Ynis Witrin v3

Les armées démoniaques assiègent le Continent, mais une île résiste toujours
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Amanda Philys

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Amanda Philys   Ven 20 Juin - 20:22

Agenouillée devant un plateau de cierges surplombé du symbole même de sa religion, une jeune femme marmonnait imperceptiblement des mots. Ses mains collées par ses paumes s'appuyaient profilement à sa bouche qui bougeait. Les yeux fermés, elle inspira le calme et le contrôle de soi. Même si l'on pouvait dire qu'elle était dans son monde, elle se trouvait, en réalité, dans celui la ramenant des années en arrière...


I- Identité


  • Nom: Philys
  • Prénom: Amanda
  • Age: 19 ans
  • Origine : Dans un village d'anges en bordure de l'eau à dix minutes de marche de l'Embarcadère. Le nom de cet endroit est effacé à jamais des mémoires des survivants. Néanmoins, Amanda vit depuis maintenant 17 ans sur l'île Ynis sans nécessairement avoir connaissance de son village natal.
  • Famille: Ses parents ont péri et elle était leur premier enfant... et unique. Elle se retrouve à être orpheline dans ce monde.

  • Race: On racontait qu'autrefois, les anges n'étaient que fictifs, que leur provenance était des Cieux. Toutefois, les véritables anges, aussi suaves et splendides soient-ils, proviennent de la Terre elle-même. Leur beauté étant légendaire, on s'en était souvent remis à l'au-delà et pourtant, notre chère Amanda est de chair et d'os et un sang pur coule en ses veines. Bref, retenez uniquement qu'elle est un ange.
  • Profession: À mon arrivée, un grand prêtre m'a pris sous son aile et m'a enseigné les arts d'être prêtresse. Depuis, je ne suis que ma foi de cette profession que l'on m'a apprise.



II- Profil psychologique



  • Caractère:
    Son apparence angélique ne trahit aucunement le caractère de la jeune ange. En effet, elle est de nature à rien compromettre, à ne respecter ce que l'on lui dicte de faire, à se soumettre aux moindres volontés que l'on lui demande. Soir et matin, la dernière et la première chose à laquelle elle s'adonne et de prier. Après tout, c'est ce qu'on lui a enseigné. Difficile de changer ses habitudes aussi radicalement. D'ailleurs, puisque nous sommes dans le sujet, notre Amanda déteste les changements, l'imprévu. Elle fuit devant l'inconnu ou bien, elle se cache, intriguée par la tournure des événements. Dans ses prunelles brillent une soif de connaissance impossible - ou presque - à combler. Elle veut toujours aller au fond de tout, connaître la moindre information qui lui aurait échappé par mégarde. Avide de connaissance en d'autres termes. Ce qui m'amène à dire qu'elle est toujours entourée de livres. Oh, certes, elle a épluché tous ceux se trouvant là où elle demeure depuis 17 ans. Toutefois, une relecture ne fait de mal à personne, non? Qu'importe, Amanda n'est pas seulement un rat de bibliothèque. En effet, mais elle a la personnalité avec vient avec. Réservée et timide, on pourrait qualifier son comportement de casanier tant la blancheur de sa peau exprime le peu de temps passant sous le soleil. On pourrait en déduire qu'elle a une fascination pour les endroits sombres tant ils regorgent de mystère. Voilà qu'une autre facette vous ait révélé. Vous en devinerez que cette ange se trouve à être la plus curieuse qui soit. Toutefois, elle n'est pas du genre à enfreindre les règlements établis par celui qui l'a recueilli jadis. En réalité, elle connaît les limites et elle ne tente jamais de les dépasser sous peine de connaître la colère de son maître, ce dont elle redoute le plus. Derrière cette carapace de jeune femme obéissante, se cache une âme tendre, douce, souriante (en l'occurence, enjouée tout de même) et rêveuse. Je dis rêveuse puisqu'elle s'évade souvent dans le monde qu'elle s'est créé. Non, pas parce que l'île ne soit pas splendide, au contraire, c'est ce même monde qui l'oblige à garder la foi et à rester réservée. Donc, ne vous étonné pas d'entendre des propos inoportuns dans la présente conversation que vous aurez éventuellement avec elle. Elle réfléchit le plus souvent à voix haute. Alors, la seule manière de savoir si elle s'adresse à vous c'est qu'elle vous regarde dans les yeux comme si elle vous fusillait du regard. Voilà qui fait le tour pour le moment. Sans doute, une rencontre lui fera connaître que de dépasser les limites peut être libérateur.
  • Signe(s) particulier(s) Mental(aux): Très imaginative, mais sinon, elle n'a aucun problème mental. Cependant, elle des tics nerveux bien apparents comme le fait de jouer après ses cheveux ou encore de replacer sa tunique.
  • Qualités: Généreuse, rendre service ne la dérange pas et elle s'adonne entièrement à un blessé ou encore un malade lorsque celui-ci réclame des soins. Elle reste au chevet jusqu'à ce que cette personne se rétablisse. Amanda est donc très gentille, compréhensive et une bonne confidente puisqu'elle garde secret tout ce dont on lui confie si on ne lui donne pas l'ordre d'aller le dire à quelqu'un.
  • Défauts:Parfois, sa curiosité peut être vue comme un défaut puisque ça vient compulsif. Par ailleurs, on lui remet souvent en doute sa soumission à la foi, prétextant qu'elle a mieux à faire de ses journées. Sinon, si elle a ses défauts, elle se cache, car peu de gens l'on vu agir de manière détestable. Mais, n'allez pas croire qu'elle n'en possède aucun. Il suffit parfois d'un événement pour que le papillon ne sorte de son cocon.



III- Apparence physique


  • Physique: En la regardant dans les moindres détails, oui on pourrait dire qu'elle provient de la race Aryenne elle-même. Cheveux d'une blondeur rappelant un vaste champs de blé, des yeux pêchés dans la mer la plus pure qui soit et une peau soyeuse semblable à la soie elle-même. Certes, un ange dans ses plus beaux atours. La blancheur de sa peau réside dans le fait qu'elle passe peu de temps au soleil, trop occupée à se soumettre à ses idéologies. Pourtant, ironiquement, c'est ce qui fait qu'elle semble si accessible et si douce. Elle est plutôt menue et elle ne cherche pas nécessairement à attirer l'attention. Dans ses vêtements blancs de préférence, elle porte majoritairement une tunique blanche en mettant en valeur ses gloires féminines en y ajoutant un fil d'or sous sa poitrine qu'elle attache derrière. Dès lors, Amanda ne s'aventure pas trop sur le chemin de l'extravagence. Sa chevelure fluide tombant en une cascade dans son dos est joliement ondulée pour faire concept avec les vagues de la mer. Encore une fois, elle mise sur la simplicité et disons seulement que ce terme résume la personne qu'est cette ange. La plupart du temps, voire toujours, elle préfère marcher pieds nus plutôt que de revêtir des chaussures qui ne lui procurent pas un certain bien-être. Ainsi donc, elle se promène aisément sur un tapis de pierres sans grimacer de douleur.

    Par ailleurs, si vous croisez Amanda, elle marche la plupart du temps les mains rabattues l'une sur l'autre, la tête légèrement baissée, signe constant de sa soumission. D'une démarche légère, elle renie le fait qu'elle attire l'oeil. Modeste, on lui vante souvent le doux mystère règnant dans ses pupilles. Ses iris ne sont également pas exempt de compliments distingués. Elle ne se recouvre pas le visage de tous ces artifices qu'on appelle «maquillage». Elle opte pour le look naturel depuis toujours et les défauts passagers font partis de la nature. Toutefois, on se demande le secret de sa peau lisse et parfaite à tout coup. Et avec raison d'ailleurs. Dans un ordre différent d'idée, il faut mentionner qu'elle semble toujours sourire, car on aperçoit l'ombre d'un à chaque rencontre. Si mademoiselle est heureuse ou radieuse, il est d'autant plus apparent.
  • Signe(s)particuliers Physique(s) : Il s'agit plutôt d'un bracelet d'or attaché à sa cheville qu'elle renouvelle chaque année pour assurer protection, bonheur et amour à sa personne, le dernier élément ne s'étant toujours pas pointé dans sa vie.


V- Armes & Pouvoirs


  • Pouvoirs: Le pouvoir de guérison et celui de lire dans les pensées. D'ailleurs, ce dernier lui cause plus de tort que de bien étant donné qu'elle ne le contrôle pas toujours à son aise.
  • Armes: Étant de nature pacifiste, elle n'a pas d'armes et s'en tient plutôt loin d'ailleurs. Non, pas qu'elle ne supporte pas leur vue, mais disons qu'il ne s'agit pas d'une nécessité dans sa vie de prêtresse.
  • Talents/Hobby/Loisirs: Elle aime s'évader dans son monde imaginaire, se promener pieds nus dans la forêt, prier et se recueillir ainsi que soigner un blessé ou encore un malade. D'ailleurs, elle y est très douée pour s'être atteler à cette tâche très jeune.


VI- Hors rp


- Comment avez vous eue connaissance du forum? Sur Muileata.
- Que pensez vous du design? Il est superbe. Il m'a donné goût de m'inscrire.
- Des suggestions? Je n'en vois pas pour le moment, n'ayant pas parcouru le forum dans son intégralité. Cependant, comme vous repartez à neuf, je me demandais si vos fidèles de votre ancienne adresse vous rejoindrons bientôt.
- Le mot de la fin?
Amanda fit le signe de la croix sur elle avant de se lever pour quitter la pièce. Remise à elle-même, elle sentit le bien-être l'envahir. Elle s'était légèrement repentie de quelques péchés insignifiants, donc nullement assez important pour aller dans le confessionnal. Elle se dirigea vers les couloirs dans l'idée de déambuler comme de nombreux fidèles...


Dernière édition par Amanda Philys le Lun 23 Juin - 20:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Amanda Philys   Lun 23 Juin - 19:56

IV- Biographie


  • Histoire:
    Aujourd'hui, le grand Prêtre fit venir une prêtresse très pratiquante, sans doute sa plus fidèle parmi les siens. Les bras croisés d'une respectueuse façon, la jeune femme s'aventurait dans les couloirs la tête baissée tout en sachant très bien où elle se dirigeait. Après tout, elle connaissait cet endroit comme elle connaissait sa main. Parfaitement. Elle serait devenue aveugle qu'on l'aurait cru toujours voyante tant sa démarche inspirait la confiance et une certaine détermination. Sa chevelure dorée suivait les mouvements de son corps en flottant dans les airs, avec l'apparence d'être aussi légère qu'une plume. Sa tunique blanche cintrée par un fil d'or sous sa poitrine balayait le sol à chaque mouvement de pieds. Elle ne portait pas son attention ailleurs que sur ce sol de pierres longtemps admiré par ces pupilles assoifées de connaissances.

    "Amanda..." souffla une vent suave transportée par le vent traversant le temple.

    Elle s'arrêta dans sa course et leva finalement la tête, l'air intrigué par cette voix qui lui était portant familière. Elle lévita ses yeux pour ne trouver provenance nulle part. Pourtant, elle semblait provenir de ce jardin intérieure illuminée par les rayons clairs et anormalement blancs du soleil comme s'il faisait nuageux en permanence. Sans se soucis de son demandeur, à savoir le Grand Prêtre, elle se dirigea vers cette cour, cherchant l'origine de l'écho de son prénom. Sa curiosité lui fit perdre la notion du temps, oubliant ce pourquoi on l'avait demandé au départ. Et ironiquement, cette ange était bien la dernière personne qui oublierait ce genre de détail.

    "Amanda..." dit à nouveau la mystérieuse voix.

    Sans commencer à s'affoler, elle eut soudainement une illumination. Son visage s'éclaircissa, comprenant le tout. On pouvait donc en déduire qu'Amanda possédait un esprit assez rusé et vif d'esprit. Cette fois-ci, elle se transporta dans son monde, oubliant celui dans lequel son enveloppe charnelle vivait...

    Dans un monde où l'on ne connaît que douceur et gentilesse, vivait, dans un petit village en bordure de l'eau à environ dix minutes de marche de l'Embarcadère. Toutefois, cette société angélique vivait sans perturbation et personne cherchait à les taquiner. Les gens se connaissaient tous et les rumeurs circulaient rapidement. Très vite, après près de vingt minutes après avoir annoncé la nouvelle, on sut que François et Sania Philys étaient pour devenir des parents après quelques semaines de mariage.

    Neuf mois plus tard, l'enfant chérie tant attendu naquît et prit le nom d'Amanda Philys. Un bébé magnifique aux traits pareillement à ses parents. Pendant deux ans, elle vécut dans l'amour et les soins prodigués par ses paternels qui lui donnèrent tout. Ils la chérissaient puisqu'il s'agissait de la prunelle de leurs yeux. Un enfant béni des Dieux disait-on. Pourtant, un soir, le tout s'écroula. Pour la première fois, on vint saccager leur village dans le but de le soustraire de ce monde. Pourquoi? La raison échappe toujours...

    François commanda à sa femme de s'enfuir avec l'enfant. Celle-ci obeit, embrassant son mari sans se soucier que ce serait la dernière fois. Elle prit le chemin opposé à celui que leurs malfaiteurs empruntaient pour venir. Certes, elle se dirigea très certainement vers l'Embarcadère. Oh! on lui avait souvent vendu les mérites de cette île magique de l'autre côté de ce brouillard. Des anges de son village y étaient partis, curieux, pour ne jamais revenir. Certains revenaient pour amener leur famille avec eux, mais la plupart y restaient, insoucieux de leurs géniteurs.

    Sania allait se réfugier dans la première habitation qu'elle aperçut, à savoir une vieille petite demeure à une pièce en pierre tombant en ruines. Toutefois, fait étonnant, le toit de bois tenait toujours et évitait de se faire mouiller si une pluie se mettait à tomber. Néanmoins, elle permettait d'être une cachette redoutable tant elle était peinturée de plantes grimpantes. Elle s'y cacha avec Amanda et finit par s'endormir, prise par la fatigue d'avoir autant couru. Le lendemain, la faible lueur matinale des 5 heures trente du matin la réveilla. Une silhouette se dressait dans l'embrasure de la porte et ne semblait pas bouger. Paniquée, elle serra fortement l'enfant dans ses bras.

    "Qui êtes-vous?" demanda-t-elle.

    "Faites-moi confiance... et suivez-moi!" répondit la silhouette.

    Dès lors, le son de la voix qui comprendre à Sania qu'il s'agissait d'un homme. Sa voix assez chaleureuse la résigna à le suivre. Il l'emmena à l'Embarcadère et lui dit qu'il s'agissait d'un meneur de barque.

    "Je sais ce qui est arrivé à votre village... Je vous emmène à un endroit sûr..."

    À ce moment-là, elle hésita. Et François? Qu'advenait-il de lui? Elle indiqua au dit meneur de barque de l'attendre, qu'elle reviendrait d'ici une heure avec son mari. Si jamais le temps était écoulé et qu'elle n'apparaissait toujours pas, de partir sur l'île avec Amanda. Il lui promit d'attendre. Comme il s'y attendait, elle ne revint pour ainsi dire jamais. Pendant cette heure interminable à surveiller la direction dans laquelle elle s'était précipitée, l'enfant dormi à point fermé, innocente. Il finit par l'embarquer pour la mener dans un endroit où l'on prendrait soin d'elle.

    On ne répondit pas à la porte du Temple. Il finit par s'impatienter pour laisser l'enfant sur le seuil. Quelques minutes, on ouvrit pour ne découvrir qu'un enfant endormi. L'homme en tunique la prit dans ses bras et la contempla.

    "Pauvre enfant... Pauvre orpheline..."

    Il se promit de lui donner une éducation exemplaire et de la soumettre à la volonté des Dieux.


    Amanda revint à elle et se mit à respirer fortement en haletant beaucoup.

    "Amanda?" proféra une voix masculine à l'arrière.

    Aussitôt, elle se retourna et se retrouve face à face au Grand Prêtre.

    "Pardonnez-moi de mon retard. J'ai été retenu." s'enquit-t-elle.

    Il l'excusa, ne pouvant faire autrement devant ces yeux innocents. Comme elle était devenue une jeune femme accomplie. Certes, c'était sans doute la plus merveilleuse de ses fidèles. Il n'osait même pas imaginer sa vie sans toute cette éducation. Que serait-elle devenue? Il finit par soupirer et pardonna à Amanda en esquissant un sourire.

    "Vous vouliez me voir?" questionna-t-elle.

    "Oui. Je voulais prier en votre compagnie. Vous êtes si pratiquante qu'il est agréable de le faire avec vous."

    Elle le remercia et finit par le suivre.

    "Je voudrais vous remercier de m'avoir pris en charge de cette façon. Je n'imagine pas vie meilleure que celle que vous m'avez permis d'avoir." dit-elle au bout d'un moment de silence.

    "Il faut remercier les Dieux, Amanda. Ce sont eux qui m'ont dicté ma conduite et le chemin à prendre. Tu n'as été qu'un événement dans ma quête. Un événement heureux dirais-je même."

    Amanda sourit, visiblement flattée. La route se termina en silence. Et pendant celle-ci, elle se rappela les années d'enseignement reçu par le Grand Prêtre en ces lieux saints. Certes, elle non plus n'imaginait pas meilleure vie que celle qui lui donna. C'est cette vie qui lui permit d'être aussi obéissante et généreuse envers les siens. Très jeune, il lui avait appris à soigner quiconque le commandait, à coudre si nécessaire et à cuisiner en cas de nécessité. Par ailleurs, il l'avait fait soumettre de prier chaque matin et chaque soir et même avant chaque repas. Sans oublier de prier pour que celui ou celle qu'elle soigne se rétablisse le plus rapidement possible. Une vie résolue et remise entre les mains de celui qui en prendrait grand soin. Ses longues années d'apprentissage lui firent aimer les mots et la lecture et le fait de vouloir en savoir plus. Il ne se passait un jour où elle ne lisait pas. Et c'est ce même univers des mots qui est à l'origine du monde qu'elle s'est elle-même créée de toute pièce.

    Ses ailes ne lui servent qu'en cas d'extrême urgence. Elle n'a jamais osé les utiliser pour son propre plaisir. Après tout, c'est ce qu'on lui a dicté. Jamais elle désobéirait aux ordres. La fureur des Dieux... jamais! Cela l'effraie trop pour se l'être imagée à maintes reprises.

    Enfin bref, voilà qui fait le tour...

  • Animal de Compagnie:Non, aucun. Cependant, si elle rencontre un animal en détresse dans la forêt, elle le cueille et le soigne jusqu'à ce qu'il se rétablisse. Ensuite, elle le relâche. Elle n'aime pas trop retenir des animaux captifs, préférant leur offrir une pleine liberté à une liberté limitée.


Dernière édition par Amanda Philys le Lun 23 Juin - 20:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
Amanda Philys
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Enfin une star chez les pécores, moi ! [New/Amanda Lear]
» Amanda K. Mayers ? Froide est la douleur de croire que la chaleur ne reviendra jamais
» « Amanda tu es là et je n'est plus peur ... » | Libre
» Questionnaire de répartion d'Amanda Sullivan
» Enfin, une bibliothèque (Amanda Phénix)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ynis Witrin v3 :: ~.*.~ Hors Rp ~.*.~ :: Archives :: Fiches-
Sauter vers: