Ynis Witrin v3

Les armées démoniaques assiègent le Continent, mais une île résiste toujours
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Terrain pour planter le profit (PV Glow)

Aller en bas 
AuteurMessage
Dianka Jeni
Commerçante
avatar

Masculin Nombre de messages : 5
Age : 30
Localisation : Dans un commerce près de chez vous
En deux mots : Vendeuse très particulière. Ne sous-estimez pas ses objets à vendre!
Date d'inscription : 07/07/2009

MessageSujet: Terrain pour planter le profit (PV Glow)   Dim 12 Juil - 18:29

Partir en voyage n’était jamais une chose facile. Se déconnecter d’un lieu tel que Cassilmena n’était pas une chose simple pour notre petit génie qui, après des centaines d’années, était laissée à elle-même avec ces nouvelles aptitudes qu’elle possédait. Que faire maintenant de sa vie ? Fallait-il trouver de nouveaux maitres afin de combler leurs besoins ? Les questions continuaient de traverser la tête de la pauvre Dianka qui continuait de mettre un pied devant l’autre sur un chemin sablonneux sillonnant les prairies.

- Ah mince… C’est fou comme j’ai faim !

Toute cette route avait ouvert l’appétit de la génie superficielle qui était souvent habituée de tout avoir lors de son règne d’enfant roi. Par chance, c’est en montant une petite colline qu’elle aperçut au loin un petit village. Elle était sauvée. Enfin… son bedon était sauvé ! Elle s’imaginait tellement déguster un bon bol de riz avec un peu de pain pour gaver ce ventre qui criait tant famine.

La génie se dépêcha pour fouiller dans sa bourse afin de préparer ses futures dépenses. Elle s’attendait à percuter quelques pièces du toucher. Malheureusement pour elle, il n’y avait plus rien. D’un air angoissé, elle se dépêcha de regarder de ses propres yeux le contenu de son sac à monnaie. Rien ! Vide ! Nada ! Il ne restait plus qu’un petit moustique agonissant dans le fond du sac. C’était pour Dianka toute une catastrophe ! Il fallait absolument trouver une solution afin de trouver de l’argent rapidement et facilement.

La jeune femme tourna un peu en rond, tentant de trouver une solution à son problème.


- Voler les gens ? Non… ce n’est pas une bonne idée… vendre mon corps ? Humm….. mieux vaut trouver autre choses…. Un commerce ?......un commerce !

Après plusieurs tentatives, l’idée de devenir commerçant attira de plus en plus l’esprit superficielle de notre très chère dame. Il ne restait plus qu’à trouver la marchandise à vendre, une marchandise qui pouvait lui offrir beaucoup d’argent :

- Des fleurs ? Berk…non ! Des médicaments ? Non… je n’ai rien d’une herboriste ! Des vêtements alors ? Pff… si ils pensent que je vais leur vendre mes créations …

Ce petit point embêta un peu Dianka. Elle n’était pas pour vendre un truc auquel elle n’allait pas être intéressée. C’était totalement ironique ! Mieux valait prendre le temps d’y penser et de s’occuper d’un lieu ou installer son petit kiosque.

Continuant d’avancer, un petit terrain était à la vue de tous. Tout défriché et offrant une belle vue sur la ville, on ne pouvait pas rêver mieux comme lieu. Mademoiselle Jeni s’empressa de rejoindre ce lieu afin d’en faire sa propre propriété privée.

Arrivée dans les lieux, elle ne porta pas attention à ce qui se passait aux alentours. Oh que non ! Elle était beaucoup trop concentrée sur cette envie de tout construire au moindre claquement de doigts. Si déterminée à faire de ce coin un lieu de commerce, elle leva les bras dans les airs en criant :


- Que le commerce de Dianka Jeni ouvre ses portes !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lucboy.ssr.be
Glow Pulcinella
Commerçante de fioles
avatar

Féminin Nombre de messages : 11
Localisation : dans sa roulotte ou en train de comploter
En deux mots : Magicienne espiègle et commerçante, qui a plus d'un tour dans son sac.
Date d'inscription : 07/07/2009

MessageSujet: Re: Terrain pour planter le profit (PV Glow)   Dim 12 Juil - 21:00

    Ainsi donc, d’après cet adorable meneur de barques qui l’avait accompagné jusqu’aux rivages, Glow se trouvait sur une île qui se prénommait Ynis Witrin. Une drôle d’appellation pour un petit bout de continent qui allait sûrement la changer de tout ce qu’elle avait vu jusqu’à présent. En arrivant sur cette parcelle de terre, elle s’était empressée de penser à un endroit confortable où elle pourrait placer son commerce, s’arrangeant pour que tout marche dans les règles de l’art. Elle espérait du fond du cœur qu’elle ferait des bénéfices, et que son idée pour le moins originale en charmerait plus d’un. Elle ne souhaitait pas être en faillite dès le début, et si elle venait à susciter l’indifférence de son prochain, qui sait comment elle allait pouvoir s’y prendre ? Ce fut donc avec Rainbow sur son épaule droite, et sa besace sur son épaule gauche qu’elle avança dans cet espace industrialisé qui faisait partie intégrante de la Cité de verre. Elle y trouva une multitude de commerces, qui lui semblèrent deux fois plus prolifiques que ceux que les magiciens de son pays natal avaient sous leur responsabilité. Ce détail eut le don de la stresser, et elle regarda autour d’elle pour constater l’étendue de tout ce business dont elle devait faire partie, et cela en se trouvant une place de premier choix. Elle remarqua qu’il y en avait pour tous les domaines, et elle pria pour que personne n’ait déjà eu l’idée farfelue de commercialiser l’Amour pour qu’il soit à portée de tous. Elle avait consacré tant d’années à la conception de ce marchandage, qu’elle voulait que tout fonctionne du premier coup. Elle s’était trop longtemps débrouillée par elle-même pour essuyer un cuisant échec. Ainsi, elle ne se laisserait pas faire quoiqu’il arrive, et pousserait toujours plus loin ses investigations pour arriver à ses fins.

    Tandis qu’elle marchait avec pour objectif de débusquer un endroit bien à elle, Glow finit par trouver son bonheur en jetant son dévolu sur un espace défriché, qui n’attendait plus qu’une commerçante bienveillante telle qu’elle pour l’exploiter au maximum. Un sourire amplement satisfait vint fendre ses pétales de rose qu’elle avait colorés d’un vermeille si particulier, après quoi elle s’avança avec la certitude que cet endroit lui appartiendrait. C’est vrai, qui d’autre se trouvait dans les environs et était en train de loucher sur ce magnifique espace terreux qui lui était destiné depuis le début ? Personne, enfin du moins pour le moment. Notre magicienne alla donc inspecter les environs et quitta un instant les lieux pour aller se renseigner auprès des autres marchands qui lui assurèrent que cette partie qui ne signifiait rien en apparence, n’appartenait à personne et qu’elle pouvait la convoiter autant qu’elle le souhaitait. Chose faite, ce fut encore une fois un splendide sourire aux lèvres que la demoiselle revint sur ses pas. Tout à coup, elle abandonna tout enthousiasme lorsqu’elle aperçut une femme à l’accoutrement aussi coloré qu’elle s’approcher du terrain de ses futurs bénéfices, et s’auto-proclamer maîtresse de ce dernier. La bouche de Glow forma un « o » outragé, qui exprimait son mécontentement. Le volcan qui bouillonnait intérieurement en elle était prêt à entrer en éruption. Mais tout d’abord, il fallait qu’elle montre à quel point elle avait de l’énergie à revendre, prouvant ainsi à cette vache à lait siliconé qu’elle pouvait faire bien mieux qu’elle.

    « Elle va voir de quel bois je me chauffe, cette greluche … » murmura-t-elle sous l’air inquiet de son oiseau qui s’envola, pour aller trouver une position confortable. De là, il observerait la situation qui s’apprêtait à être explosive.

    Quoi de plus irrésistible qu’une rivalité naissante entre femmes ? Celle-ci promettait d’être exquise, puisque les tempéraments respectifs de ces deux là pouvaient former un cocktail explosif. Elles n’avaient pas encore pris conscience de l’avantage que cela pouvait représenter si jamais elles venaient à s’allier, et pour l’heure, mademoiselle Pulcinella était trop individualiste pour laisser une quelconque part à cette tierce personne. Elle ne la connaissait guère, et elle ne voulait point apprendre à la cerner, parce qu’elle n’en avait rien à cirer du commerce qu’elle s’apprêtait à faire apparaître. Tout ce que la mage désirait, c’était avoir ce terrain rien que pour elle, et peu lui importait les manières et les principes qu’on lui avait inculqués auparavant. Elle était prête à oublier toutes les leçons de courtoisie de ses parents ignorants pour faire affront à autrui, et obtenir ce que bon lui semblait. Ainsi, avec une grâce inébranlable et indéniable, elle sortit son parchemin qu’elle déroula aussi rapidement que l’éclair, laissant son index en caresser les runes qui finirent par prendre vie. De là, dans une poussière d’étoiles se matérialisa une roulotte, d’un luxe tout à fait singulier et qui en dépit de sa vieillesse, avait encore de quoi tenir le rythme. Cette dernière vint faire son entrée en force sous les yeux de Dianka, qui allait pouvoir se lamenter sur son sort si elle n’avait pas encore trouver un moyen de se faire respecter par la magicienne. En attendant, notre petite prétentieuse de première renommée, s’en alla en sautillant vers sa roulotte, dont elle ouvrit le compartiment qui servirait de stand. A l’intérieur, tout le matériel nécessaire qu’elle avait transporté des égouts de sa ville natale jusqu’à ici était exposé, pour prouver à la clientèle qu’elle n’était pas une alchimiste de pacotille. Après tout, à quoi bon vendre des fioles si on n’avait pas la preuve de leur authenticité ?

    « Que le commerce de Glow Pulcinella ouvre ses portes ! » s’exclama-t-elle en reprenant exprès la même formule que la génie, et cela dans l’unique but de la provoquer.

    Son sourire enjôleur et son optimisme ravageur commencèrent à attirer quelques personnes, qui s’interrogèrent sur la nature de ce nouveau commerce. On fut tout d’abord interloqué par l’extravagance de sa propriétaire, dont la chevelure bleutée, la peau mate et le tatouage rose en forme d’étoile qui se trouvait sur le dos de sa main droite, représentaient l’exotisme à eux tout seuls.

    « Ce terrain est MIEN ! »

    Inutile de préciser que cette déclaration était directement adressée à notre génie, qui devait absolument trouver un moyen de se faire une place au milieu de tout ça. Allait-elle triompher devant l’imposante roulotte qui recelait plus d’un remède pour obtenir l’Amour sous toutes les formes qu’il soit ? C’est ce que nous allons voir dans le prochain post de ce topic.


Dernière édition par Glow Pulcinella le Ven 24 Juil - 9:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nelyss.exsay.fr/
Dianka Jeni
Commerçante
avatar

Masculin Nombre de messages : 5
Age : 30
Localisation : Dans un commerce près de chez vous
En deux mots : Vendeuse très particulière. Ne sous-estimez pas ses objets à vendre!
Date d'inscription : 07/07/2009

MessageSujet: Re: Terrain pour planter le profit (PV Glow)   Lun 13 Juil - 1:50

Après de tels cris qui semblaient officialiser ma nouvelle propriété privée, il était désormais de mon devoir de l’indiquer grâce à une petite affiche en bois. D’un claquement de doigts, un marteau et une pancarte apparut devant moi. Grâce à plusieurs grands coups sur le poteau, l’affiche « COMMERCE DE DIANKA ! » fut offert aux yeux de tous et chacun qui allaient passer dans le coin. Je recula de quelques décimètres afin de regarder le début d’une toute nouvelle carrière, celle de commercante.

Par contre, j’ignorais que la concurrence allait venir aussi rapidement. C’est en me retournant pour installer mon kiosque que je vis une étrangère s’approcher du terrain tout en faisant apparaitre un petit commerce sur roulettes. D’un cri de sa part, elle venait tout juste de crier la même chose que moi…mais avec une certaine variante, de quoi me faire éclater de rage.


*Quoi ?!? Mais n’a-t-elle pas lu mon écriteau ?!? C’est injuste !!!*


La voyant s’installer à l’intérieur de sa roulotte, je n’allais pas laisser passer une occasion de lui dire ma façon de penser. Oh que non ! Elle n’allait pas gagner aussi facilement. Foi de Dianka Jeni, elle n’allait pas s’en tirer aussi facilement.

Je m’apprêtais à faire les premiers pas de guerre quand plusieurs clients se mirent à me dépasser pour découvrir ce nouveau commerce qui leur était désormais disponible. L’un d’eux me poussa, m’envoyant tête première dans une marre de boue. Un autre gamin, ne voyant pas que mon visage était toujours par terre ne se gêna pas pour marcher sur ma tête afin d’aller voir les nouveaux articles en vente. Pour Glow, il s’agissait surement d’une bonne occasion pour vendre. Pour ma part, il s’agissait d’un compte à rendre. Sortant ma tête hors de la boue, mon visage boueux reflétait la vengeance et la colère qu’une petite enfant gâtée pouvait ressentir lorsque le voisin possédait quelque chose qu’elle n’avait pas.

Je me relevai, la robe toute tâchée. Horrifiée d’un tel désastre, l’envie de changer de vêtement me traversa l’esprit afin d’éviter toutes moqueries. D’un claquement de doigts, la robe bleue que je portais noblement se transforma aussitôt en robe à bustier bleue. Mes épaules étaient désormais libres et prêtes à faire de grands signes qui allaient appuyer mes dires. Pour compléter le tout, un petit collier de perles orna mon cou. J’étais désormais prête à affronter cette petite peste.

J’avançai, sillonnant les nombreux clients, tentant tant bien de rejoindre cette enquiquineuse de magicienne. La plupart des clients me bousculèrent, me demandant de respecter la file comme tous les autres. Je n’en avais rien à faire de ce règlement. Mon égo avait été blessé et je voulais des excuses de la part de cette petite cruche. Malgré mon indifférence face aux clients, l’une d’elles m’arrêta en me prenant le bras :


- EH VOUS ! Personne ne vous a dit que c’était chacun son tour ?

D’un air totalement agacé, je m’approcha à quelques millimètres du visage de cette cliente effrontée qui n’avait qu’une trentaine d’années en lui disant :

- Et vous ? Personne ne vous a dit que votre bustier débordait quand vous étiez agaçante ?
- Pff… ! Mais qu’est-ce que vous racontez……EHHHHH !!!! dit-elle voyant que son buste était en train de gonfler à une vitesse incroyable.

La cliente fut si paniquée qu’elle tournoya de tous les cotés, assommant d’autres clients grâce à son bonnet F et faisant fuir ceux qu’elle ne touchait pas. Telle une poule sans tête, elle se dirigea vers le village. Pour ma part, c’était le moment rêvé pour aller parler à cette petite peste de Glow :

- Salut toi ! Je ne sais pas si tu connais le proverbe : Premier arrivé, premier servi ? C’est un beau proverbe, non ? C’est justement bête car il te concerne ! J’étais là avant toi. Donc, si tu ne veut pas que je te transforme en laidron, je te conseille de t’ôter de mon terrain. L’écriteau dit que ce lieu est à moi. Dianka, c’est moi ! Compris ?

Ces paroles n’avaient rien de doux. Il me fallait être le plus menaçante possible pour la faire décoller de mon lieu de commerce. Je n’allais pas accepter la rivalité dans ces lieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lucboy.ssr.be
Glow Pulcinella
Commerçante de fioles
avatar

Féminin Nombre de messages : 11
Localisation : dans sa roulotte ou en train de comploter
En deux mots : Magicienne espiègle et commerçante, qui a plus d'un tour dans son sac.
Date d'inscription : 07/07/2009

MessageSujet: Re: Terrain pour planter le profit (PV Glow)   Mer 15 Juil - 14:40

    Après qu’elle n’ai fait son charmant reproche à sa rivale, Glow retroussa ses manches pour accueillir ses premiers clients. Pendant que Dianka était en train de broyer du noir et cogitait activement pour se venger de ce que lui avait fait la magicienne, cette dernière avait commencé son business sans plus tarder, accueillant avec joie les premières demandes qui lui parvinrent. Elle ne voulait pas perdre de temps, parce qu’elle n’était pas naïve au point de ne pas comprendre que la concurrence allait être rude, et que l’autre greluche n’allait probablement pas laisser passer sa chance. Par conséquent, chaque minute comptait et ainsi, toutes les pièces d’or amassées pourraient renflouer les caisses de la demoiselle, tandis que l’autre marchande, plus têtue que jamais, s’approchait à grands pas d’elle. Pendant que Glow prenait en compte toutes les situations qu’on lui expliquait précisément, Rainbow observait curieusement les agissements de la génie. Si il avait eu la possibilité de dire ne serait-ce qu’un mot, il rirait allègrement de sa chute dans une flaque de boue. Il sembla prévenir sa maîtresse de cet accident en l’interpellant tout en se posant sur son épaule. Délicatement, il lui mordilla son oreille droite pour lui faire savoir qu’il était là, et qu’elle ferait mieux de s’extirper de sa concentration pour observer une scène très amusante. En effet, en apercevant Dianka qui se faisait écraser la tête par ses clients tout excités, elle éclata de rire et ne se gêna pas pour faire part à ses acheteurs potentiels de ce gag, pour le moins hilarant. Toutefois, si la génie continuait de faire son clown, il se pouvait fort bien que les clients soient attirés par sa maladresse. Mais heureusement pour Glow, cette chute comique n’était pas une méthode pour attirer son prochain, mais bien une farce du destin qui s’en était pris à elle. Bien fait, ça lui apprendrait à voler les places des autres commerçants. Et tout en distribuant activement ses fioles en échange desquelles elle recevait des sommes colossales, elle s’affola en voyant l’intruse changer radicalement de tenue en un claquement de doigts.

    « Grr mais c’est quoi ce spécimen ? A la voir agir, je suis sûre qu’elle va encore me chercher des crosses. »

    Aussitôt, elle se demanda quelle race magique était capable de se changer en deux temps trois mouvements. Peut-être s’agissait-il d’une autre magicienne ? Dans ce cas là, elle se montrerait peut-être plus indulgente, mais la rivalité serait toujours présente, ce qui l’empêcherait de se montrer magnanime. Elle n’avait pas envie de passer pour une fille facile et cela dans tous les sens du terme. Elle avait besoin de cet argent coûte que coûte, et Dianka pouvait bien s’attaquer à sa clientèle dont elle rendait encombrant les attributs corporels, ça ne l’arrêterait pas pour autant. Alors comme ça elle voulait la transformer en laideron, en échange de quoi elle exigerait cet emplacement ? Mais pour qui se prenait-elle ? Sans plus tarder, Glow passa par-dessus le comptoir de sa roulotte, qui pouvait s’assimiler à un mini-bar, cette fois-ci utilisé comme commerce de fioles. Elle manqua de renverser quelques unes de ses créations, mais sa perruche multicolore les rattrapa au vol, avec une habileté à couper le souffle. Pendant que les deux filles se disputeraient comme des souillonnes, l’animal se chargerait probablement de préserver la clientèle de sa maîtresse, en se montrant plus féérique que jamais. Et ça ne loupa pas, puisque les enfants des quelques femmes demandant service à mademoiselle Pulcinella, s’émerveillèrent devant son plumage qui possédait les couleurs de l’arc-en-ciel. Pendant ce temps, Glow agrippa Dianka par le bras et l’isola de la foule, la menaçant d’un doigt sentencieux, son autre main posée sur la hanche. Elle était légèrement penchée en avant, et son visage était suffisamment proche de celui de Dianka pour la gratifier d’un baiser qu’elle ne donnerait jamais, pour la simple et bonne raison qu’elles étaient ennemies.

    « Alors écoute-moi petite intruse. Tu peux bien me transformer en laideron, tu ne pourras pas m’ôter mon sex appeal, et pour ta gouverne, lorsque je suis arrivée sur cet emplacement il n’y avait personne. J’avais jeté mon dévolu sur cette place bien avant toi, mais comme je ne suis pas une voleuse et que je n’aime pas faire les choses de mon propre chef sans demander l’avis de personne, je suis allée me renseigner auprès des autres commerçants pour savoir si ce terrain appartenait à quelqu’un. Et tu sais ce qu’elles m’ont dit, ces personnes qui sont aussi des collègues ? »

    Elle marqua un silence en tapant du pied droit, puis se focalisa sur le pied gauche en concentrant tout son poids sur celui précédemment utilisé. La bouche en cul-de-poule, elle aurait bien voulu cracher à la figure de cette espèce magique, qui avait le pouvoir de changer de garde-robe comme bon lui semblait. Mais aussitôt, elle reprit son long discours :

    « Hé bien ces commerçants m’ont dit qu’il n’appartenait à personne. J’en déduis donc qu’il est à moi, puisque je l’ai vu en premier, et que toi tu n’avais pas encore mis ton grain de sel. Si tu crois qu’avec ton bustier bleu clair tu parviendras à attirer les gens, tu te mettras le doigt dans l’œil, car bien qu’importante, l’apparence ne fait pas tout dans le commerce. »

    Jalousie quand tu nous tiens ! Ce défaut typiquement Glowesque ressortait de manière flagrante, et elle ne s’en rendait pas compte malgré elle.


Dernière édition par Glow Pulcinella le Ven 24 Juil - 9:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nelyss.exsay.fr/
Dianka Jeni
Commerçante
avatar

Masculin Nombre de messages : 5
Age : 30
Localisation : Dans un commerce près de chez vous
En deux mots : Vendeuse très particulière. Ne sous-estimez pas ses objets à vendre!
Date d'inscription : 07/07/2009

MessageSujet: Re: Terrain pour planter le profit (PV Glow)   Ven 17 Juil - 16:26

Je n’avais absolument plus rien à perdre. Ma réputation d’enfant roi était en jeu. Il fallait absolument régler ce conflit à tout coup. Selon moi, il n’existait qu’une seule solution possible : que cette Glow « Puce sur les nerfs » quitte cet endroit le plus tôt possible. Je ne pus attendre trop longtemps. Mon attaque envers les clientes avait animé la rage de ma rivale jusqu’au point de passer par-dessus le comptoir plutôt que d’en faire le tour.

- Quoi ? Tu veux te battre ?!? Allez, je t’attends ! Tu vas voir ! Je suis championne en art martiaux, au judo... et en vélo… ARGH !


Je m’apprêtai à continuer ces vantardises quand cette magicienne me prit le bras afin de m’amener à l’écart. Avait-elle de mauvaises intentions derrière la tête ? À cet instant, je ressentais les mêmes émotions que pouvait vivre un petit garçon quand il se faisait réprimander par la mère de son meilleur ami. C’était souvent étrange comme sensation.

Glow continua de me traîner, utilisant mon bras comme laisse pour chien. Selon elle, elle pouvait être certaine que je n’allais pas m’enfuir sans ce membre qui était pourtant si précieux. Nous étions désormais derrière la roulotte. Mon adversaire s’arrêta, lâchant prise sur mon bras. D’un ton colérique et toujours sur d’elle, elle se mit à me raconter sa version des faits.

Mon premier réflexe fut :


*OH LA MENTEUSE !!! *

Mais plus l’histoire avançait, plus elle semblait être sure d’elle. Il existait donc de nouvelles théories. Soit elle s’était envoyée un sortilège de mémoire afin d’être certaine qu’il s’agisse de la vérité pure et nette, soit elle disait la vérité.

Une fois l’histoire racontée, je commençais légèrement à me demander ce que j’allais faire. Je n’allais pas quitter les lieux aussi facilement. De plus, je n’allais pas passer pour la grande perdante de cette histoire. Oh que non ! Je devais tenir prise sur un nouveau point. Mais quoi ? Je jeta un coup d’œil autour de moi, cherchant une nouvelle porte de sortie.

Mon attention fut aussitôt attirée vers ce petit volatile qui amusait les enfants et motivait les parents à rester plus longtemps. Cette cible me parut fort intéressante. Touchant à cette créature, j’allais surement être capable de marchander avec cette petite sotte.

D’un claquement de doigts, Rainbow, volant à l’aide de ses plumes multicolores, tomba par terre, transformé en poulet rôti déjà prêt à servir. L’un des enfants, qui était sur le point de toucher aux ailes de l’oiseau se mit aussitôt à crier lorsqu’il remarqua la transformation subite de l’animal. Les mères totalement inquiètes à ce que leurs enfants soient aussi transformés en poulets rôtis décidèrent d’emmener les enfants au village, loin de ce lieu qui semblait faire grossir les bustes et changer les oiseaux en diner prêt à manger.

Mon heure de vérité était arrivée. Je croyais être en supériorité face à cette vendeuse de fiole. L’heure était venue de marchander.


- Je crois que je n’ai nul choix de te proposer ceci ! Si je n’ai pas ce terrain, je vais alors te demander 50% de tes profits. Je te conseille d’accepter ou sinon, ton oiseau de malheur restera un repas chauffé toute sa vie.


Ce que j’ignorais était que Glow avait plus d’un tour dans son sac.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lucboy.ssr.be
Glow Pulcinella
Commerçante de fioles
avatar

Féminin Nombre de messages : 11
Localisation : dans sa roulotte ou en train de comploter
En deux mots : Magicienne espiègle et commerçante, qui a plus d'un tour dans son sac.
Date d'inscription : 07/07/2009

MessageSujet: Re: Terrain pour planter le profit (PV Glow)   Ven 24 Juil - 10:32

    La querelle continuait de battre son plein entre les deux demoiselles. Le problème, c’était qu’elles avaient une personnalité bien trempée, et rien ni personne ne pourrait les arrêter tant qu’elles continuaient de s’échauffer mutuellement. Glow perdait de plus en plus patience, parce qu’elle avait conscience de la force de cette génie, mais elle avait tout autant pris connaissance de ses faiblesses, ou de tout autre élément qui lui permettrait de la mettre à plat. Mais pour l’heure, voilà que cette femme inconnue et aux attributs généreux, se permit de transformer son Rainbow en viande toute prête à être mangée par son prochain. Notre magicienne écarquilla les yeux, tandis que sa bouche prit la forme d’un « o » caractéristique de son étonnement mais aussi de son état de choc. Elle resta là, pétrifiée, mais aussi prête à rendre la monnaie de sa pièce à cette fille qui était arrivée de nul part, et qui avait imposé son aura malfaisante. Avant qu’elle ne mette son grain de sel dans toute cette histoire, tout se passait excellemment bien, les clients s’amassaient en un troupeau qu’elle avait rien que pour elle, et maintenant que Dianka avait semé la zizanie, ils s’en allèrent tous. Les mères prirent leurs progénitures par la main et les entraînèrent dans les autres commerces, dans l’espoir que le danger ne les atteindrait pas sitôt qu’elles abandonneraient leur vendeuse. Aussitôt, Glow tomba des nus et sautilla sur place en commençant à serrer les poings, apostrophant toutes les personnes qui étaient à sa portée. Et vas-y que je t’agrippe le bras d’une jeune femme vêtue de couleurs vives et chaleureuses, que j’accoste avec charme un homme aux allures de dandy, ou encore des adolescents à la recherche du grand amour et qui l’envoyèrent paître lorsqu’elle tenta de les appâter. Au bout du compte, le terrain où elle avait planté le profit subit une grosse désertification, tout ça à cause de cette fichue génie qui après avoir constaté la perte de ses clients, s’empressa de lui faire une proposition que mademoiselle Pulcinella refusa catégoriquement :

    « Que dis-tu espèce de voleuse ? 50% de mes profits ? Tu me prends pour qui, pour une pigeonne qui va se laisser rouler dans la farine par une cylindrée ambulante ? Ne crois pas si bien dire, parce que d’une tu ne me connais pas, et de deux, il est hors de question que je fasse du copinage avec toi. Ce n’est pas moi la menteuse qui prétend être en possession de tout et n’importe quoi, alors tu le vois ce terrain hein ? Tu le vois bien hein ? »

    Elle fit cette dernière déclaration en pointant le terrain désert du doigt, puis tout en approchant son index toujours sentencieux de Dianka, elle effectua un mouvement vif et précis qui fit apparaître une boule d’énergie qui se fondit aussitôt sur la génie, et la propulsa à quelques mètres de là !

    « Hé ben tu l’vois plus ! Beuuh !!! »

    Et ce fut une magnifique langue qui sortit de la bouche de Glow. Malgré sa tchatche d’adulte, elle n’en restait pas moins enfant. Cependant, elle ne faisait pas toujours preuve de jugeotte, et pendant qu’elle se battait comme une souillonne en la charitable compagnie de Dianka, Rainbow continuait de se faire rôtir, ce qui eut le don d’énerver davantage notre pauvre mage brimée. Elle s’accroupit aux côté de son animal et s’apitoya sur son pauvre sort, en disant que tout était de la faute de cette génie, que sans son implication douteuse, elle aurait pu faire connaître son marché de l’Amour en deux temps trois mouvements. Ses lamentations furent accompagnées de sanglots prématurés, uniquement engendrés par l’un de ces nombreux caprices qui se voulaient mémorables, mais aussi propices à des colères qui l’étaient tout autant. En fait, pour résumer la situation, la génie qui se trouvait étalée sur le sol à quelques mètres de là (Si Luc me le permet bien), allait devoir déployer énormément d’énergie pour tirer quelque chose de cette commerçante qui, jusqu’à preuve du contraire, s’était toujours débrouillée pour se sortir des pires situations. Malheureusement, lorsqu’elle se trouvait en terrain inconnu, elle savait qu’elle était soumise à des contraintes propres aux territoires où elle se trouvait, et actuellement, elle ne pouvait que se morfondre sous les yeux attendris de la majeure partie de ses collègues. Beaucoup l’avaient surprise en train de demander à plusieurs marchands si il était possible de s’approprier cette parcelle de terre pour en faire son business, et tout le monde avait été touché par son âge, mais aussi par sa débrouillardise qui la rendait plus aventurière que jamais. Elle avait cette hargne mais aussi cette sympathie pour les autres, qui poussaient son prochain à être plus conciliant que jamais, et tandis que Dianka devait se remettre de ses minuscules égratignures, puisque Glow avait retenu une partie de sa force pour ne pas avoir sa mort sur la conscience, une pomme, puis deux, puis trois, furent propulsées sur elle. Il s’agissait tout simplement des marchands qui, conscients de la supercherie dont leur petite protégée venait d’être victime, décidèrent de faire de Dianka un véritable bouc émissaire. La génie bénéficia donc d’une purée de pommes, puis d’une bouillie de tomates appartenant à l’une des vieilles dames qui vendait des fruits et des légumes pour le plaisir de sa clientèle. Les mères de famille qui avaient précédemment fui le champ de bataille, encouragèrent la personne âgée, en la soutenant dans cet ouvrage. On donna l’occasion aux marmômes de passer le temps, à défaut de suivre sagement leurs infantes à travers divers étalages où ils ne pouvaient pas faire les clowns.

    « Moi qui ai bravé tant d’obstacles, me voilà démunie de mon unique bien ! Et après m’avoir ôté ce terrain que je venais d’acquérir honnêtement, voilà qu’on m’enlève mon seul ami, cet oiseau, Rainbow, qui était ma propriété, mon premier amour, le prince céleste qui m’accompagnait perpétuellement durant ce long périple. Ce chemin abrupte qu’est celui de ma destinée, aurait pu s’avérer plus calme et serein, si cette inconnue que vous voyez là, fière, et à la poitrine semblable à celle d’une bimbo en bikini, ne m’avait pas volé le fruit de mon travail ! »

    Après quoi elle se mit à pleurer de plus bel, sur-jouant évidemment sa tristesse qui n’était pas si fictive que cela. Enfin, tout du moins, c’était ce que s’imaginait la majeure partie des marchands qui commencèrent à insulter la génie, en la traitant de garce irréductible, de pourriture, d’enflure, de péripatéticienne camouflée en commerçante pour s’approprier de nouveaux clients de la façon la plus lubrique qu’il soit, et bien d’autres mots encore qui devaient être difficiles à encaisser pour la pauvre Dianka. En attendant, elle ne devait pas s’être attendue à cela, puisqu’en fin de compte, le malheur de Glow fut tourné à son avantage, et ce projet n’avait correctement abouti que parce qu’elle avait ce feeling avec les autres, que la génie n’avait certainement pas, en vue de toutes les marques de violence qu’elle s’apprêtait à recevoir si jamais elle ne calmait pas ses ardeurs, en proposant des marchés onéreux à une pauvre innocente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nelyss.exsay.fr/
Dianka Jeni
Commerçante
avatar

Masculin Nombre de messages : 5
Age : 30
Localisation : Dans un commerce près de chez vous
En deux mots : Vendeuse très particulière. Ne sous-estimez pas ses objets à vendre!
Date d'inscription : 07/07/2009

MessageSujet: Re: Terrain pour planter le profit (PV Glow)   Dim 26 Juil - 4:03

Ces menaces ne suffirent pas pour faire déguerpir la magicienne qui continuait de s’approprier le territoire dont j’étais en train de me battre pour. Bien que j’eus transformé son affreux moineau en poulet rôti, cela ne provoqua qu’une colère plus grande auprès de ma rivale qui continuait de se battre pour ses principes. Je croyais avoir repris le dessus de la situation quand une boule d’énergie me propulsa à quelques mètres de mon point d’origine. Cette attaque là, je ne m’y attendais pas du tout. À vrai dire, je ne m’attendais pas du tout de tout ce qui allait se passer. Moi qui croyais qu’il n’y avait que moi qui ne pouvait qu’avoir raison, je venais de voir la vérité en pleine face.

Suite à l’attaque qui m’envoya vers de nouveaux lieux, je retombai dans cette marre de boue dont j’avais précédemment fait baignade. De nouveau les vêtements et les cheveux recouverts de terre vaseuse, je me rendais compte que cette guerre était loin d’être terminée. Dès que j’allais me relever, cette chipie allait enfin découvrir ce que Dianka Jeni avait dans le sang.

Avec un peu de difficultés à me relever suite aux vêtements lourds enduis par la boue, je réussis à me lever telle une mort vivante dont l’on venait de troubler le sommeil. J’avança de quelques pas quand, soudainement, plusieurs t’atteignirent en plein visage. Le choc de ces fruits contre mon si beau visage me surprirent à m’en refaire tomber par terre, soit encore dans la marre brune. Tête première dans cette baignoire pour porcs, ma rage ne faisait que s’alimenter. Est-ce que cette sotte avait profité de ce moment pour me lancer ces fruits ? Je n’en était pas sure ! Un coup d’œil était nécessaire. C’est en sortant mon visage, les yeux crispés que je découvris la dure vérité.

Les marchands qui avaient assistés à cet événement s’étaient alliés contre moi afin de me faire déguerpir. Ne comprenant pas pourquoi ils s’étaient mêlés de cela, ma tête se tourna vers Glow. C’est alors que mon visage s’allongea, voyant un coté de Glow que je ne connaissais pas. Elle se trouvait là, devant son malheureux animal, pleurant sur son triste sort. Les oreilles enfin débloqués de la boue qui habitaient mes oreilles, j’entendais enfin les lamentations de cette dernière, de la perte de ce seul amour qu’elle avait eu. Pour ma part, je continuai de recevoir ces fruits qui étaient si durs. Cependant, je venais de me rendre compte que j’étais allé un peu trop loin. Pour la première fois, mon cœur se mit à l’envers, me rendant coupable de ce qui venait de se passer. Il fallait absolument que je règle ceci, d’une manière ou d’une autre. Je mis les mains par terre afin de m’aider à me remettre sur mes deux pieds. Malgré les nombreux projectiles et les insultes qui m’étaient dues, je m’avancai lentement de mon adversaire, envieuse de vouloir régler toute cette pagaille.

Une vingtaines de pommes plus tard, j’étais désormais à quelques centimètres de Glow. De la distance ou j’étais, je pouvais sentir toute cette tristesse qui l’habitait. Ces émotions me nouèrent la gorge à un tel point que je ne tardai pas à démontrer ma bienveillance. Je me penchai légèrement. Les marchands, intrigués, arrêtèrent de lancer des pommes, de peur de toucher la pauvre magicienne. Tous attendaient de voir ce qui allait se passer. Est-ce que Dianka Jeni allait empirer le cas ? Seul moi le savais. Je dis d’une voix basse :


- C’est bon.. c’est bon... arrête moi ces pleurs ! Tes yeux vont devenir tout rouge et ca ne sera pas beau pour les prochains clients. Je vais tout de suite arranger ca…

D’un claquement de doigts, le poulet rôti que tenait Glow se remétamorphosa. De multiples plumes se mirent à pousser sur le repas, recouvrant toute la surface. Ce n’est qu’après avoir tout recouvert que des ailes se déployèrent, dévoilant à nouveau le visage de l’animal qui revenait à lui avec un énergie vive.

Pour ma part, je reculai légèrement, laissant l’espace pour de telles retrouvailles. Toujours aussi enduise de boue, il me restait encore un peu d’énergie pour me faire réapparaitre de nouveaux vêtements neufs. Par contre, l’envie de m’en servir pour mon propre intérêt ne m’intéressait pas. Mon cœur m’indiqua qu’il me restait toujours quelque chose à faire afin de montrer ma bonne foi. Un cadeau ? Pourquoi pas ! Pendant que la magicienne était occupée avec son petit oiseau, je rapprocha mes deux mains, histoire de former un petit bol avec elles. Une légère lumière jaillit de celles-ci, envoyant un léger coup de vent.

Les éclats lumineux finalement terminés, je sépara mes deux paumes, dévoilant un petit médaillon. Le médaillon était équipé d’une petite chainette dorée retenant un majestueux rubis. Je déposa lentement le médaillon à coté de Glow. D’une voix toujours basse, je lui disais ces derniers mots :


- Tiens ! ‘aimerais te donner ceci en signe de ma bonne foi. Je ne voulais pas te faire pleurer, tu sais… j’en suis affreusement désolé. J’espère que tu auras du succès pour ce commerce.

Je me releva finalement, retournant les talons vers de nouveaux horizons. Comme dernière parole, je donna cette petite information à Glow :

- Ce médaillon est spécial ! Il te permettra d’attirer plus de clientèle. Allez, bonne chance à toi !

En effet, ce bijou était particulier. Mais, n’ayez crainte, il n’avait rien de malfaisant. Il permettait à tout porteur d’embellir une partie de corps des plus convoités par les gens de ce monde : le buste. En effet, quiconque le portait pouvait subitement ajuster son buste selon la pensée. D’ailleurs, afin de s’en rendre compte, une petite configuration avait été ajoutée afin que la première personne qui le porte puisse en voir les effets dès le premier usage.

Pour ma part, je venais de battre en retraite devant de tels évènements. Si entretenir un commerce demandait de combattre des rivaux commerciaux, je n’étais donc pas fait pour cela. Il fallait mieux trouver une nouvelle profession qui ne demandait pas tant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lucboy.ssr.be
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Terrain pour planter le profit (PV Glow)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Terrain pour planter le profit (PV Glow)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Premier salon d'innovations pour valoriser les travaux de fin d'études.
» Exploiteur : personne qui abuse de la faiblesse d'autrui pour en tirer profit - Draconem A.-I. Crane
» terrain enneigé
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» SOS POUR NOUNOURS Border Collié (57) Sarrebourg

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ynis Witrin v3 :: ~.*.~ La Cité de Verre ~.*.~ :: Rues, places, ruelles, commerces... :: L'Afro Diziaque-
Sauter vers: