Ynis Witrin v3

Les armées démoniaques assiègent le Continent, mais une île résiste toujours
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 M'apprendras-tu?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arwin Manluna
Habitante de l'Île
avatar

Féminin Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 14/07/2009

MessageSujet: M'apprendras-tu?   Dim 1 Nov - 14:48

Elle avait fait des recherches, elle avait lu des livres. Elle avait demandé à des prêtresses de l’aider à méditer. Elle avait parcouru l’île d’est en ouest et du nord au sud. Elle avait demandé. Elle avait fureté, écouté. Elle s’était cachée aussi, bien souvent d’ailleurs. Elle avait suivi des chevaucheurs. Beaucoup d’entre eux avaient réussi à la semer. Elle s’était concentrée pour déclencher des flashs. A s’en donner la migraine. Elle avait fait des recherches, elle avait lu des livres. Mais rien n’y faisait, elle n’en savait pas beaucoup plus. Et puis une nuit, la voix était revenue. Celle qui résonnait dans sa tête depuis son arrivée. « Cours ! Lève-toi, sauve-toi Arwin, vite ! ». Elle avait vu ce garçon de manière très flou, si bien qu’elle ne se souvenait plus de son visage, ni de qui il était, ni de rien. Mais elle s’était vu courir. Blessée, sanguinolente, vacillant, trébuchant sur des cailloux. Elle avait couru très vite, la peur au ventre. Et elle était montée dans une barque. Toute seule.

Quand elle avait ouvert les yeux ce matin là, elle sentit que sa décision était prise. Son cœur et son instinct étaient des dictateurs. Arwin avait mis cette idiote de tunique, elle s’était passé de l’eau sur le visage, avait fait la prière qu’on lui demandait et s’était regardé dans le miroir. Mais son reflet lui était étranger. Cette orpheline habillée en apprentie prêtresse n’était pas elle. Elle n’allait plus fuir. Elle allait se battre. Elle découvrirait ce qui s’était passé, elle comprendrait. Elle allait trouver qui elle était.

Fuir, c’était pour les lâches et les traîtres. Sereine, l’enfant s’était rapidement rendue à la guilde des chevaucheurs. Fière, la tête haute, elle avait ignorés les hommes qui étaient présents et qui regardait cette môme se diriger vers le bureau d’Isaac Sagara. Elle ne prit pas la peine de frapper, ne s’arrêta pas pour prendre une profonde inspiration. Elle tint bon. D’un geste sec, elle tourna la poignée et entra.

Il fallait voir son visage. Ses traits ronds s’étaient ornés de détermination. Elle ferma la porte.

« Je ne sais pas qui je suis. Je sais que je m’appelle Arwin. Je ne sais pas si je suis une invoqueuse, mais je crois Lyre, je lui fais confiance. »

Elle se tut un instant. Il avait dit qu’il attendait quelque chose d’elle mais maintenant, elle voulait par elle-même prouver sa valeur. Arwin planta ses grands yeux sur Isaac, elle ne le lâcherait de toute manière pas du regard tant qu’elle n’aurait pas dit tout ce qu’elle avait à dire.

« Je sais des choses sur l’île et sur le continent. Je connais des endroits. Je ne sais pas comment certes, mais je suis sûre que ça peut vous être utile. Je suis très rapide. Je ne suis pas une trouillarde et j’ai vécu sur le continent. Apprenez-moi Isaac. Apprenez moi à me battre, apprenez moi qui je suis, dites moi ce que vous savez et je vous servirais. J’appends vite, je suis courageuse et je ne laisserais pas tomber parce que c’est difficile. Et… »

Elle déchira le bas de sa robe, pour être plus libre de ses mouvement, réduisant la tunique à une robe à mis cuisse.

« Je ne suis pas une prêtresse. Je ne suis pas calme, je ne suis pas douce, et je sais que c’est pas ce que je suis. Je veux me battre. Quand je suis arrivée, j’avais des égratignures partout, je crois que je me suis battue et je crois que quelqu’un m’a sauvé, quelqu’un ma permis de m’enfuir, je veux savoir qui, je veux savoir comment !
Aidez-moi. Faites de moi une des vos chevaucheuse. J’en apprendrais plus en me battant pour vous que cloîtrée dans un temple. Je ne veux pas être inutile, je ne veux pas être un poids mort. Je veux devenir forte. Alors apprenez-moi. »


Sa voix n’avait pas tremblé, son corps était calme et ne se révoltait pas. Dans ses yeux, il y avait comme une lueur, un feu intérieur brûlant. Cette petite avait assez de hargne et de rage pour se surpasser. Et elle ne craindrait sans doute pas de se salir les mains au besoin. Sur le continent, il s’était passé quelque chose qui avait changé l’enfant chérie de l’île en une redoutable petite teigne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Sagara
Chef des Chevaucheurs d'Ombre / Membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 05/05/2009

MessageSujet: Re: M'apprendras-tu?   Ven 6 Nov - 19:16

[Mouarf ! Un peu de mal désolé *.*]

Voilà bien quelques jours qu’Isaac avait rencontré la jeune elfe, petite fille qui ne semblait pas vouloir faire confiance à un guerrier, mais plutôt à une créature qu’elle n’a jamais vu de sa vie. Du moins en théorie puisqu’elle semblait appartenir à une race qui pouvait invoquer ce genre de créature comme peut l’être Lyre. Etrange gamine, mais qui était quand même intéressante à sa manière. Intéressante surtout parce que son compagnon voulait qu’il le prenne sous son aile, mais il y avait des conditions pour que cet accord soit opérable. La gamine devait être d’accord, elle devait lui être utile à lui de la même manière qu’il allait s’occuper d’elle tout comme Lyre allait lui révéler des informations que le monde entier peut difficilement connaître. Bien entendu il avait juste précisé certaines choses sans entrer dans les détails, de toute façon elle n’avait pas besoin de savoir tant que son choix n’était pas fixé.
Curieux de voir ce qu’elle faisait, Isaac avait de temps en temps envoyé Lyre l’observer, autant pour savoir quelles sont ces réactions que pour que son compagnon puisse un minimum veiller sur elle et l’observer si jamais une autre semi invocation ce reproduit.

Comme il n’est pas rare, le semi-elfe travail dans son bureau pour régler tout ce qui pouvait concerner la paperasse. Sauf que cette fois il imaginait un petit évènement pour tester la capacité de ces chevaucheurs, au sein même de l’île. Trouvant que certains semblaient ce laisser un peu aller une fois sur l’île, surtout que les missions sur le continent n’étaient pas forcément très nombreuses et ce qu’il imaginait pourrait très bien fournir une bonne activité d’entrainement. C’est ce moment là que choisit la jeune fille pour se présenter auprès de lui, son attitude semblant complètement différent par rapport à la première fois ou il l’avait rencontré. Posant sa plume il se contenta de l’écouter, observant ces gestes, son visage et analysant ses paroles. Ce permettant de laisser échapper un petit sourire alors que son esprit appelait muettement la présence de Lyre à son bureau, elle avait été claire, elle faisait confiance à Lyre même si elle ne pouvait pas communiquer avec lui.


"Bien … Dans ce cas là tu es prête à devenir mon apprentie et à recevoir une formation de Chevaucheur d’Ombre ? À m’obéir ?"

Il ce leva de derrière son bureau, faisant le tour pour pouvoir se rapprocher de la gamine et être bien en face d’elle, la regardant de haut avec un visage froid pour voir si elle allait se laisser démonter par ce simple effet ou non.

"En échange tu dormiras ici et Lyre ce chargera du mieux qu’il peut pour t’informer sur ce que tu es et t’aidera du mieux qu’il pourra."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arwin Manluna
Habitante de l'Île
avatar

Féminin Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 14/07/2009

MessageSujet: Re: M'apprendras-tu?   Sam 14 Nov - 13:09


Ses grands yeux prune fixaient le guerrier. Impatiente mais ne remuant pas un cil. Elle attendait la réponse. Et son ventre se nouait à mesure que les secondes s’égrenaient. Arwin lui avait dit tout ce qu’elle avait à dire, elle n’avait rien à ajouter. Son cœur battait la chamade et pourtant elle sentait quelque chose d’étrange. C’était son destin. Elle était ici pour ça. Il lui sourit, elle plissa les yeux pour toutes réponses. Et lorsqu’il reprit la parole, une sorte de fierté muette teinta son regard.

- Oui.

Elle deviendrait son apprentie. Oui, elle voulait recevoir une formation, et cela même si on lui avait dit que c’était très difficile, que c’était éreintant. On lui avait dit qu’elle aurait tellement d’ecchymose sur son corps que le moindre mouvement serait douloureux. Mais elle n’avait pas peur d’avoir mal. Elle avait mal tous les jours. Et elle avait peur tous les jours. Arwin ne voulait plus avoir peur, elle ne voulait plus être une gamine faible ayant besoin de la générosité des autres pour vivre. Elle voulait se débrouiller. Alors oui, elle était prête à lui obéir parce que c’était le chemin qu’elle devait emprunter, parce qu’elle sentait que ce n’était pas par hasard que Lyre l’avait trouvé.

En revanche, Arwin tressaillit lorsqu’il lui offrit un toi où dormir et elle marqua un temps d’hésitation. Et Pamp ? La jeune prêtresse l’avait soignée, lui avait offert un toit, de la nourriture et une chance de vivre ici. Allait-elle la remercier en quittant le temple ? Si facilement ? La petite elfe baissa les yeux, les lèvres pincées. Il fallait qu’elle choisisse, elle ne pourrait jamais avoir les deux. Il le fallait. Elle releva le menton et inspira profondément :

- Merci. Murmura-t-elle.

Elle devait suivre son chemin, ne pas tournée le dos à sa destinée par pure lâcheté. Elle avait peut-être tout le confort qui était nécessaire à une enfant de son âge au temple, mais si elle restait là-bas, si elle faisait les choses à moitié, Arwin savait qu’elle ne serait jamais capable d’affronter ses peurs et de se débrouiller. Et puis, elle en avait assez de ces tuniques !

- Isaac. En quoi ça va consister ? Mon entraînement ?

Dehors, elle avait vu majoritairement des hommes, quelques femmes bien sûr aussi et de rares adolescents. Elle serait non seulement l’une des plus jeunes, mais elle serait en plus une fille. Mais elle voyait ça comme un défi. Elle allait leur montrer à tous. Et puis, si elle n’était pas capable d’affronter un homme entraîné, comment pourrait-elle se débrouiller face à un démon ?

- Et puis, je voudrais y aller. A Moénia. Je voudrais aller voir de mes propres yeux la cité des invoqueurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Sagara
Chef des Chevaucheurs d'Ombre / Membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 05/05/2009

MessageSujet: Re: M'apprendras-tu?   Sam 21 Nov - 19:24

"Bien"

Par la simple réponse d’Arwin, Isaac considérait qu’elle c’était définitivement engagé auprès de lui et qu’elle n’avait pas à revenir sur sa décision. Satisfait de sa réponse il retourna s’asseoir derrière son bureau tandis qu’elle le questionnait sur l’entrainement qu’elle allait avoir. Il est vrai qu’il n’avait pas encore réfléchit sur ce qu’il allait lui donner comme entrainement, à défaut de réellement connaître toute ces capacités. Alors qu’il réfléchissait à ce qu’il allait dire le silence c’était installé en eux deux, jusqu’à ce qu’il décide de l’interrompre pour finalement parler.

"Et bien … Dans un premier temps je pense te faire passer une série de teste pour voir t’es capacités physique et de réflexion. Par la suite j’adapterais ton niveau avec l’entrainement que tu auras. Tu devras apprendre à manier divers type d’arme blanche, des exercices pour augmenter ton endurance et un peu plus t’as souplesse … Voilà les principales choses, mais je déciderais plus en détail plus tard."

À ce moment là Lyre arriva dans le bureau d’Isaac, de la même manière que d’habitude en utilisant une ombre assez grande pour pouvoir changer de plan et revenir parmi ceux présent dans la pièce. Il n’avait pas entendu directement ce qui c’était dit dans la pièce, mais Isaac lui fit un rapide résumé en insistant sur Moénia. Ce dernier se chargea d’informer la petite, bien que ce soit Isaac qui retransmettait les paroles de Lyre, il n’empêche qu’il la regardait droit dans les yeux pour lui faire comprendre que c’était lui qui parler cette fois.

"Pour le moment concentre-toi sur l’entrainement. Moénia se trouve sur le continent comme tu dois t’en douter, mais je ne connais pas tout à faire sa localisation exact, donc en attendant que je trouve concentre toi que sur ton entrainement et sur les informations que je pourrais te donner sur t’as race. Si tu permets, je déciderai de quand ce sera le bon moment pour te montrer cette cité."

En fait, elle n’avait pas vraiment le choix, mais Lyre préférait rester poli de ce côté-là puisque sa semblait tenir à cœur à la jeune fille. Cependant, le voyage promettait d’être long et l’arrivé sans doute décevant pour cette petite, il fallait sans doute mieux l’endurcir un peu … Peut-être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arwin Manluna
Habitante de l'Île
avatar

Féminin Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 14/07/2009

MessageSujet: Re: M'apprendras-tu?   Dim 29 Nov - 14:27

La sauvageonne hochait simplement la tête en signe d’accord. Elle ferait ces tests, elle deviendrait forte, elle affronterait ses cauchemars et elle irait à Moénia. Mais pour ça, Arwin devrait se donner à fond, ne pas compter les bleus ni les réprimandes. Elle venait de décider qu’elle serait la meilleure. Peut-être pas dans l’immédiat, cela prendrait sans doute du temps. D’ici quelques mois, peut-être même plusieurs années. Ici débutait sa nouvelle vie, et elle en frémissait d’impatience.

- Isaac?


Il fallait que ce soit lui. Arwin le fixait encore.

- C’est toi qui m’entraîneras ?

La petite n’avait confiance en personne d’autre. Et puis, en regardant les traits du visage de cet homme, elle commençait à se dire qu’il n’était peut-être pas si mal que ça. Etre un guerrier n’était pas forcément un défaut non ? Tout dépendait donc de la manière dont on utilisait ses propres capacités. Nos choix… Il font ce que nous sommes...

Elle baissa les yeux un instant, songeuse. Arwin était instable, elle ne connaissait presque personne sur cette île, et faisait confiance à encore moins de monde. Elle avait besoin de repère. Et c’était tout naturellement, qu’à ses yeux, le chef des chevaucheurs en était devenu un. Parce qu’Isaac Sagara était le seul à en savoir un peu sur elle et à pouvoir l’aider. Il devait la guider, cela ne pouvait être que lui. Un point c’est tout.

- Je ne veux pas que ce soit quelqu’un d’autre.

C’est cet instant que choisi Lyre pour entrer dans la pièce. Le cœur de la petite fit un bond dans sa poitrine. Avec la rapidité d’un animal sauvage, la jeune invoqueuse se retourna vers le nouvel arrivant, à l’affût, les muscles tendu. Ce n’est qu’en reconnaissait la créature qu’elle se détendit. Elle baissa la tête pour la saluer. Elle n’allait tout de même pas lui sauter au cou comme une enfant, ce serait inapproprié et, de toute façon, Arwin ne supportait pas les contacts physiques. Elle était encore continuellement sur la défensive. Ca, c’était à cause de la peur qui lui tenaillait le ventre comme un étau, un étau qui se resserrait et la faisait suffoquer dès qu’elle respirait.

Attentive, elle écouta les paroles de l’homme tout en observant le sekkou. Par deux fois, il lui demanda de se concentrer sur l’entraînement. L’enfant pinça les lèvres. Bien sûr qu’elle le ferait, mais elle voulait y aller. La voix d’Isaac ne laissait la place à aucun commentaire mais Arwin ne put se soumettre à cette fermeté.

- Non ! s’écria-t-elle. Je veux bien me concentrer sur l’entraînement, et je le ferai mieux que n’importe qui, j’apprendrais vite et bien. Mais je veux aller là bas dès que tu sauras où ça se trouve. Et j’irais avec ou sans vous !

La petite recula d’un pas, les sourcils froncés. Elle ne tolèrerait pas d’être un simple jouet entre les mains de quiconque. Lui demander d’obéir aveuglément, de laisser quelqu’un décider à sa place, c’était comme la mettre en prison… Une nouvelle fois ? Oui, elle avait cette sensation, celle d’avoir déjà été enfermée quelque part sans avoir aucun moyen de se défendre ou de faire ce qu’elle voulait. Ca non, ça, elle ne pouvait pas, cela…

- Non !

Arwin avait mal, sa tête lui tournait, sa tête… C’était comme si elle allait soudainement exploser. Elle agrippa ses cheveux roses de chaque côté de son visage et serra, plantant ses ongles dans la chaire de son crâne en secouant la tête. C’était beaucoup trop douloureux. Il fallait que ça s’arrête. Elle essaya bien de combattre son malaise mais l’émotion provoquée par l’annonce de Lyre avait été trop violente et elle n’arrivait pas à le supporte. Ses genoux cédèrent et la jeune fille s’effondra en hurlant. Derrière ses yeux ouverts, tout une série d’événement se déroulait. Elle se souvenait, elle se souvenait de ça.

- Non arrêter lâchez-moi !

Elle se rappelait les visages hideux, et la grosse main s’approchant de son front. Elle sentait encore les doigts putréfiés de la créature enserrer une partie d’elle-même. Et elle se souvenait des chaînes autour de ses poignets, de ses chevilles et de sa taille. Ils la lui avaient arrachée… Sa corne.
La vision cessa et la gamine ferma les yeux. Des larmes roulaient abondamment le long de ses joues.

-Ils l’ont prise… murmura-t-elle. Il a tirée dessus et elle s’est brisée. Ils me l’ont prise.

Décidément, Isaac venait de prendre sous son aile une vraie petite bombe à retardement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Sagara
Chef des Chevaucheurs d'Ombre / Membre du Conseil
avatar

Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 05/05/2009

MessageSujet: Re: M'apprendras-tu?   Dim 6 Déc - 20:19

Voila bien quelque chose qui sembla surprenant pour le jeune Isaac. Alors que plus tôt son attitude était plus méfiant envers lui, aujourd’hui elle réclamait que ce soit lui qui l’entraine. Il est vrai que dans toute l’organisation on pouvait dire qu’Isaac était le seul qu’elle connaissait bien. Hors si elle devait quitter son actuel lieu d’habitation il est plutôt normal que ce soit lui qui devienne le repère de son nouvel environnement. Il est vrai qu’Isaac ne l’avait pas précisé, mais cela coulait de source que c’était lui qui allait se charger de son éducation. De toute façon il y avait peut de membre dans l’organisation et il ne pouvait pas se permettre de laisser quelqu’un ayant les capacités d’être professeur s’occuper d’elle alors que des missions n’attendaient qu’eux sur le continent.
Non sans un sourire plus ou moins moqueur, Isaac observa la rapide réaction d’Arwin. Elle avait de bon réflexe et semblait attentive, mais cela voulait aussi cacher qu’elle était continuellement méfiante et être constamment sur la défensive ne pouvait pas être bon pour elle. Voilà bien un point qu’il nota dans sa tête avant de passer à la suite de la conversation au sujet de Moénia.
Cependant, l’effet boule de nerf qui voulait en faire qu’à sa tête était moins appréciable pour le jeune homme. Il n’admettait pas vraiment qu’on ne lui obéisse pas, même si c’est pour quelque chose qui au final ce n’était pas à lui de choisir, mais bien à cette gamine. Seulement saurait-elle décider si elle est réellement prête pour ce genre de voyage ? Il allait devoir donc travailler sur sa maturité en attendant la localisation exacte de la cité. De la même manière qu’il pourrait très bien ne rien lui dire quand à l’emplacement dès qu’elle serait découverte. Perspective qui ne l’enchantait pas, même si Isaac est du genre à cacher énormément de chose aux personnes avec qui il collabore.


"Pourtant il faudra que tu apprennes à m’obéir petite …"

Isaac contourna son bureau alors qu’elle se remettait à refuser, seulement cette fois son refus avait une intonation différente qui n’était pas adresser à lui. Tout du moins qui ne semblait pas lui être directement adressé. S’approchant de la petite il était encore à un mètre d’elle lorsqu’elle commença à délirer sur autre chose qui n’avait rien à voir avec le contexte actuel. S’accroupissant là ou il était, il attendant que la petite finisse de délirer et se mette à nouveau dans le monde ou ils étaient. Le chef n’arrivait pas à faire le rapprochement de ce qu’elle disait avec quoi que ce soit de connaissable contrairement à Lyre. Ce dernier semblait savoir exactement ce qui lui avait pris de réagir de cette manière là et semblait comprendre qu’un souvenir, sûrement, était réapparut. Faisant part de cette supposition à Isaac, ce dernier regarda la petite au sol. Il ignorait qu’elle serait ces autres réactions, mais bombe à retardement ou non il n’était pas facile de le surprendre et il était prêt à prendre des coups sans aucun problème.

"Et qu’on t-ils prient ?"

Une question toute simple, posé avec douceur presque dans un murmur inaudible. Une questions simple, mais allait-elle réussir à le dire ou refuser ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: M'apprendras-tu?   

Revenir en haut Aller en bas
 
M'apprendras-tu?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Velrose dans ta FACE ! Tu apprendras, jeune padawan.
» Tu apprendras que personne n'est inutile [PV Lu]
» (F) SCARLETT JOHANSSON ? Tu m'apprendras la vie, la haine, la joie.
» Que m’apprendras-tu, Carmina? [PV Alfheim]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ynis Witrin v3 :: ~.*.~ Les Environs de la Ville ~.*.~ :: La Guilde des Chevaucheurs d'Ombres :: Le bureau d'Isaac Sagara-
Sauter vers: