âge, celle qui fut prénommée, de manière presque prémonitoire, Alterea montra rapidement une propension à la discorde. Son arrivée sur Yinis n’avait rien changé à son caractère de fer, non plus que l’amour que ses parents avaient pour elle. La naissance de son frère Siudern, quelques années après leur établissement sur l’Île cachée, n’y fit rien non plus. La petite Alterea était renfermée, sombre, cachant déjà dans les méandres tortueux de son esprit dérangé ses rêves de sang.

Un jour cependant elle n’y put plus tenir, et elle blessa sa mère d’un coup de couteau après une violente dispute. Et elle disparut. Les rumeurs circulèrent, on dit qu’elle était partie pour le Continent, qu’elle n’aurait d’ailleurs jamais dû quitter. Les murmures se turent après quelques années, et l’on cessa de porter un quelconque intérêt à la fille Heavendrop. D’ailleurs l’excellence de son frère dans son domaine avait éclipsé sa mémoire.

Effectivement, Alterea Heavendrop avait établi ses quartiers sur le Continent, et avait trouvé sa véritable vocation. Assassin. Elle tuait contre rétribution, mettant son excellence à tuer au service des plus offrants. Et si parfois elle eut à se prémunir contre des concurrents qui en voulaient à sa personne ou qui enviaient sa clientèle, toujours elle parvint à se tirer indemne de diverses situations inconfortables, glissant comme une ombre entre les doigts de ceux qui voulaient la saisir.

Et un jour, sans laisser de traces après avoir tracé un sillon sanglant le long de sa route sur le Continent, Alterea sembla se volatiliser. Elle était juste revenue. De retour sur Yinis. Sans en informer personne. Et elle se rendit directement chez ceux qui lui avaient permis de quitter l’Île cachée sans laisser de trace. Droit vers la Guilde d’Or.


• Animal de Compagnie: /

V- Armes & Pouvoirs


• Pouvoirs: Alterea est à même de s’introduire dans les esprits trop peu protégés, de lire en eux et d’influencer leurs actions. Etrangement, elle exerce également assez d’influence sur ceux qui l’entourent pour paraître avenante et agréable.
• Armes: Alterea est passée maîtresse dans l’art des armes, quelles qu’elles soient. L’arc conserve néanmoins sa préférence. Elle apprécie également le combat à courte distance, et conserve toujours sur elle, à cet effet, une dague, accrochée à côté de son carquois, dans son dos.
• Talents/Hobby/Loisirs: Alterea est particulièrement solitaire, et profite donc de ses moments de répits pour s'entrainer au maniement des armes, encore et encore, inlassablement. Accessoirement, elle met également au point ses stratégies d'approche de cibles, quand elle a quelqu'un à éliminer.

VI- Hors rp



- Comment avez vous eue connaissance du forum? Ceci est un triple compte… Rolling Eyes
- Que pensez vous du design? Smile
- Des suggestions? /
- Le mot de la fin? Greuh ? Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Alterea Heavendrop |Assassin|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Assassin X
» L'assassin revient toujours sur les lieux du crime. Diantre, qu'on l'arrête!
» Joran Dheis [Assassin]
» Azäziel [Assassin]
» Haiti Les Paroles D'un Assassin En Liberte Et Les Cris D'une Veuve En Exil !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ynis Witrin v3 :: ~.*.~ Au Commencement ~.*.~ :: Les Parchemins :: Fiches-
Sauter vers: