Ynis Witrin v3

Les armées démoniaques assiègent le Continent, mais une île résiste toujours
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une crise de somnambulisme ? [PV Ael]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Une crise de somnambulisme ? [PV Ael]   Jeu 26 Juin - 23:38

Eris poussa la porte de toutes ses forces et cette dernière s’ouvrit dans un grand fracas. Une vingtaine de regards se tournèrent vers elle mais elle ne répondit à leur visage en point d’interrogation que par un immense sourire charmeur qui transforma son visage en un ensemble gracieux et harmonieux. La jeune femme s’assit devant le bar et commanda un verre de tokay. Elle sentait les regards derrière elle et devinait les pensées de la plupart des gens. Dans ce genre d’auberge, seuls les hommes viennent, les seules femmes qui y passent de temps en temps sont des prostituées de la pire espèce. Seulement, c’était la première auberge qu’elle avait trouvé et il était trop tard pour repartir.

Après avoir bu d’un trait son verre d’alcool, Eris demanda s’ils avaient une chambre de libre, elle ne comptait pas vraiment dormir dehors, surtout par ici.


- J’ai trois chambres de libres en ce moment.
- Et c’est combien pour la nuit ?
- Ça dépend, c’est pour dormir ou… Parce que sinon il y aura un supplément.
- Pour dormir, répondit Eris, exaspérée par les idées de la propriétaire des lieux, vous voyiez bien que je suis seule !
- Justement ma jolie, justement…

** je ne suis pas votre jolie**

Eris réserva une chambre pour la nuit et paya le repas du soir au passage. Elle s’installa à une table et observa les clients de l’auberge. Certains hommes étaient accompagnés par des femmes en tenues très légère pour la température extérieure et maquillées comme un manteau de sacre. En moins joli. D’autres étaient ivres et se bousculaient en chantant tout et n’importe quoi. Surtout n’importe quoi à y réfléchir. Seule une personne attira son attention. Il s’agissait d’un homme, celui-ci était seul et jouait avec sa nourriture sans en absorber une miette. Ses cheveux noirs formaient une auréole diabolique qui entourait son visage pâle d’elfe calme. Eris gardait un assez mauvais souvenir des elfes mais ne rangea pas tout de suite cet individu dans la classe des elfes qui se croient supérieurs aux autres parce qu’ils sont meilleurs au combat.

Sortant de ses pensées et décidant à la vue et à l’odeur de la nourriture qu’elle était incomestible, Eris partit se coucher, sans un mot, et s’endormit avant même de s’être complètement déshabillée. Elle rêvait, elle rêvait qu’elle devait trouver un trésor pour avoir la vie sauve, et là, elle se leva de son lit, encore endormie, somnambule et marcha dans le couloir, elle n’avait sur elle qu’un léger chemisier blanc et son jupon, de la même couleur. Eris entra dans une chambre, pensant que c’était la cachette du trésor et se mit sous les couettes du lit qui trônait au milieu de la pièce. Elle ne rêvait plus de la même chose, là, c’était un énorme gâteau qui était devant elle et la jeune hybride gardait ce gâteau dans ses bras sinon il allait partir.

En rêvant ce geste, Eris avait attrapé le bras du jeune homme et ne le lâchait plus. Ael devait sûrement se demander ce qu’il se passait, sauf s’il dormait, mais en général on ne s’assoupit pas dès qu’on arrive dans un lit, seule Eris était pas douée au point de faire ça. La jeune femme cessa de bouger dans tous les sens mais resta accrochée au bras d’Ael, y découvrant un réconfort ou quelque chose dans le genre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une crise de somnambulisme ? [PV Ael]   Lun 30 Juin - 2:15

HS- Plutôt drôle la crise de somnambulisme de Eris XD- HS

- Attention c'est déprimant XD dans tout les sens possibles et imaginables -

PS: Pas corriger il est tard je vais me coucher...

Ces yeux pointés sur lui, c'était devenu une habitude. Ces regards plantés dans sa nuque, c'était devenu une habitude. Ces murmures blessant remplis de mépris, c'était devenu une habitude. Oui on le tenait pour responsable de tous les maleurs de l'île. C'était comme d'habitude...

Toute façon, il s'était habituder à ces regards qui faisaient plus mal une lance planté dans sa chair, ces murmures bas qui ne disaient rien de bon sur lui. Il s'était finalement habituer à fermer les yeux et à baisser la tête. Toute façon ça aurait servit à quoi de plaider son innocence? Ils ne voulaient rien entendre, ils voulaient un coupable et l'avaient trouver. La mort d'Emma, le nouveau dirigeant, la menace démone, oui tout était de sa faute, mais ce qu'ils ne savaient pas c'était que même la mort de Fenrir était sa faute. Oui, sa faiblesse en était la cause.
Eris aussi le regardait avec ses yeux, il en était sur. La fille était rentrer peu de temps après lui demandant une chambre tout comme lui. A Ael on lui avait donner la pire de toutes, celle au fond, avec le lit a moitié cassé. Il esperait bien que la fille aurait plus de chances que lui. Au moins on ne lui exigirait pas le même prit qu'à lui.

" Heberger un criminel ça a un prix "

Il n'était pas un criminel, mais il comprenait bien ce qui poussait ces gens à l'apeller ainsi. Et encore, il trouvait qu'il avait été poli.

Eris ne fut donc pas témoin et cette humiliation publique, ni de celle qui lui suivit quand il comanda à manger. Biensur on lui servi un plat inmangeable, "la bouffe pour le chien" avait dit la serveuse en lui aportant son repas. Tout le monde le regardait, et les insultes pleuvaient dans la petite auberge le forçant à avaler une boucher de son repas infecte.
Peu de temps après Eris aparu, et l'ambiance se détendit quelque peu. Ael remercier sa présence. Il restait tout de même la tête baissé, essayant de ne pas se faire remarquer, le plus possible caché par sa cape noire tout comme ses cheveux. Bien qu'Ael soit un elfe, il n'avait pas l'impression d'incarner leur magnifissance ni rien qui s'y ressemble. Il avait plutôt l'impression d'un chien errant et poulleux qui se fait battre par tout le monde. Enfin, pas exactement tout le monde. Blizz lui, savait la vérité, mais c'était bien le seul à le croire.


* Emma.... pourquoi tu es partie?... les choses,...la vie...c'est devenu tellement plus dur... *

Personne ne le remarqua partir, personne ne le remarqua quand il se leva et se dirigea vers les escaliers, ni quand il monta à toute vitesse, ni quand il traverssa le couloir comme empris par la terreur. Personne ne le remarqua s'engouffrer dans sa chambre ou il s'enferma presque pour retrouver un simili de liberter et surtout sa solitude. Personne ne le remarqua parce que personne ne le remarquait. Ce déchets, ce moins que rien, son arrivé servait pour eliminer les tentions des autres, mais une fois qu'on savait qu'il était la, on l'oubliait, comme un chien, comme un invité non désirait. Il était tout simplement personne qui comptait vraiment. Rien.

Il se jetta sur le lit dont la stabilité était plus que douteuse et laissa couler quelque larmes en s'engouffrant dans ses souvenirs, Emma, et les moments heureux qu'il avait passé avec elle. Ça le faisait pleurait, certes, mais c'était sa sortie de secours, pour ne pas se faire attraper par le présent.

Les minutes passaient dans le silence sépulcral de sa chambre. Juste le bruit du vent contre la fenêtre qui le berçait dans l'immensité du monde des rêves. Il perdit la notion du temps pour quelques instants flottant dans ce vide qui se crée entre la conscience et le sommeil.
Mais il ne s'endormit pas totalement, il se reveilla et regarda devant lui, la lune pleine qui brillait et déposait sur lui sa lumière a travers les vitres de la fenêtre. C'est alors qu'il sentit que quelque chose d'anormal se passait. Quelque chose outre que lui bougeait dans son lit, et qu'est-ce que sa pouvait bien ètre?
Aussitôt il sentit que quelqu'un s'acrochait à son bras et dévia son regard depuis la lune jusqu'à la jeune fille.


* Elle est belle... *

Suite à cette toute première pensé, la question aparut enfin. Que faisait-elle là? Eh ben c'était une bonne question. Aparament elle dormait et s'était fortement acroché à lui. Rien y faire il pouvait pas se détacher et par dessus le marché il commençait à avoir les fourmis dans le bras. Pas pratique du tout en fait. Il essaya donc de la reveiller doucement mais, ce fut un echec. Il commençait à avoir peur de devoir passé la nuit avec elle bien collé à lui.

Il décida de prendre son mal en patiance, de bien se caller dans le lit et d'essayer de reveiller la jeune fille régulièrement jusqu'à son propre assoupissement, qui n'allait pas tarder à venir...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une crise de somnambulisme ? [PV Ael]   Mar 8 Juil - 10:16

[Désolée du retard T^Tj'avais pas d'inspi tu m'aimes quand même hein ?]

Eris dormait toujours accrochée au bras d'Ael comme un enfant dormirait accroché à sa peluche favorite. Et puis elle sentit qu'on la secouait un peu, puis plus rien... Elle lacha le bras du jeune homme et nicher sa tête dans son cou, il faisait bien chaud ici. Et puis, au bout d'un moment, sans raison, Eris se réveilla, il lui semblait que le jeune homme ne dormait pas. Elle s'étira et bailla longuement, puis commença à tilter qu'elle n'avait rien à faire ici dans un lit qui n'était pas le sien. Comme par reflexe, Eris changea d'apparence, la première qui passait dans sa tête, tant pis si elle devenait une vieille dame sans aucune dent.

L'apparence qu'elle prit fut celle d'Ael, et oui, Eris était douée au point d'avoir pris l'apparence de la première personne qui passait, cette personne était Ael. La jeune voleuse se retransforma immédiatement et repris sa véritable apparence, il l'avait vue, à quoi bon se cacher ? Eris sentit le sang empourprer ses joues, elle était dans un lit, presque nue avec un homme qu'elle ne connaissait pas, ses crises de somnanbulismes étaient toujours bizarres et la jeune hybride espéra un instant qu'elle n'ai rien fait de plus que dormir dans ce lit bancal. Eris se leva sans un bruit, elle ne savait pas du tout si Ael était réveillé ou pas et elle ne voulait pas courir le risque de lui faire ouvrir les yeux.

Elle marcha sans un bruit, comme elle savait si bien le faire en direction de la fenètre et poussa les volets cassés, un des deux se détacha de ses gongs rouillés et alla terminer sa chute sur un passant ivre qui passait par là. Eris s'assit sur le rebord de la fenêtre, il faisait encore plus frois que lorsqu'elle était entrée dans l'auberge, elle songea un moment à aller se recoucher près d'Ael, il faisait chaud dans le lit au moins... Elle chasse cette pensée d'un geste de la main et observa la lune. Le ciel était sans un nuage et la Lune étincellait de tous ses rayons métalliques et glacés. L'astre lunaire éclairait l'intérieur d'une pièce dans une maison de riche et se reflétait dans un miroir orienté de telle façon qu'un coffre à bijoux était baigné de lumière. Il avait l'air bien rempli d'ailleurs ce coffre.

Eris se transforma en elfe noire et sauta de la fenêtre. Elle aterrit souplement sur le sol et s'approcha de la maison où elle avait vu ce qu'elle voulait. La fenêtre de l'étage était ouverte, les gens étaient bizarres par ici, on ne laisse pas ses fenêtres ouvertes quand il fait moins quarante dehors, Eris s'attaqua à la paroi travaillée de l'édifice et parvint rapidement à l'étage, elle entra par la fenêtre et, sans un bruit, alla jusqu'à la pièce du coffre et du miroir. Elle avait bien vu où ils étaient et elle ne se trompa pas de porte. Eris entra directement dans la pièce et pris le coffre, vu son poid il devait y avoir beaucoup d'or là dedans. Elle ouvrit la fenêtre et sauta.

Elle revint dans la chambre d'Ael et se rassit sur la fenêtre, redevenue la vraie Eris. Elle entreprit d'ouvrir le coffre. Cette idiote ne savait pas où était la clée... Ca n'était pas vraiment un problème mais ça aurait été tellement plus simple si elle n'avait pas à trouver le mécanisme... Elle empoigna son couteau et l'inséra dans la serrure en faisant bien attention de se rien abimer, elle affina son ouïe à l'extrème pour pouvoir entendre le déclic si discret soit il. Elle entendait la respiration régulière d'Ael derrière elle et eut un léger sourire il devait sûrement dormir, elle avait bien fait de ne pas faire de bruit. Le coffre s'ouvrit, dévoilant tous ses bijoux, Eris balança par terre ceux qu'elle n'aimait pas, comme ce gros collier en or et en diamant, quand c'est trop gros c'est moche ! Mais les riches femmes de la régions ne semblaient pas être au courant.

Tant pis, Eris vendrait le coffre à un quelconque marchand...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une crise de somnambulisme ? [PV Ael]   Dim 10 Aoû - 17:31

[gomen ne <.< je sais que t'a attendu plus d'un mois, mais petit blems entre temps]

Dormait-il, ne dormait-il pas? Mystère.
Peut-être Eris l'ignorait, mais Ael la trouvait mignonne alors cela ne lui dérangeait pas tellement que ça dormir collé à elle, ou plutôt, lui servir de coussin ou de peluche. De toute façon il était crevé, et dormir avec compagnie ou sans était devenu la dernière de ses inquiétudes. Sauf si c'était la compagnie d'une vipère, mais ça n'en avait pas trop l'aspect. Il était donc tranquille et s'endormit doucement pendant que Eris l'enlacer.

Elle se réveilla, mais il ne s’en rendit pas compte. Ce n'est que quelques instant après qu'elle fut partit qu'il remarqua son absence. Oh la fille était partie!! Pas possible! Il se leva, la chercha mais ne la trouva pas. Et pour cause, elle n'était pas là.
Il s'assit sur le lit, se demandant ou avait-elle bien put aller? Et puis finalement ce n'était pas ses oignons. C'est alors qu'il regarda dehors. Il vit une ombre qu'il ne su pas identifier au premier regard. On dirait un chat, bien que quelque peu trop grand. En effet, ce n'était pas un chat. Mais plutôt un singe? Non, c'était une personne, la même somnambule qui désormais, n'en avait plus trop l'air. Elle était plutôt agile.
Ael l’observait. Vraiment agile. Il se demandait bien si lui serait capable de faire ce genre de choses. Il n’était pas mauvais en acrobaties. D’ailleurs il adorait monter aux arbres, mais de là à faire ce qu’elle faisait, il y avait beaucoup de chemin à faire. Enfin, il supposait bien que cette belle jeune fille, qui à l’ instant venait de sauter de sa fenêtre, n’était pas vraiment une fille comme les autres, ni comme celles qu’il avait connut auparavant. Et surtout il se doutait de l’utilité de s’éclipser comme ça en pleine nuit. Pas des bonnes intentions assurément. Ce n’était pas difficile à comprendre, mais bon, que voulez-vous y faire ? Elle était déjà loin, et il était incapable de la rattraper.
Il se contenta de l’observer. Il la vi, voler tranquillement le coffre et commencer à revenir.

Il se recoucha. Il n’avait pas particulièrement sommeil mais 2 idées lui traversèrent l’esprit. La première était qu’il était assez peu probable qu’elle revienne dans la chambre d’Ael avec le butin. Et le second fut qu’elle n’inspecterait pas son butin devant un Ael réveiller. Alors il fit juste voir qu’il dormait, le temps qu’elle arrive.

Mais le truc c’est qu’il s’endormit pour de vrai. Très légèrement, c’était comme s’il somnolait. Mais il rêvait. Il commença à rêver qu’il mangeait un gâteau, un grooooooos gâteau à la fraise et au citron. Et après il y en avait un autre à la menthe et au chocolat, et encore un autre !! Plein, plein de gâteaux !! Vous devez bien savoir ce qu’il se passe quand on mange trop de gâteaux. Et ben c’est ce qu’Ael ressentit dans son rêve. Il avait tellement mal au ventre qu’il en fut réveillé.


* Ah ! Elle est là… *

Discrètement, il regardait d’un œil ce qu’elle faisait. Il entendit le bruit de bijoux sur le sol. Il avait appris ce qu’étaient les bijoux il y a peu de temps, c’était Emma qui lui avait montré cela. Il avait aussi appris que les hommes pouvaient en mettre. Toute fois, il n’avait jamais essayé. Il se disait que vu sa richesse il ne pourrait jamais. Et la seule chose qu’il avait héritier du petit copain d’Emma avaient été ses habits, pour la plus part noirs. Il ne s’en plaignait pas pour autant !

Un gros collier. C’est vrai que cela faisait quelque peu excessif sur le cou d’une femme. Emma avait toujours des bijoux légers et assortis à ses tenues. Discrets mais magnifiques, dignes d’elle quoi. D’ailleurs il ne savait pas ce qu’ils étaient devenus. Enfin, il n’aurait certainement pas préférer les conservés. Aucune pierre, pour plus précieuse qu’elle soit, n’aurais sut transmettre la beauté et la présence d’Emma. C’est ce qu’il pensait en tout cas. Il aurait surement conservé un souvenir d’elle. Dans ce ça, il aurait voulut un portrait d’elle, une image. Mais ne pouvant pas, il se contentait de ses souvenirs, et espérait pouvoir les faire durer encore, surtout le souvenir de sa voix qui était finalement celui qui s’effaçait le plus vite.

Pendant que notre petit cleptomane passait en revue le contenue du petit coffre, Ael s’assit sur le lit. Elle n’avait pas l’air de l’avoir remarqué, il avait fait doucement, tout comme un fantôme, l’était-il peut-être ? Parfois il en avait le sentiment. Le même froid dans son cœur que celui que devaient éprouver les cadavres.

Il essayait de trouver le bon moyen pour ne pas l’effrayer mais lui parler à la fois. Finalement se décida. Il essaya de user de sa petite voix à caractère enfantin même s’il eut l’impression que le ton qu’il émit n’était pas tout à fait l’adéquate, allez savoir pourquoi.


« Salut, tu t’appelle comment ? »

Il espérait ne pas l’avoir effrayé. En fait il essayait juste de casser la glace, même si demander le nom à quelqu’un dans cette situation faisait quelque peu bizarre. Mais son regard était tendre et doux. Peut-être était-il juste curieux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une crise de somnambulisme ? [PV Ael]   Jeu 14 Aoû - 11:14

Eris tentait désespérément de trouver un double fond dans ce coffre, mais il semblait qu'il n'y ai rien d'intéressant de ce côté là... Un frisson parcouru son dos, mais ça n'était à cause du froid, la jeune femme sentait un regard posé sur sa nuque. Elle secoua la tête, il n'y avait personne d'autre qu'elle et Ael dans cette chambre et ce dernier dormait. Elle essaya de se convaincre que ça n'était qu'à cause du froid et entreprit de fermer la fenêtre.

« Salut, tu t’appelles comment ? »

Eris sursauta et dissimula maladroitement le coffre derrière elle. Elle réflêchit à toute vitesse, elle pouvait donner son prénom à Ael, ça ne l'engageait à rien, elle essaya de ne pas écouter sa méfiance, et puis, elle devait de toutes façons lui poser une question, bien qu'elle soit plutôt... gênante. Il fallait qu'elle la lui pose, elle ne comptait pas s'embarasser de manière et pourtant Eris sentit le sang affluer dans ses joues.

- Eris. Escuse moi, je suis somnanbule j'espère que je ne t'ai pas dérangé...

*Mais quesque je dis moi, bien sûr que je l'ai dérangé je l'empêche de dormir ><*

- Et je voulais te demander... on a rien fait d'autre que dormir dans ce lit ?

Et ça y est, elle s'était transformée en pivoine, elle n'osa même plus ouvrir la bouche pour lui demander quel étais son nom. Elle plongea ses grands yeux bleus foncés dans ceux, verts, d'Ael, ça aurait pu aggraver son cas mais au contraire le rose quitta ses joues et un sourire amusé, dévoilant des dents nacrées alignées comme des perles sur un collier, éclaira son visage dont la couleur était redevenue celle de l'ivoire. Eris retrouva ses mots et lui retourna sa question.

- Et toi, c'est quoi ton nom ?

Attendant la réponse du jeune homme, Eris se concentra sur sa situation, elle était debout, dans une chambre qui n'était pas la sienne en compagnie d'un garçon inconnu. Et elle avait froid. Elle n'hésita pas longtemps et s'assit sur le lit, face à Ael, ses pieds gelés sous la couverture et ses mains toutes aussi froides entre ses genoux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une crise de somnambulisme ? [PV Ael]   Dim 28 Sep - 13:27

[PAS TRUCIDER PAS TRUCIDER <.< stp, j'ai des bonnes raison a mon abscence ok? GOMEN NASAIIIIIIIIIIII]

-A Corriger-

Ael trouvait cette situation plutôt curieuse voir même amusante. Une jeune fille, se disant somnambule était venu dans son lit, elle avait dormi, puis était partie pour voler un coffre. Oh mais c'est qu'il l'avait bien vu ce zouli petit coffre qu'elle essayait de cacher. Conclusion: cleptomane. Au plus haut degré.
Elle disait s'apeller, euh comment déjà? Ah oui, Eris. Joli petit prénom même s'il avait des connotations quelque peu très negatives XD. Eris la déesse de la discorde! Esperons que notre petite Eris cleptomane soit une gentille petite fille.
Et comment, elle était devenu rouge pivoine, que dis-je, rouge tomate en question de secondes. À quoi pensait-elle? Ael en pijama était aussi sexy que cela? Enfin, je ne dirait pas que ce n'est pas vrai, mais je doute qu'elle pensait à ça à ce moment là. Elle lui demandait si elle n'avait rien fait d'autre que dormir.

Pour Ael c'était une question un peu bizarre à vrai dire. Il resta avec un peu surpris, mais heureusement l'obscurité empêcha Eris de voir l'expression d'Ael. Il mit quelques secondes à comprendre pourquoi Eris avait dit cela. À vrai dire il n'avait jamais eut à faire a un somnambule auparavant. Faire quelque chose...oui Blizz lui avait expliquer ce qu'on pouvait faire au lit à part dormir. Il allait bien s'amuser....

Entre temps Eris avait eut la bonne idée de continuer la conversation et de lui demander quel était son prénom. Un petit sourire s'ilumina sur le visage d'Ael. Il avait une bien méchante idée pour bien rigoler. Pauvre Eris, elle allait bientôt être réchauffé, mais d'une autre façon.


" Moi je m'apelle Ael ^^ "

" C'est très joli comme prénom Eris, moi j'aime bien "

Nan, pas du tout, mais alors là pas du tout. Qu'est-ce que vous dites?! Qu'Ael essaye de la flatter? Mais non!! Pas du tout XD

"Euh? Comment ça rien fait d'autre? Tu veux dire quelque chose comme des calins, et d'autre choses? hm...commes quelques baisers et carresses dans certains endroits?..."

Il dit cela en regardant bah le truc qu'il a entre les jambes, exprès pour faire croire a Eris quelque chose qui n'était pas arrivé. Il ne fallait pas tanter le diable voyons! Qui s'y frotte s'y pique quoi.

" T'en fait pas ^^ moi j'ai beaucoup aimé "

Là franchement, c'était vraiment pour la rendre pivoine pivoine. C'est alors que par malheur, ou par chance, ça dépend du point de vue, il sentit que Eris avait froid. Il ne fallait evidement pas rater cette ocasion!!

" Hm? Tu as frois? Tu veux que je te rechauffe...comme avant? "

Un sourire malin s'était affiché au lèvres d'Ael en permanance. À vrai dire il était mort de rire intérieurement. Et qui ne le serait pas! La situation était devenu tellement drôle pour lui. Quelques minutes plus tard, il éclata de rire a force de voir la tête que faisait Eris. Il était mort de rire. De quoi enerver notre jeune voleuse.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une crise de somnambulisme ? [PV Ael]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une crise de somnambulisme ? [PV Ael]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une crise alimentaire majeure se profile dans le Monde
» Pour mieux comprendre la crise alimentaire.
» Crise haitienne : Trouver le coupable ? Le pdt, PM, leaders ou Minustah!
» G20, des mesures adoptées pour faire face à la crise
» Haiti en Marche: Les " pèpè " menacés par la crise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ynis Witrin v3 :: ~.*.~ Hors Rp ~.*.~ :: Archives :: Topics-
Sauter vers: